LE TEST DE ISLE OF SKYE : JOURNEYMAN
isle of skye extension boite
Un jeu de Alexander Pfister, Andreas Pelikan
Illustré par Klemens Franz
Edité par Lookout Games, Mayfair Games
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2017-00-00
De 2 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 75 minutes

Mécanismes : Enchères, Placement, Tuiles
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 4
Configurations testées : 2, 3 joueur(s)

Introduction

Isle of Skye est un jeu de A. Pfister et A. Pelikan, ils ont déjà travaillé ensemble sur Broom Service, arrivé la même année d’ailleurs, en 2015.

Ce titre propose une mécanique très intelligente sous forme d’enchère. Intelligente car on pioche trois tuiles dans le sac tous en même temps, l’une d’elles est jetée au fond de la boite et on décide d’un prix pour les deux tuiles restantes. Pour déterminer le prix il faut prendre en compte les domaines des autres joueurs. Pas assez gourmand et les joueurs vont se jeter dessus, profitant de l’aubaine, trop et les tuiles vont pas trouver acheteur et c’est vous qui allez devoir les payer… Mais ce faisant vous les ajouter à votre domaine. Si vous souhaitez les garder pour vous il faut donc trouver un prix suffisamment dissuasif, mais pas trop, sinon vous vous appauvrissez. Un juste équilibre qui n’est jamais le même en fonction des joueurs à la table !

L’extension Journeyman propose une toute nouvelle mécanique : nous avons un plateau avec trois pistes, et un pion Promeneur qui démarre sur notre château. Chaque tour on pourra le déplacer sur notre domaine et si ça correspond à une icône de notre plateau on remportera des points de victoire, des bonus, du revenu supplémentaire, etc.

Contexte

Nous avons principalement joué avec ma compagne et un ami déjà fan du jeu de base et qui a plutôt été séduit par cette extension. Ma compagne appréciait elle aussi le jeu de base et elle a vite trouvé ses repères dans cette extension [Ndlr façon polie de dire qu'elle lui a mis la pâtée !]. 



ACCESSIBILITE DES REGLES
11,5
Clarté du livret de règles
Livret correct, sans plus
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Jouable avec arbitrage sur quelques points / Quelques exemples
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Certains points ne sont pas évidents
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retour aux règles assez fréquents

Les règles ne sont pas compliquées et pourtant on a fait quelques erreurs, probablement à cause d'une lecture un peu rapide de notre part.

Ainsi j'avais raté le fait que l'on pouvait avancer sur la piste du guerrier à chaque fois que l'on nous achète une tuile. Cette information est précisée en fin de livret et elle a échappé à notre vigilance en premier lieu. De même nous avons des jetons routes pour joindre des tuiles, mais au début nous avions compris qu'on en avait d'entrée de jeu. Et non, ils se gagnent en parcourant les pistes. Cela aurait pu être précisé plus clairement.
Pour le reste, rien à dire, même si on reviendra au début dans les règles pour certains jetons (principalement ceux en fin de piste qui donnent des pouvoirs particuliers).

QUALITE DU MATERIEL
12,5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Problèmes de lisibilité et de manipulation
Qualité des illustrations
Correct


Une petite boite qui comprend les 4 plateaux joueurs, quelques jetons et quelques cubes. Le matériel rentre dans la boite de base mais si vous souhaitez garder celle de l'extension, vous pourrez les ranger à côté et vous aurez une jolie petit frise si vous appréciez les illustrations de Klemens Franz. Pas ultra flamboyant mais au moins cela reste lisible et cohérent.

L'extension comprend quelques tuiles de scoring supplémentaires dont une qui permet de marquer des points en utilisant le nouveau plateau.

THEME
12
Objectifs du jeu clairs
Les joueurs comprennent de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On peut se refaire l'histoire après la partie
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Plutôt cohérent

Dans cette extension, nous avons un Promeneur que nous allons déplacer sur notre domaine de tuiles, pour ce faire, on a des points de mouvement que l'on dépense, 1 point de mouvement si on traverse une tuile avec une route, et 2 points s'il n'y a pas de route. Bah oui, à travers champs ça prend plus de temps ! C'est totalement logique. Le jeu d'origine ne nous raconte pas d'histoire, mais avec cet ajout cela reste une ligne cohérente. 

DUREE DE VIE
15,5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
De petites variantes
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

Le jeu de base est suffisamment solide et propose déjà beaucoup de tuiles scorings qui vont varier totalement les sessions. Cette extension ne fait qu'en proposer un peu plus et surtout amène une nouvelle mécanique. Chaque piste a son intérêt et on aura envie d'essayer différentes stratégies ce qui nous donne envie de rejouer encore et encore. Du bon !

MECANISMES
15
Fluidité du tour
Ça tourne !
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Contrairement à ce que je pensais, le jeu n'est pas forcément ralenti par l'ajout de cette extension. 
Par contre elle ne va pas corriger les défauts du jeu de base, à savoir la lisibilité des domaines des autres joueurs. En effet, quand vous jouez à Isle of Skye, il est nécessaire de garder un œil sur le jeu des autres, et ses moutons, bateaux, vaches, fermes, etc, ne sont pas directement lisibles.

L'interaction reste la même, celle basée sur l’enchère. Pour le reste on se concentre sur notre domaine pour optimiser les déplacements de notre promeneur.

Acheter une tuile à un autre joueur lui permet aussi d'avancer sur la piste du guerrier même s'il n'a pas le prérequis, du coup on y pense à deux fois avant de le faire.

Nous avons trois pistes : celle du guerrier nous offre des points de victoire à chaque manche. Celle du marchand augmente nos déplacements et nos revenus ; enfin, la piste du messager offre elle aussi des points de victoire de seuil quand on avance sur sa piste mais avec parfois un coût et des points de victoire de fin de manche. De plus sur certaines zones on récupère des jetons qui donnent des bonus. Chacune à ses points forts et l'on va essayer diverses stratégies, d'autant qu'en toute fin de piste ce sont des points de victoire que l'on va pouvoir gagner à chaque fois qu'on a le prérequis, se créant une boucle loin d'être infinie néanmoins. Le corollaire : plus on joue et plus on s'améliore, on optimise et on marque de points de victoire.



11,5
12,5
12
15,5
15

Photo du profil de atom

77%

L'avis de atom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 21/08/2020

Pourquoi achète-t-on une extension d'un jeu que l'on aime ? En général parce qu'on a fait le tour du jeu de base, ou bien car elle apporte une nouvelle mécanique aguichante. Pour Journeyman, c'est le cas : elle offre de nouvelles stratégies qui ne complexifient pas le jeu pour autant, même si cela peut, avec certaines joueurs, occasionner un léger temps de réflexion supplémentaire.

Si le jeu est bon sans, avec nous avons de nouvelles possibilités qui s'offrent à nous. Ces trois pistes que l'on va gravir nous donnent soit des points de victoire à chaque tour, soit des bonus intéressants et si l'on arrive au bout des pouvoirs plutôt puissants. Plaisant.

En conclusion, si vous aimez le jeu de base, cette extension devrait vous plaire car elle propose quelque chose de nouveau et accroît la liberté de mouvement.


  • Extension qui s'intégre facilement

  • l'ergonomie pas évidente, mais comme dans le jeu de base.
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%