LE TEST DE BATMAN : GOTHAM CITY CHRONICLES
Un jeu de Frédéric Henry
Illustré par David Finch, Georges Clarenko, Jim Lee
Edité par Monolith
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2018-00-00
De 2 à 5 joueurs
A partir de 14 ans
Durée d'une partie entre 60 et 90 minutes

Thèmes : Bande Dessinée
Mécanismes : Cartes personnages, Dés, Eliminations, Figurines, Phases à ordre variable, Points d'action, Semi-coopératif
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 7
Configurations testées : 2, 3, 4 joueur(s)

Introduction

Batman: Gotham City Chronicles est un jeu adapté de Conan. Il s’agit d’un jeu de figurines seul contre tous : un joueur joue le méchant et ses sbires qui affrontent les autres joueurs (incarnant des héros). Chaque partie est un scénario avec ses conditions de victoires spécifiques et ses règles particulières. Le jeu se focalise autour de la gestion de cubes d’énergie, qui sont utilisés pour faire les différentes actions et des jets de dés pour en déterminer le résultat. Pour une impression à chaud, vous pouvez lire notre article  à quatre mains avec Umberling ici. Comme il s’agit d’une adaptation de Conan, vous pouvez également jeter un œil sur ce qui a déjà été écrit sur ce jeu.

Contexte

J'ai été ambassadeur sur le jeu avant son lancement sur KS, et je suis un fan inconditionnel de Batman. Il est possible donc que mon avis soit un peu biaisé. Néanmoins, je me baserai beaucoup sur le test réalisé sur Conan pour mettre en avant les différences entre les deux jeux.

N'ayant pas joué au mode versus, qui est un jeu complètement différent selon moi, je n'en parlerai pas ici.



ACCESSIBILITE DES REGLES
10,5
Clarté du livret de règles
Livret assez chaotique
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Certains points ne sont pas évidents
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours très fréquents et difficiles. Pas d'aide de jeu

Bon, un des gros problèmes de Conan était clairement son livret de règles, à qui on a reproché d'être trop vague. Monolith a clairement voulu corriger le tir. Le nouveau livret est très détaillé, chaque étape décrite très précisément. Peut-être trop précisément. On a parfois l'impression d'être tombé dans l'excès inverse. Tous est détaillé dans un langage qui est presque "juridique". Mention spéciale aux conditions de victoire dans les scénarios, qu'il faut lire 3 fois pour les comprendre. Le résultat est que le livret est très long et pas évident à lire. On a même des informations (les explosions par exemples) à des endroits très surprenants et avec des formulations surprenantes. Par exemple, les explosions sont basées sur... les terrains dangereux, pour une raison que je ne comprends pas.

Comme dans Conan, les joueurs utilisent des compétences représentées par des symboles, et il faudra aller régulièrement dans le livret pour comprendre à quoi elles servent, puisqu'il n'y a pas de feuilles d'aide et que ces compétences sont légion. On passera beaucoup de temps pendant les parties pour rechercher ces informations. Ça, et il faudra souvent revoir les règles de chaque terrain d'affrontement pour vérifier s'il est possible de sauter d'une zone à une autre. La question des lignes de vue, elle aussi, est toujours sujette à débat. Et encore, je n'ai pas mentionné l'overlord qui a encore plus d'icônes à gérer.

En bref : Monolith a fait des efforts pour enlever les erreurs d'interprétation de ces règles. De ce côté là, c'est réussi : elles sont précises et on a la sensation de comprendre en lisant. Mais en jouant, les question viennent et le temps pour trouver les réponses n'est pas facile. J'ai pour ma part imprimé des feuillets volants comprenant les compétences et leur effet.

QUALITE DU MATERIEL
12
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Espaces vides ou boîte dure à fermer. Rangements en sous-nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Problèmes de lisibilité et de manipulation
Qualité des illustrations
Correct


Bon, qui dit Kickstarter avec matériel qui déborde de la boîte dit... ben, matériel qui déborde DES boîtes. Une fois que vous aurez dépunché la bête, je vous souhaite bon courage pour que tout rentre dans les boîtes, qui sont pourtant énormes. Mais les figurines seront bien protégées.

Le matériel, lui, est de bonne qualité : les figurines sont très chouettes, mais ne sont pas seules dans ce cas : les cartes et reste du jeu sont à cette aune. Bon, tout ce qui est écrit est en anglais, pour des raisons de coût. Il s'agit juste du seul titre des cartes des personnages. Certains trouvent ça scandaleux, d'autres comme moi s'en moquent.

En revanche, si les plateaux sont très chouettes, ils ne sont pas toujours très lisibles, et pas seulement à cause de l'abondance d’icônes, comme mentionné plus haut. Et puis, contrairement à Conan, pas de socles colorés pour différencier les figurines, surtout celles des sbires du méchant, ce qui rendra parfois le plateau encore plus dur à lire. Il faut peut être prévoir la case peinture (et le temps qui va avec, du coup).

Pour ce qui est des illustrations et des graphismes, je suis partagé : on alterne entre un design globalement impeccable et travaillé, des illustrations superbes sur les plateau et... des rendus colorisés des figurines pour les tuiles et fiches des personnages. J'avoue que ça, c'est un peu dommage.

THEME
16
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Le jeu est un tout thématique
Cohérence du thème
Pointu !

Je vous l'ai dit, je suis fan de Batman, et s'il y a bien un sujet sur lequel j'allais être intransigeant, c'était bien le thème.

Eh bien je n'ai rien à redire à ce sujet. Le financement KS permet de proposer un jeu avec beaucoup de contenu "physique". Tout le panthéon de Batman actuel est là, et plus encore. On sent que les comics (récents) ont été parcourus avec attention pour faire apparaître un maximum de personnages.

Du côté du jeu lui même, il se veut assez "simulationniste", c'est à dire que le thème est vraiment pris en compte. C'est d'ailleurs une des raisons pour laquelle les règles sont si compliquées et détaillées : les bonus de surplomb, les différences d'altitudes, la gêne et autres sont pris en compte.

Les scénarios sont variés et reprennent des moments iconiques des comics.

Contrairement à Conan, on a pas ici de personnage qui domine les affrontements : chacun a ses spécificités et ses atouts qu'il faudra utiliser au bon moment. Batman, en particulier, n'est le meilleur dans aucun domaine, il est juste polyvalent et bon partout, là où Catwoman sera très rapide et Red Hood, très fort à distance.

Pas question non plus de foncer dans le tas : on est dans Batman, et donc il faudra faire attention à se cacher et éliminer les ennemis de façon chirurgicale si on veut espérer gagner. Sinon on sera une cible vivante et la partie finira vite.

Bref, de ce côté là, bravo !

Petit moins : il sera rarement avantageux d'attaquer le grand vilain, et on servira surtout à les éviter. Dommage.

DUREE DE VIE
17
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Aucune partie ne se ressemble
Contenu additionnel
Contenu et variantes suffisants pour ne pas en chercher plus
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

On l'a dit KS veut souvent dire matériel qui déborde et donc plein de contenu. Vous n'êtes pas prêts d'avoir fait le tour de la boîte de base. Avec entre 20 et 30 scénarios, il y a vraiment de quoi jouer. Chaque scénario est suffisamment différent et les héros ont eux aussi des façons de joueur très différentes.

De plus, on pourra revenir sur un même scénario en changeant de héros et d'équipement, ce qui peut grandement changer l'approche du jeu. Et puis, ne pas oublier que le rôle d'overlord est là aussi, et rajoute encore une façon de voir un scénario.

Et bien sûr, on peut compter sur la communauté pour créer de nouveaux scénarios et sur Monolith pour proposer du contenu additionnel.

Enfin, une des extensions, je l'ai mentionné en introduction, change complètement le jeu : il s'agit du mode versus qui propose un jeu d'affrontement de "bandes" avec chaque joueur utilisant les mécanisme de l'overlord. Je n'y ai pas joué, donc je ne pourrai pas vous en dire plus mais gardez en tête qu'il s'agit là d'un nouveau jeu, ou pas loin.

MECANISMES
14,5
Fluidité du tour
Ça tourne !
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
L'interaction est nécessaire au jeu
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Les mécaniques du jeu me plaisent beaucoup. Elles permettent de vraiment simuler ce qu'il se passe. Il y a une vrai coopération à mettre en place côté héros, pour minuter correctement les différentes actions. Et comme on se tape dessus, il faudra aussi choisir comment on se défend dans le tour du camp adverse.

Le jeu utilise des dés ; on pourrait penser que de ce fait, tout est assez immédiat et qu'on a pas beaucoup besoin de réfléchir à ce qu'on fait, on y va et boum. Ce serait une grave erreur.

J'ai peu joué à Conan, mais j'ai l'impression que la principale différence entre les deux jeux est ici. Là où Conan était plus immédiat, Batman va vous demander de planifier très précisément vos actions. Les auteurs le disent : chaque cube compte. Alors, bien sûr, les dés vont influencer ce qu'il se passe, mais c'est la planification et l'identification des actions-clés qui va tout changer. Sachant que tout sera mis en cause par l'overlord dont on ne sait pas comment il va réagir. Bref, il faudra prévoir à l'avance, avec une grosse part d'incertitude.

Côté Overlord, on a un peu plus de liberté et les erreurs sont, je crois, moins graves : nos sbires reviennent au besoin. On est plus sur de la gestion au long terme pour ralentir les héros au bon moment et tirer profit de leurs repos. Chaque sbire ayant ses forces et ses faiblesses, il reste essentiel de bien les coordonner pour en tirer le meilleur parti.

On aura donc un jeu où il pourra être très difficile de renverser la tendance si on est mal parti, surtout pour les héros. Certes on ne meurt pas, mais parfois c'est comme si, et il sera bien difficile de revenir si on est trop blessés. Cette exigence peut parfois être désespérante : on peut avoir l'impression qu'il faut planifier toute la partie à l'avance pour espérer l'emporter.

Cet aspect pourra être un plus ou un moins selon le genre de jeux que vous aimez.

On a  beaucoup reproché à Conan d'être "déséquilibré". Difficile à dire ici, car le jeu se veut exigeant, et donc d'un scénario à l'autre il pourra être plus facile pour tel ou tel camp. Globalement, j'ai quand même l'impression que l'avantage est au vilain.



10,5
12
16
17
14,5


80%

L'avis de fouilloux

Testeur Ludovox.fr

Publié le 24/04/2020

Disons le clairement, j'ai beaucoup aimé ce Batman. Le thème est très bien rendu, le fan-service est assuré et tout est fait pour nous plonger dans le thème. Plutôt qu'un jeu "brutal" à la Conan, il faudra être furtif, s'infiltrer et faire attention à se cacher dans les ombres pour se protéger. C'est Batman, que diable. On prendra donc un grand plaisir à incarner les différents héros, qui ont chacun leur propre façon de jouer. Tous ne sont pas de force équivalente, mais chacun a son rôle à jouer dans la partie et il ne faudra pas l'ignorer.

Vous pourrez aussi incarner un des super vilains, et là aussi le plaisir ne se dément pas. Certes pas le même, car vos sbires vont voler dans tous les sens, mais tenir bon face à des héros plus forts, qu'on arrivera finalement à faire ployer sous le poids du nombre, est tout aussi jouissif.

La boîte déborde littéralement, et on est pas prêt d'en avoir fait le tour. Le matériel est assez agréable et nous plonge bien dans l'ambiance.

Néanmoins, il ne faut pas s'y tromper : Batman: Gotham City Chronicles, contrairement à ce que laisse penser son thème grand public, n'est pas un jeu facile d'accès. Il est au contraire très exigeant. Que ce soit par ses règles (trop) détaillées, avec beaucoup de cas particuliers pour simuler au mieux ce qu'il se passe, ou au niveau du jeu lui-même, qui laisse peu de place à l'erreur. C'est voulu par les créateurs du jeu, mais je pense que c'est le principal reproche qu'on peut lui faire si l'on ne sait pas où on va. À l'inverse, c'est aussi ce que l'on peut apprécier si c'est ce que l'on recherche.

À mon sens, Batman: Gotham City Chronicles plaira aux amateurs de Batman et d'affrontement, et de jeux exigeants. Il vous occupera un bon moment et vous n'êtes pas prêt d'en avoir fait le tour !


  • Univers bien rendu
  • Contenu pléthorique
  • Bat-ambiance au top
  • Exigeant (si vous aimez)

  • Difficile à ranger
  • Trop exigeant ?
  • Retours aux règles fréquents
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%