LE TEST DE MY CITY
Un jeu de Reiner Knizia
Illustré par Michael Menzel
Edité par Iello, Kosmos
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2020
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 45 minutes

Thèmes : Urbanisme, Ville
Mécanismes : Legacy, Placement, Tuiles
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 30
Configurations testées : 2, 4 joueur(s)

Introduction

Reiner Knizia, auteur prolifique s’il en est, surfe lui aussi sur la vague Legacy avec sa création My City.

Sortir un jeu de polyomino… On ne peut pas dire que ce soit une idée originale, mais dans My City, ce mécanisme est servi avec une certaine épure, rendant le jeu très facile à prendre en main. De plus, le fait que tout le monde joue en simultané ajoute un certain plaisir et confort de jeu comme nous allons le voir.

C’est durant une aventure en 24 parties que le jeu prendra tout son sens. My City est, en effet, un jeu évolutif dans lequel on modifie son plateau de jeu, à coup de stylo et d’autocollants.

Une fois l’aventure terminée, le verso des plateaux permet de jouer et rejouer à l’infini avec ses règles spécifiques tirées du mode Legacy.

Contexte

La boite n'a pas eu le temps de faire un tour dans l'étagère depuis son arrivée à la maison. Nous l'avons joué confinés à la maison, le jeu a animé nos soirées à deux.

Chaque soirée avait droit à son chapitre de trois parties (pour un total de huit chapitres).

Nous avons dévoré chapitre par chapitre, avec l'envie de découvrir ce que la suite avait à nous offrir. Le jeu continue de sortir malgré l'aventure terminée, car le mode "Éternité", au verso des plateaux, permet de continuer à se faire plaisir.



ACCESSIBILITE DES REGLES
16
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Les règles de base du jeu sont très faciles à comprendre, et accessibles. Chaque chapitre arrive avec son petit livret de règle personnel ainsi que son résumé de scoring que l'on pose au bord de la table pour que tout le monde se rappelle bien des objectifs de la partie en cours. On n'est pas dans l'empilement interminable de règles, certaines disparaissant d'ailleurs, le jeu n'est jamais indigeste.

QUALITE DU MATERIEL
14
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Correct
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


Le jeu ne fait pas dans l'esbroufe, mais le matériel est de bonne facture ! Après une trentaine de sessions, les tuiles ou les plateaux de jeu ne se sont pas abimés. On pourra tout de même souligner les illustrations qui ont le mérite d'avoir quelques petits détails qui viennent différencier les polyominos en plus de la couleur. La boite n'a pas de thermoformage intégré, mais n'en a pas réellement besoin, tout rentre et peut être rangé grâce aux sachets en plastique fournis.

THEME
7,5
Objectifs du jeu clairs
Un joueur sait de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire pauvre
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Quelques éléments sonnent juste
Cohérence du thème
Artificiel

C'est certain : la thématique que le jeu propose ne m'a pas transporté. Il y a une certaine cohérence entre les ajouts mécaniques et thématiques, mais on pourrait très bien s'imaginer en train de charger des meubles dans un camion de déménagement ou d'organiser notre vaisseau spatial avant un vol en hyper espace, cela ne changerait pas grand-chose au final. On est pas ici pour l'aspect narration, on est ici pour la mécanique, c'est évident.

L'auteur a opté pour un thème accessible, classique, grand public. Et pourquoi pas, la construction de bâtiments dans un territoire fait plutôt sens et aide à amener les ajouts mécaniques que les joueurs découvriront tout au long de l'aventure. Après, certains éléments peuvent faire tiquer (le design du meeple "investisseur", l'importance essentiel des Eglises...) le parti pris n'est pas aussi neutre que ça. 

DUREE DE VIE
16
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
De petites variantes
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

Le renouvèlement reste l'essence d'un jeu Legacy tout au long de sa campagne. Chacune des 24 parties offre son petit plus qui vient enrichir ou modifier l'intérêt du jeu, que ce soit par l'ajout de matériel, de règles ou d'élément de scoring. De fait, ici les parties ne se ressemblent jamais – par le legacy, et par l'effet du tirage. 

Même une fois l'aventure terminée on peut toujours jouer au mode "Éternité" qui lui ne change pas de partie en partie ; l'aléatoire de la tuile que l'on va poser rend, de toute manière, une partie toujours sensiblement différente d'une autre.

Cela dit, chez nous le mode "Éternité" ne nous suffit pas à combler notre soif de construction et de renouvellement. On a donc acheté une nouvelle boite afin de partir de nouveau à l'aventure !

MECANISMES
18
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Il faut tout suivre et toujours négocier
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

My City n'a pas réellement de "tour de jeu" car tout le monde autour de la table joue en simultané. La fluidité est ultra coulante. Les choix stratégiques de chacun restent propres à son plateau de jeu et ne demandent pas souvent de regarder ce que font les autres. Tout du moins en début d'aventure. Au fil des sessions, on est amené à devoir observer le jeu des adversaires afin de diriger sa stratégie en fonction des objectifs de la partie et des choix adverses. 

La simplicité de la mécanique alliée aux différents scorings qui s'offrent apportent une profondeur stratégique bien dosée. Assez pour satisfaire les grands optimiseurs (sans trop d'analysis paralysis) tout comme les nouveaux amateurs de jeux de société.

L'aspect Legacy offre des règles quelque peu changeantes qui rendront le jeu plus ou moins compliqué, en fonction de votre comportement. Cela ne m'a personnellement pas dérangé, car de nouvelles règles surviennent environ toutes les 3 parties, ce qui permet de les incorporer lentement. De plus, quiconque est dernier au score a toujours une compensation positive afin de pouvoir se refaire sur les parties suivantes. Pour certains cette compensation est d'ailleurs trop poussée, mais nous n'avons pas eu ce sentiment. Personnellement, que ce soit avec une zone de jeu qui s’agrandit par rapport aux autres ou de nouvelles tuiles qui prennent moins de place, ces petits bonus me donnent envie de relancer une partie afin de voir si j'y arriverai mieux.



16
14
7,5
16
18


82%

L'avis de Astien

Testeur Ludovox.fr

Publié le 29/09/2021

Reiner Knizia ne renouvelle pas le genre avec My City mais il reprend des mécaniques existantes et les sublime dans une progression ultra maîtrisée. Les jeux Legacy sont à la mode, mais ceux qui se démarquent réellement sont peu nombreux, et My City en fait partie selon moi ! On ne peut que remercier cet auteur de nous offrir un condensé de plaisir en 24 parties d'une vingtaine de minutes.

La mécanique de polyomino montre une accessibilité redoutable, cela allié aux différents scorings rencontrés au cours des 24 parties de la campagne donnent envie que cela ne s'arrête jamais. 

S’il existe bien le mode "Eternité" qui rappelle certains souvenirs de la campagne, à la maison cela n’a fait que nous redonner l'eau à la bouche. On a alors décidé d'acheter une nouvelle boîte pour lancer une nouvelle campagne et inviter des amis à se joindre à nous afin de partager ce moment de satisfaction intense qu'offre My City.


  • Accessible à l'extrême
  • Le jeu en simultané : pas de temps mort
  • Le plateau de jeu qui évolue <3
  • Renouvellement constant de l'expérience

  • Pas de partie de découverte
L'AVIS DES JOUEURS

2 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

75%