LE TEST DE YUM YUM ISLAND
Yum yum island-Couv-Jeu de société-Ludovox
Un jeu de Laurent Escoffier
Illustré par Julien Loïs
Edité par Space Cow
Distribué par Asmodee
Pays d'origine : France
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2019-06
De 2 à 5 joueurs
A partir de 6 ans
Durée moyenne d'une partie : 20 minutes

Thèmes : Animaux, Aviation, Humour
Mécanismes : Coopératif, Dés, Habileté
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Enfant
Nombres de parties jouées : 8
Configurations testées : 2, 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Yum Yum Island est le premier titre du nouveau label des Space Cowboy dédié aux enfants (Space Cow), porté par Benoit Forget secondé par Wilfried Fort. Nous en avons déjà parlé dans ce Just Played. Hannah, la communicante de Space Cow nous en parlait dans cette vidéo tournée à Essen 2019. 

Dans ce jeu de Laurent Escoffier (l’homme qui a toujours des idées « hors de la boite » – Loony Quest, PIX, Corto, etc), un gros géant a investi l’île de Yum Yum et dévore tout ce qu’il trouve. Une parabole de notre société. Car le problème c’est que les animaux présents sur l’île crient famine. Heureusement l’escouade des braves pélicans (c’est vous) va s’organiser pour nourrir les animaux.

Ce coopératif nous propose de jouer avec les sens de l’ouïe, du toucher… mais pas la vue. En effet, il va falloir écouter les autres joueurs et leur faire confiance, en se déplaçant en aveugle afin de larguer la nourriture dans la gueule des animaux pour les sauver.

Contexte

Principalement joué en famille, avec mes neveux qui ont 8 ans et 5 ans. Le petit n'a pas eu de mal à jouer même s'il a fallu l'accompagner. Nous l'avons aussi expérimenté avec des amis joueurs avec nos enfants ou leurs enfants (environ 7/8 ans) et à la table on s'est tous amusés (ce que l'on demande à un jeu de société). Au final, Yum Yum est catégorisé enfant, mais c'est un jeu famille aussi. C'est plutôt pour les grands enfants en tout cas. 



ACCESSIBILITE DES REGLES
16
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Les règles sont plutôt claires, elles sont didactiques et prennent le temps d'expliciter chaque phase et chaque face de dé. Certains animaux quand ils sont sauvés déclenchent un pouvoir : en fin de livret nous avons une explication pour chacun d'eux. Rien à redire, si ce n'est qu'il y a un impensé : quelles sont les limites de la communication entre les joueurs ? Comme je le rappelais dans le Just Played, ce n'est pas bien gênant car nous sommes dans un jeu à destination des enfants, néanmoins ce sont des questions qui se sont posés avec de nouveaux joueurs.

QUALITE DU MATERIEL
17
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Très ergonomique. Agréable à manipuler
Qualité des illustrations
Très travaillé


Ce qui frappe d'abord dans Yum Yum Island, c'est le matériel, que ce soit le géant ou les animaux, tous les plateaux sont en double layer. Bref : c'est solide. Je suis un peu plus inquiet sur les lunettes sur le long terme. En effet l'élastique parfois se détache.

Les illustrations de Julien Lois sont très expressives et aident à rentrer dans le jeu. Les enfants sont attendris par ces animaux qui attendent la bouche ouverte que l'on largue leur pitance. On aime l'idée des arbres en 3D et du plateau de la tortue qui sert de piste de lancement. 

Pas de thermoformage, ni d'insert c'est bien, on n'en a pas vraiment besoin, le jeu s'installe en un tour de main. Ergonomie parfaite, rien à redire, l'iconographie est évidente.
On sent l'expérience de l'éditeur. Détail, sur le dos de boîte : un petit encart indique par un tableau coloré que le jeu passe bien à 6 ans, mais s'adresse surtout aux 7-8 ans. Cette petite grille indicative qui permet de bien situer la cible devrait être adoptée pour tous les jeux enfants ! C'est beaucoup plus précis qu'un simple "6+". 

THEME
16,5
Objectifs du jeu clairs
Chaque choix a une explication thématique
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On a envie de raconter sa partie aux gens au club de jeu
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Thème fouillé

Tout s'explique par le thème, qui est très original. Le matériel pose le décor, avec les lunettes d'aviateur, les arbres en 3D, etc.

Capitaine Pélican au rapport ! Nous survolons une île embrumée, des animaux affamés attendent de la nourriture. Votre mission : les sauver ! Exécution ! C’est une grande force du jeu puisque l'on peut expliquer le jeu et les différents éléments en racontant une histoire rigolote. Certains animaux ont un pouvoir cohérent et évocateur tel que le lion qui mord les fesses du géant !

Le géant qui s'empiffre et mange plus de raison est pour moi une parabole de notre société. En ne se souciant pas de son environnement, le géant cause du tort autour de lui et met en péril les animaux. Alors, c'est peut être mon interprétation personnelle, mais je pense que l'auteur et l'éditeur y ont pensé. Je l'ai présenté à plusieurs enfants qui - sans que je ne l'évoque - ont perçu cette analogie et y ont répondu de manière plutôt naïve mais non sans bon sens : "Mais pourquoi il en laisse pas un peu, il a pas besoin de tout !". 

DUREE DE VIE
14
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Une partie de Yum Yum Island se joue en très peu de temps, une fois qu'on a capté le principe. En général on joue avec 5 animaux, mais on peut en rajouter si on se sent d'humeur aventureuse. Il y a plusieurs animaux disponibles, certains ajoutant une petite mécanique, un petit grain de sable, comme les castors qui dévorent les arbres qui nous aident pour nous guider (au toucher), ce qui rajoute une difficulté. Le chat qui est tout petit et qui demande beaucoup de précision... Les Boas qui doivent être nourris en premier, etc.

MECANISMES
16
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction omniprésente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Yum Yum Island est avant tout un coopératif où l'on va devoir se faire confiance. Une fois les lunettes placées sur le nez nous ne voyons plus rien et il faut écouter les joueurs pour se diriger dans les ténèbres : à gauche, à droite, remonte. Viens vers moi... Plus bas ! Larguez !

La mécanique est simple, mais chez les enfants communiquer clairement avec des indications précises n'est pas toujours une tâche aisée, mais ils vont progresser à ce petit jeu. Une stratégie va se dessiner, souvent ils souhaitent commencer par l'araignée qui trie les aliments, facilitant la suite de la partie. Finir par le lion qui mord les fesses du géant donnant un répit bien mérité quand la partie se tend un peu et que le géant est plein comme un œuf.

On va devoir lâcher prise, faire confiance, écouter l'autre aveuglément pour être guidé, ce qui engendre un élément positif et gratifiant. On y arrive ensemble. C'est intéressant de voir des frères et sœurs qui souvent se chamaillent pour des broutilles se retrouver dans une écoute bienveillante pendant la partie. Il est amusant aussi de noter que c'est parfois plus difficile pour un adulte de lâcher prise et de se laisser guider par un enfant...

Le jeu fait appel au sens du toucher, mais aussi à notre capacité à estimer correctement les distances. On tâtonne dans le "noir" pour trouver la pointe de la piste de décollage, on s’élève et on avance vers notre cible, avec ou sans informations de nos camarades. On peut même effleurer les arbres pour avoir un repère... mais attention à ne pas les faire tomber ! Ce petit côté tactile plait bien aux enfants, et aux plus grands. 



16
17
16,5
14
16

Photo du profil de atom

90%

L'avis de atom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 23/01/2020

Yum Yum Island est un succès chez nous à chaque fois qu'on le sort. Il est demandé régulièrement et cela permet de le faire découvrir à de nouveaux joueurs.
Nouveaux joueurs qui sont déjà séduits par le matériel magnifique, puis par le pitch que l'on va leur dérouler. J'aime bien en profiter pour glisser subtilement un petit message écologique.

Il y a un aspect tactile intéressant. C'est vrai que les jetons nourritures sont minuscules, mais ça fait partie du jeu de les attraper et de les tenir tant bien que mal, les adultes ont un malus avec nos grosses paluches et c'est pas plus mal ! 

Un aspect clef du jeu qui ne m'avait pas marqué au premier abord, les enfants doivent s'écouter et se faire confiance, lâcher prise. La victoire n'en est que plus belle. Alors oui, au début ils veulent tricher, mais là encore c'est notre rôle de les en dissuader, de leur faire comprendre que ce n'est pas l’intérêt. 

Yum Yum Island est un jeu où nous adultes prenons du plaisir aussi. On aime beaucoup y jouer avec nos enfants, on reste parti prenante, et souvent nous sommes la cause de l'échec de la mission !


  • Plaisir Tactile
  • Illustrations magnifiques
  • Thème écologique
  • Lâcher prise, écoute bienveillante

  • petits jetons.
L'AVIS DES JOUEURS

2 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

70%