LE TEST DE BELLUM MAGICA
Un jeu de Frédéric Guérard
Illustré par Sylvain Aublin
Edité par Blue Orange Games
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2021-02
De 2 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 30 minutes

Thèmes : Magie, Médiéval-fantastique
Mécanismes : Cartes personnages, Dés
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur, Familial
Nombres de parties jouées : 12
Configurations testées : 2, 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Comment devenir un vrai Seigneur du mal ? Ce n’est pas compliqué, il faut être le plus riche ! Pour y arriver, plusieurs pistes à suivre : devenir fort et combattre les humains, ou voler ses adversaires. La force n’est pas votre truc, essayez d’accumuler des parchemins pour engranger des trésors, et des runes, de la viande pour embaucher une équipe. Surtout, gonflez vos compétences et soyez le meilleur dans votre domaine ! Pour vous faire une idée sur le jeu si vous ne le connaissez pas, rdv sur l’indispensable Ludochrono !

 

 

 

 

Contexte

Quand j'ai découvert la boîte, ces sorciers fort bien illustrés au demeurant ne me donnaient pas spécialement envie de me jeter dessus, du moins pas plus que sur une autre boite. À mes yeux, l’éditeur est capable du meilleur et du pire, cela n'aide pas à choisir. Oui mais voilà, pour parler de quelque chose, mieux vaut l’avoir testé. Sans se faire prier car la trame est amusante et l'univers accrocheur, on sort les crocs et on affute sa magie...



ACCESSIBILITE DES REGLES
16,5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Assez peu de retours aux règles. Bonne aide de jeu

Le livret explique fort bien ce dont il retourne. Il est clair, coloré avec des exemples parlants. Une demi-page est consacrée à  l’installation. On saisit de suite comment faire la mise en place, le but et le tour de jeu. Si le livret fait quatre pages, c’est une volonté, tout aurait pu tenir sur beaucoup moins.

QUALITE DU MATERIEL
16,5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Très travaillé


Une belle édition pour ce titre avec une boîte vernie, des illustrations superbes, des jetons, meeples viande ou glyphe, des pions coffre ou bouclier et beaucoup de couleur. Un matériel très agréable à manipuler qui, une fois sorti, en jette pas mal. Comme dirait madame Michu « on en a pour son argent ! ». On apprécie et on apprécie moins ces deux rangements pour y déposer les jetons. Utile pour que tout ce petit matériel ne traîne pas sur la table, inutile car ils occupent à eux seuls la moitié de la boîte, qui, une fois encore, est bien trop grande pour ce qu’elle contient. 

THEME
14,5
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Le thème est amusant et totalement bidon à la fois : être le plus riche des seigneurs maléfiques. L’univers bâti autour est par contre en adéquation : posséder des épées ou des boucliers, fabriquer des glyphes ou des parchemins, embaucher des créatures féroces... Si le thème n’est pas ultra immersif, il a le mérite de continuer à exister et ne pas disparaître sous la mécanique, en grande partie via son matériel qui nous rappelle continuellement ce que l’on trame.

DUREE DE VIE
14
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Le jeu s’explique assez rapidement et démarre d’entrée. Vous pouvez partir sur le combat, le recrutement ou prendre des trésors. Dès le départ, il y a déjà une petit popote à faire en glissant les deux cartes compétences. Par la suite, il faut essayer d’équilibrer et de s’améliorer. Visuellement, ça marche très bien, on voit son personnage s’étoffer grâce aux ajouts de cartes que l’on glisse les unes sous les autres. Il n’y aura pas de grand bouleversement sur les parties suivantes, mais pas de stratégie imparable, ce qui en fait un titre familial au déroulement qui peut prendre des tournures variées. Simple à appréhender, voilà un jeu qu’on peut sortir régulièrement pour une petite partie avec un public large.

 

MECANISMES
13
Fluidité du tour
Fluide
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction importante
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Du choix dans les stratégies
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Mélange de stratégie planifiée et de choix opportunistes

Le principe de ce jeu est l’optimisation. Il va falloir améliorer les compétences de son seigneur en ajoutant des objets pour mieux combattre, se défendre ou acheter. Les combats se font en comparant les puissances. C’est assez basique, si ce n’est que l’attaqué gagne un point de défense pour ne pas être la cible permanente des forts, une vraie bonne idée. Un autre mécanisme non écrit, est la jugeote : il n’est pas toujours bon d’amasser des trésors si on ne peut les défendre. Il faudra bien gérer ses compétences et ses achats, pour privilégier un domaine ou en équilibrer plusieurs. La chance au lancer de dé, même si des relances sont possibles, reste un facteur déterminant.



16,5
16,5
14,5
14
13


80%

L'avis de morlockbob

Testeur Ludovox.fr

Publié le 16/08/2021

Bellum Magica a beaucoup de qualités, picturales et ludiques. C’est à la fois un jeu de course, d'optimisation, de petite stratégie avec le vol et la gestion des trésors, et de chance (la faute au dé).

Voilà un jeu vite expliqué dans lequel on entre très rapidement, ce qui en fait un familial où tout le monde peut s'amuser. Et sans attendre. Les parties sont prenantes, il ne faut pas se laisser distancer et on suit l’évolution de son personnage à chaque ajout de cartes.

Pétillant, interactif, léger et intelligent, cette « magie de guerre » parvient à nous ensorceler, pour notre plus grand plaisir.


  • Qualité du matériel
  • Visuellement très agréable
  • fluidité du jeu
  • règles très claires

  • Le rangement inutile
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%