Tu me pledges, embrasse-moi

Tu me pledges, embrasse-moi

Récemment encore, je vous parlais de Höyük, et je suis contente de vous annoncer que le projet a été financé. Pourvu qu'il ne parte pas avec la caisse.

Bon, bien sûr, vous me direz que les cas où les types s'évanouissent dans la nature avec le saint-frusquin sont rarissimes et mieux vaut sûrement se concentrer sur tous ces beaux projets qui aboutissent en bonne intelligence. Après, c'est vous qui voyez.

A ce sujet, je vous conseille d'aller faire un tour du côté de Proxi-jeux pour entendre l'interview d'Arnaud Burgot, le directeur général Ulule. En tout cas, une chose est sûre, personnellement, quelque soit le mauvais souvenir que je peux garder de l'expérience Massilia pour ne pas la nommer, je trouve toujours enthousiasmant d'observer tous les projets qui se proposent chaque jour (trop diront certains), de suivre ceux qui paraissent intéressants, et de voir jusqu'où peuvent aller ceux qui décollent…

Récemment par exemple, on a vu le Tokaido de luxe d'Antoine Bauza exploser la baraque. $668 721 alors qu'ils espéraient $40 000 (le lien KS est ici) : on peut dire qu'ils vont pouvoir se faire plaisir sur les finitions à ce tarif-là.

La campagne fut rudement menée faut dire, beaucoup de gens l'ont suivi de près : il y a des projets qui savent capter l'attention et vendre du rêve. Et des fois, ça tient à rien. Du buzz qui monte, un beau visuel, des paliers bien construits. Et paf.

D'autres projets parfois passent plus injustement inaperçus. Comme par exemple, récemment le jeu familial de la fille de Philippe Dubarry, Isabel : Tiger stripes (voici le lien du projet). Il a été financé, mais c'était juste.
Enfin, certains jeux font beaucoup de bruit…pour pas grand chose, mais ça, c'est une autre histoire !

BON ET EN CE MOMENT ?

Voici quelques projets qui ont attiré mon attention :

Pleasant Dreams: A Card Game of Nightmares de Aerjen Tamminga : le projet a d'ors et déjà dépassé son objectif alors qu'il est au tout début de sa campagne. C'est un jeu pour 1 ou 2 joueurs avec un faux-air d'Equilibrium sur lequel notre ami Monsieur Sathimon a craqué "à cause des illustrations" nous dit-il.

The pitch translated by the mad translator:
 
Vous commencez la partie dans un profond sommeil, apaisé et faisant de beaux rêves, mais à mesure que la nuit avance, des fragments de rêves menacent de vous envoyer faire des cauchemars et donc de vous réveiller en étant terrifié…

Emparez-vous des fragments de rêves rassurants lorsqu'ils apparaissent et protégez-les atout en dormant, mais attention, … même les beaux rêves peuvent être transformés et ils peuvent revenir vous hanter pendant la nuit !

Au besoin, vous trouverez les règles traduites sur l'onglet Ressources de la fiche de jeu ! Merci Sathimon !

What else ? Tuscany !

L'extension de Viticulture : Tuscany pleine raz les cheveux ! Viticulture est un jeu de pose d'ouvriers original où vous plantez des vignes, récoltez le raisin, vendez votre vin, gérez vos structures etc.

Là aussi, le projet rempli déjà plus que son office avec $276 505 de pledgé pour un objectif à $20 000 !

Dans cette boite, plusieurs modules d'extension ajoutent des ressources asymétriques de départ, de nouvelles cartes de visiteurs, un prolongement du plateau de jeu avec des actions pour les quatre saisons, des meeples spéciaux selon les travailleurs (cf photo)…

Ou encore … Saint Petersburg

L'autre projet dont on parle beaucoup, c'est la ré-édition de Saint Petersburg.

Le projet a fait un bon départ puisqu'il est déjà à 31,328 € pour 20,000 € , sachant qu'il reste encore un mois !
Forcément un jeu où les joueurs peuvent avoir leur visage immortalisé sur des cartes ou des billets de banque, ça va faire rêver les plus mégalomanes d'entre vous ;).
Sachant que le projet propose aussi tous les composants pour un cinquième joueur, une nouvelle phase de jeu avec de nouvelles cartes, des illustrations & livret de règles redessinés…

Et enfin, Prodigy, le jeu vidéo de société avec figurine !

Un jeu à la croisée des chemins, c'est bien ça. La campagne Kickstarter va être lancée le 2 avril et m'est avis qu'il faudra suivre ce projet de près. Voici un petit teaser pour vous mettre au jus : par ici cette vidéo montre un peu la combinaison unique que propose ce jeu entre le RPG tactique et les figurines de qualité, créées par Jean Bey, célèbre sculpteur de figurines (fondateur de feu la société Rackham).

Qu'est ce que c'est ?

Prodigy est le premier né des studios français Hanakai, il reprend le principe de Skylander, à savoir l'utilisation de figurines dans un jeu vidéo par le biais d'une interface NFC.
Mais avec Prodigy vous allez vous servir de votre interface –un damier à 12 cases- pour poser et déplacer non seulement des figurines (qui ont des petites puces dans leur socle) mais aussi des cartes d'action (attaque, défense, sort, etc.). Oui oui, des cartes à puce en quelque sorte. Et hop, exit manettes, souris, exit clavier. C'est ambitieux oui ! Rendez-vous au 2 avril pour la première phase de la campagne…

Bien sûr, ceux-ci ne sont qu'un court extrait de ce que vous pouvez trouver sur Ulule, KS, Spieleschmiede project, kisskissbankbank (qui présentait d'ailleurs récemment un jeu sur le langage des signes)… Bon alors, et vous, vous pledgez ?

Laisser un commentaire