Virus : l’escape game en temps réel

Voici venir un jeu italien qui tient à la fois de l’euro et de l’americano, qui propose et une expérience coopérative, et une semi-coop, et une compétitive, avec du zombie et du temps réel… Pourquoi pas de l’adresse aussi pendant qu’on y est ? 

Quoi qu’il en soit, il faudra sang froid garder. Gérer vos actions avec calme, parcimonie et esprit d’équipe. Agir vite, mais bien. Vous allez être bloqués dans un labo militaire, en très mauvaise compagnie (je ne parle pas de vos amis mais des zombies). Au menu : Explorer le labo, éviter ou tuer les horreurs qui s’y cachent, déverrouiller la porte qui s’est malencontreusement bloquée à votre entrée… et n’oubliez pas la possibilité qu’un infiltré ne souhaitant que votre perte soit parmi vos compagnons d’infortune… Beau menu. 

pic2893967_md

Travaux en cours sur les futures fig

Magneto Serge

Un virus effrayant, le Virus Q, se répand dans les grandes villes de la planète. Les personnes et les animaux infectés changent rapidement, devenant des créatures sanguinaires et presque imparables. Notre seul espoir est de trouver le patient zéro et l’endroit où tout a commencé. Là, peut-être, nous pourrons trouver un antidote et redonner espoir au reste de l’humanité.

Mais tout le monde n’est pas ok avec ça. Il y a ceux qui veulent profiter du chaos et de la terreur afin de prendre le pouvoir et établir une nouvelle forme de gouvernement, en essayant de manœuvrer les monstres générés par le virus. Un remède ruinerait leurs plans pour toujours…

Voilà comment on peut se retrouver en coopératif, en semi-coop ou en compétitif pur. En tout cas, dans le labo où vous devez trouver des informations fragmentaires sur l’antidote, vous ne serez pas tout seul. Le patient zéro et ses amis seront là pour vous tenir chaud. Un petit côté Resident Evil qui parlera à certains d’entre vous.  

 

proto

Prototype du jeu

 

Dans le jeu, vous avez un certain nombre de rounds après quoi il faudra vérifier si vos objectifs (survivre, débloquer la porte, trouver l’antidote…) sont atteints ou non, et déterminer ainsi de votre victoire, ou non. Survivre, bon, on va pas se mentir, ça reste la base. D’autant que vous pouvez mourir de plusieurs façons. Il est possible d’être attaqué par un zombie bien sûr, mais si vous n’avez pas de bol, vous pouvez contracter le virus au sein du labo, et découvrir à la toute fin de la partie que vous êtes déjà mort. Enfer et dame natation !

Oh temps suspend ton vol

Chaque tour est divisé en deux phases dont la première se joue en temps réel (plus ou moins une minute selon le niveau de difficulté). Vous explorerez, combattrez, placerez des bombes ou des barrières précédemment trouvées, verrouillerez une porte, ce genre de choses, et tout ceci devra être accompli simultanément avec vos compagnons de galère. Si le temps arrive en bout de course alors que vous êtes en train d’ébrécher un mur, alors votre action est interrompue et c’est tant pis pour vous. Autre mauvaise nouvelle : si vous vous retrouvez avec un zombie à la fin du temps imparti, vous subirez automatiquement une blessure. 

Chaque joueur a son petit plateau perso avec le résumé de ses effets et de ses points de vie. Les combats, c’est rigolo. Vous allez lancer des jetons. Non pas des dés. Des jetons. Que vous lancez. Oui oui. Sur votre plateau perso. Sur la zone combat, précisément. Et selon l’endroit où ils tomberont, vous aurez plus ou moins de succès. Virus est aussi un jeu d’adresse ! Ha ? Je vous avais pas prévenu ? 

pic2932692_md

Travaux en cours sur les figurines

 

Dans le second temps du jeu, où l’on ne joue plus en temps réel, vous ajouterez des zombies pour chacune des actions jouées lors de la première phase. Auto-régulation, auto-stress. Vous gagnerez également des points, en fonction des lieux que vous aurez réussi à explorer, points qui vous permettront d’acheter de nouveaux éléments, comme des jetons de combat. Ces jetons de combat sont multitâches et chaque utilisation sera un dilemme. Ils servent à se battre mais aussi à augmenter le nombre de pièces que vous pouvez explorer, le nombre d’actions que vous pourrez jouer, mais encore à se protéger des blessures, etc.

Le défi sera ici de travailler en équipe, sachant que la simultanéité des actions liée au temps limité restreindra théoriquement l’effet leadership à sa portion congrue. 

Peinture fraiche

Le jeu est encore en train d’être développé, comme vous pouvez le voir avec les photos postées ici (que du travail en cours), mais c’est d’ores et déjà un titre qu’on aura radarisé. Il n’est pas exclu que les héros soient tous différents, que des événements viennent chambouler l’alternance des phases, qu’il y ait des salles spéciales, des scénarios… Quelque chose me dit que monsieur Michele Quondam (auteur aussi de Romolo o Remo) est en phase fulgurante d’inspiration… Ho, dernier détail qui compte : le jeu est prévu pour être multilingue, dont le français.
Rendez-vous fin 2016 pour le voir en vrai. 

 

Virus

 

[Mise à jour : Le jeu est actuellement lancé sur deux plateformes : Lien du projet Giochistarter / Lien KS]

 

Un jeu de Michele Quondam
Illustré par Mirko Failoni
Edité par Giochix.it
Langue et traductions : Allemand, Anglais, Français
Date de sortie : 2016
De 1 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Durée d’une partie entre 30 et 120 minutes

   

4 Commentaires

  1. Photo du profil de kiken
    kiken 20/04/2016
    Répondre

    que cela sent tres bon tien, vivement la sortie du jeu, il sera mien…

  2. Photo du profil de Lyly
    Lyly 09/05/2016
    Répondre

    Salut Shanouillette 😀
    C’est Marina Fischetti, on s’est connues à Essen l’année dernière, je ne sais pas si tu te rappelles de moi!
    Je voulais te remercier pour cette fiche de Virus ^ ^ Le crowdfunding a commencé il y a quelques jours, le projet marche très bien! je suis là si quelqu’un a des questions, merci à tous pour votre intérêt 😀 !!!

  3. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 10/05/2016
    Répondre

    Salut @Lyly !

    C’est parti ! j’ai ajouté les liens des projets avec une petite mise à jour. Bravo pour ce beau départ !

  4. Photo du profil de kiken
    kiken 11/05/2016
    Répondre

    bon voila encore un pledge et cette fois avec un early cool ! faut que j’arrete moi, bon vivement ce jeu et pourvu qu’il est beaucoups de français car sinon pas de regle en vf imprimée mais seulement a telecharger donc les français si le jeu vous tente foncer et on aura tous le jeu en vf integral( cartes, plateaux etc…).

Laisser un commentaire