LE TEST DE OLTRéE
Un jeu de Antoine Bauza
Illustré par Vincent Dutrait
Edité par Studio H
Distribué par Gigamic
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2020-00-00
De 2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Durée moyenne d'une partie : 60 minutes

Thèmes : Fantastique
Mécanismes : Coopératif, Narratif
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 7
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Oltréé est un jeu coopératif et narratif (inspiré du jeu de rôles éponyme), dans lequel les joueurs incarnent des Patrouilleurs, dont la mission consiste à protéger les habitants de l’ancien empire, explorer les zones sauvages, établir des liens entre les communautés, traquer et combattre les monstres, retrouver les anciens trésors de l’empereur pour que renaisse un jour l’espoir.

Oltrée c’est un peu une Arlésienne, cela fait des années qu’il est annoncé, mais il n’arrivait jamais. Il est passé dans les mains de plusieurs éditeurs : Funforge, puis Matagot et enfin Studio H.

Pour vous faire une idée du jeu, vous avez le Ludochrono, ainsi que le Tutovox, plus long mais qui explique la mise en place et l’ensemble des règles.

Contexte

Nous avons principalement joué avec les enfants, qui se sont laissés transporter par le jeu. On a aussi essayé Oltrée avec des joueurs confirmés.



ACCESSIBILITE DES REGLES
12,5
Clarté du livret de règles
Livret correct, sans plus
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Certains points ne sont pas évidents
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours pendant les premières parties. Aide de jeu basique

Les règles du jeu ne sont pas compliquées, mais il existe tout de même un certain nombre de concepts à appréhender, les différents marqueurs : Adversité, Prestige, Défense, avec leurs spécificités et leurs points de détail particuliers. Une quantité importante de jetons avec, là aussi, des règles particulières pour certains. Sans oublier les spécificités de nos personnages avec leur bonus que l’on perd temporairement quand nous sommes en dessous d’un seuil de santé.

Les règles sont accessibles, et finalement simples, une fois qu’on les a bien intégrées. Mais il faudra quelques retours dans le livret. Elles se transmettent plus facilement à l’oral, tout peut s’expliquer par la porte d’entrée du thème.  

QUALITE DU MATERIEL
16,5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement assez simple et organisé. Éléments en bon nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


Pour commencer, Oltree est un bel objet. Dans la boite, des rangements avec des trappes que l'on soulève pour tout le matériel : tuile bâtiment, pions patrouilleurs et jetons divers et variés. Sans oublier la quantité astronomique de cartes péripéties, ainsi que celles des chroniques. Tout cela est bien rangé et pratique à sortir en un tour de main. Il reste un peu d'espace pour de futures extensions.

Les pions patrouilleurs sont magnifiques, des meeples aux formes différentes et comme peintes et vernies, du plus bel effet. Les illustrations sont signées Vincent Dutrait, un artiste qui sied bien au projet, cet univers étant quand même plutôt dans son univers de prédilection.

L'ergonomie est plutôt simple et vite intégrée, on s'est posé toutefois quelques questions sur plusieurs chroniques, mais vite résolues néanmoins.

THEME
14,5
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Nous sommes des patrouilleurs dans un univers Médiéval-Fantastique avec des princesses, des dragons, etc... Oltree est un jeu qui se veut narratif : on va résoudre des péripéties, gérer les problèmes des villageois, le thème est central.

Les chroniques peuvent se jouer indépendamment, elles partagent le même univers, mais n’ont pas nécessairement de lien entre elles. Le lien est ténu, c’est surtout un avantage, car permet de les aborder dans l’ordre que l’on souhaite.

Les péripéties n’ont pas nécessairement de lien avec la chronique jouée, pour autant elles s'intègrent plus ou moins bien quand même, certes il y a une quête principale, mais la vie ne s’arrête pas, et nous patrouilleurs devons aider les villageois, parfois des gobelins tentent une excursion, on a trouvé des traces de sang etc .. Cela densifie l’univers.

DUREE DE VIE
13,5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Le jeu propose une belle rejouabilité grâce aux diverses chroniques et via ses cartes Mission qui permettent de varier aussi la difficulté des parties. On retiendra surtout  la narration des chroniques qui ont souvent des twists amusants.

MECANISMES
12,5
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction souvent présente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Mélange de stratégie planifiée et de choix opportunistes

Les tours de jeux sont rapides, on lance le dé Adversité qui nous indique si l'on ajoute une péripétie dans un lieu, ou un problème à résoudre, ou encore un événement qui va avoir cours le temps d'un cycle. À son tour, on a deux actions : se déplacer, résoudre des problèmes, des péripéties, récupérer des ressources, etc. À la fin d'un cycle, on va lire la suite de l'aventure en tournant les cartes comme les pages d'un livre. Le moment le plus intéressant, je pense, puisque la trame du scénario s'installe.

La plupart des scénarios nous demandent de protéger des zones et pour cela il faudra vider le paquet de péripéties et construire les tours de garde, ce qui crée un petit sentiment de répétition. Petit, parce que cela reste toujours intrigant de lire ces cartes péripéties et de faire des choix, ou lancer des dés pour accomplir je ne sais quoi.

Les tests de compétence requièrent des réussites, et pour cela il faut lancer les dés. Le nombre de dés dépend du personnage que l'on joue, plus les bâtiments que l'on a construits. Néanmoins, on peut très bien avoir quatre dés et rater complètement son jet, c'est le hasard, la bonne (ou mauvaise) fortune ma bonne dame (ou mon bon monsieur). La difficulté est bien dosée, on gagne ou on perd souvent sur le fil, même si parfois on ne peut s’empêcher de penser que le hasard n’y est pas pour rien. On refera la chronique, déjà parce que si l’histoire est connue, on rencontrera d’autres péripéties. Pour résumer, on est loin d’un Ghost Stories en termes de difficulté.

Je regrette un peu que nos personnages ne soient pas si typés que ça, ou qu'il soit difficile d'utiliser leurs compétences. Je m'explique : rien n'indique dans l'intitulé des péripéties ce dont on va avoir besoin, si je suis un mage et que j'ai beaucoup de connaissances, elle ne va pas être mise à contribution, sauf dans les chroniques.

Oltree est un jeu qu’il faut aborder sous l’angle de l’histoire, se laisser porter par une aventure, vivre le moment avec son groupe de joueurs. Si on est plus intéressé par la mécanique, cela risque d’être assez limitant, car on a un peu la sensation de reproduire une même séquence.



12,5
16,5
14,5
13,5
12,5


75%

L'avis de atom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 22/12/2022

Oltrée fait un peu office de chaînon manquant entre le "jeu de rôle" et le jeu de plateau, jeu de rôle parce que l'on va incarner nos personnages et découvrir leurs histoires à travers la lecture de cartes chroniques, mais ça reste limité, on ne crée pas vraiment ses personnages. Coté mécanique, on retrouve celle de Ghost Stories avec ce Fortin à protéger, mais ça reste beaucoup plus simple. Il a aussi un petit côté initiation, ou jeu passerelle, en effet, il faut gérer les ressources, construire les bons bâtiments, etc.

Oltrée ne plaira pas à tout le monde, il ne faut pas se tromper de cible, ou savoir où l'on met les pieds, le "gamer" qui cherche un jeu aux mécaniques robustes, risque de passer à côté du jeu, de ne pas prendre de plaisir, de pester contre le hasard des dés ou la narration légère. À ceux-la, je conseille plus des jeux comme Ghost Stories (du même auteur).
Oltrée c'est plus un jeu familial, ou disons pour ne pas se tromper, pour des familles de joueurs, l'idéal pour mettre ensemble parents et enfants le temps d'une aventure aux accents médiéval fantastiques avec un soupçon de souffle épique, des choix difficiles sans jamais être punitifs. Ceux-la seront charmés par la proposition.


  • Le matériel dans son grand ensemble
  • Les illustrations de Vincent Dutrait
  • La narration des chroniques

  • mécanique plus classique
L'AVIS DES JOUEURS

4 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

75%



LUDOVOX est un site indépendant !

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don sur :

Et également en cliquant sur le lien de nos partenaires pour faire vos achats :

acheter oltree sur philibertacheter oltree sur espritjeuacheter oltree sur ludum