LE TEST DE HERO REALMS
Un jeu de Darwin Kastle, Robert Dougherty
Illustré par Antonis Papantoniou, Randy Delven, Vito Gesualdi
Edité par Game Factory, White Wizard Games
Pays d'origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016-10
De 2 à 4 joueurs
Durée moyenne d'une partie : 40 minutes
Durée d'une partie entre 30 et 45 minutes

Thèmes : Médiéval-fantastique
Mécanismes : Deckbuilding
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 6
Configurations testées : 2, 4 joueur(s)

Introduction

Après avoir poncé Cthulhu Realms, décemment abordé Star Realms, j’ai pu aborder Hero Realms en terrain connu. Le jeu est sensiblement similaire à ses frangins : il faudra réduire la santé adverse à zéro tout en buildant son paquet, en faisant des synergies entre ses cartes. Rien de bien nouveau depuis Star Realms, mais un nouvel habillage et une certaine emphase sur les héros (les « bases » de Star Realms) peuvent sans doute raviver l’intérêt pour la recette.

Contexte

J'ai joué exclusivement à 2 joueurs (préférant largement sortir d'autres jeux de deckbuilding pour plus de joueurs) jusqu'à faire une partie en 2 contre 2 à la rédac !



ACCESSIBILITE DES REGLES
13,5
Clarté du livret de règles
Livret correct, sans plus
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Les règles ne sont ni excellentes ni mauvaises : sur leur dépliant, elles sont assez condensées et touffues, mais plutôt bien wordées. La sensation de compréhension est correcte, sans plus : on reviendra chercher le petit point qui accroche une ou deux fois avant de laisser complètement les règles de côté.

QUALITE DU MATERIEL
12,5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Boîte assez mal pensée (rangement difficile)
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Problèmes de lisibilité et de manipulation
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


Le matériel est de bonne facture et plutôt bien illustré. Je dirais même que la déco est un peu surchargée, et même si la lisibilité n'est pas entachée par cela, cela fatigue un peu l'oeil. Il y a un hic, toutefois : la boîte, très compacte, l'est sûrement un peu trop. Avec des protège-cartes, c'est impossible. Avec les extensions, ça dégueule et il est difficile de la fermer. Le compteur de points de vie est meilleur que celui de Star Realms, mais ça reste vraiment pénible à manipuler, et cela bouge facilement. On préférera un compteur papier, ou même une appli de comptage de PV. Celle d'Epic est très bien.

THEME
11
Objectifs du jeu clairs
Les joueurs comprennent de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Plutôt cohérent

Bon, pour le thème, ça se tient mais ce n'est pas foufou. Pif paf pouf. Au moins ça semble cohérent dans son ensemble. On oublie vite l'habillage pour passer aux rouages purs, et les factions semblent thématisées à coup de truelle. Voleurs, elfes, démons et paladins. Ayé. On a fait le tour. On ne vivra pas une aventure folle. 

DUREE DE VIE
11
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
On ferait bien des règles maison
Essouflement du jeu
Quelques surprises

C'est peut-être parce que Star Realms et Cthulhu Realms sont passés par là de mon côté, mais j'ai trouvé que Hero Realms ronronnait très vite. Il faut absolument récupérer les extensions pour rajouter un peu de piment à ce jeu, avec des départs très asymétriques. Mais ce test n'est pas celui des extensions... :-)

Bref, la possibilité de jouer en équipes est agréable, mais j'admets que j'en attendais plus. C'est sans doute que le mécanisme du deckbuilding, après une dizaine d'années d'existence en tant que tel, finit par rouiller un peu et à avoir du mal à exister seul ? L'attachement de la rédac pour Clank, Trains ou Tyrants of the Underdark semble le confirmer.

MECANISMES
13
Fluidité du tour
Presque sans accroc
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Quitter la table une minute ne change rien
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Équilibre du jeu entre planification et opportunité

Les tours se jouent très rapidement et grâce au système de champions, sont beaucoup plus lisibles que dans Star Realms. En revanche, pendant que l'adversaire joue, on n'a rien à faire : pas de réponse, de contre, d'opportunité. Bref, c'est un peu plat de ce côté. En ce qui concerne la qualité mécanique, White Wizard Games exploite la pureté de la série des Realms, avec ce deckbuilding à la fois opportuniste et pas aussi permissif qu'il en a l'air. Ne pas acheter est parfois le choix le plus optimisé, car vous ne voulez pas polluer votre paquet de cartes moins utiles que celles que vous avez déjà. Par conséquent, on a des tours un peu moins fun que d'autres... Et on se fait vite écraser quand on a fait les mauvais choix et/ou joué de malchance.


Warning: A non-numeric value encountered in /home/www/prod/wp-content/themes/puzzleJim/single-test.php on line 237


13,5
12,5
11
11
13


61%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 27/06/2018

En l'état, sans extension, Hero Realms est un peu mieux que Star Realms, car l'habillage changeant et les quelques petits points d'équilibre et d'ergonomie sont les seuls à varier. Ils font donc doublon, et à moins que vous soyiez mordu du genre, vous n'allez pas profiter des deux tant le feeling de jeu est similaire. En revanche, pensez à acquérir les extensions, qui rajoutent une couche de profondeur intéressante au jeu, et qui vous permettent de varier les styles de jeu. De Hero Realms, on retiendra, plutôt qu'une DA chargée mais sans audace, plutôt qu'un gameplay innovant, un goût de madeleine de Proust : il s'agit de deckbuilding à l'état pur.


  • Les extensions sont bonnes
  • Tours fluides
  • Combos puissantes

  • Un peu vu et revu
L'AVIS DES JOUEURS

2 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

60%