The Defence of Procyon III – lancement en orbite interstellaire

David Turczi est un auteur qui ne reste jamais dans sa zone de confort, jugez plutôt : Un temps réel coopératif avec de la gestion de commande et ressources avec Kitchen Rush, un jeu de pose d’ouvriers avec Anachrony (avec des twists intéressants), Days of Ire propose quant à lui une sorte de Pandemic avec un thème historique (la révolution hongroise) qui peut aussi se jouer en 1 contre tous, Redacted était un jeu de bluff en équipe, et il faudrait encore citer Dice Settlers, ou Cerebria … Avec son nouveau projet, The Defence of Procyon III, voilà qu’il propose un wargame par équipe (2 contre 2) ! Et il promet qu’il devrait plaire aux eurogamers. Intriguant, non ? 

 

procyon04  

The Defence of Procyon 3 sera lancé aujourd’hui sur Kickstarter sous l’égide de PSC Games – l’éditeur britannique que l’on connaît pour la série des Quartermaster Général, mais aussi Lincoln, Great War ou Blitzkrieg. Une maison spécialisée dans le wargame donc. Autant dire que le projet part sous les meilleurs auspices.

 

Un petit peu de pitch ?

2104, nous sommes partis à l’assaut de l’espace et avons découvert Procyon une étoile riche en minéraux rares, ainsi qu’un artefact mystérieux… mais il y a comme un os, on dirait qu’il y a déjà des autochtones par ici et qu’ils ne l’entendent pas trop de cette oreille (mais en ont-ils vraiment ?). Ainsi, souhaitent-ils, ô surprise, récupérer cet artefact.
Le scénario est convenu et tient sur un feuille de papier à cigarettes, mais c’est pas vraiment ce que l’on recherche dans un jeu comme ça, non ?

 

procyon66

 

Théâtre des opérations

The defence of Procyon est principalement un wargame en équipe qui se joue avec des cartes, mais comme Root, chaque faction a ses objectifs et sa mécanique. Les joueurs marquent des points de victoire quand ils accomplissent des objectifs. L’affrontement se passe sur deux lieux à la fois : à la surface et dans l’orbite de Procyon. Le jeu va donc se dérouler sur deux plateaux, et chaque joueur aura fort à faire avec son opposant… mais certaines actions que vont faire votre coéquipier vont vous aider dans votre objectif.

 

Procyon3

 

Présentation des forces en présence !

 

Dans un univers qui nous évoque Starship Troopers, nous avons quatre factions : deux humaines (l’Expédition, l’Armada) et deux extraterrestres (« Aethyn ») avec The Meld et Principal.
La faction de l’Expédition va combattre sur Procyon les Aethyn, pendant que l’Armada en orbite va essayer de porter secours aux troupes à la surface… Mais elle sera gênée dans sa progression par les vaisseaux de la force spatiale extraterrestre.

L’Expédition a une mécanique de destruction de deck et de points d’action ; son objectif est de tenir les envahisseurs à distance, de protéger la cité et d’évacuer les scientifiques. Aidée par l’Armada (plus dans la gestion de ressources et la programmation au tour par tour), leur but est de gagner la bataille contre The Meld et d’envoyer des marines à la surface pour aider à l’évacuation.

 

Armada

 

Les Principal à la surface sont eux dans une mécanique de bag-building et de gestion de ressources. Leur but est simple, prendre la ville que les humains protègent et où se trouve l’artefact. The Meld déploient des nanomachines pour empêcher l’Armada de porter secours aux troupes au sol. Nous avons ici une mécanique de gestion de dés et de construction de main.

 

procyon05

 

Nous avons donc deux plateaux, des figurines pour chacune des factions et un jeu par équipe qui promet. Il devrait se jouer aussi en coopératif et un mode solo est prévu. 

 

procyon65

une fois peint ça donne plutôt pas mal.

 

Le jeu est lancé aujourd’hui sur kickstarter. Ils vous en coutera 92 € sans oublier les frais de port. Le jeu sera livré en mai 2021.
La campagne se termine le 11 mai. Et on va suivre ça de près !

   

4 Commentaires

  1. Photo du profil de cyrilcyrilcyril
    cyrilcyrilcyril 22/04/2020
    Répondre

    Je me permets de compléter un peu le pitch car je le trouve marrant : l’artefact que les humains ont trouvé est en fait un portail permettant à une autre civilisation, les Naharan, de rejoindre le secteur et de tuer tout le monde (accessoirement), humains compris 😀

    Du coup quand les Aethyn (les autochtones) voient ces grands singes s’intéresser à cet artefact et même le réactiver sans s’en être rendu compte, ils ne comprennent pas 😮 « mais pourquoi il font ça ? » Donc en faite les Aethyn ne viennent pas pour récupérer l’artefact mais pour le détruire afin d’éviter une catastrophe. Et quand en plus ils voient que les humains le défendent ? « mais wtf ? »… En fait humains et Aethyn auraient peut-être pu vivre en paix et en harmonie s’ils avaient un peu discuté avant de se mettre sur la tronche haha.

Laisser un commentaire