Tash-Kalar, L’Arène des Légendes : Nethervoid

Tash-Kalar ! L’an dernier je vous chantais la Reine Des Neiges avec la première extension Everfrost et bien cette année je ne sais pas trop quoi chanter car certes, Nethervoid est un groupe de Black Metal, mais comme j’ai déjà un petit mal de gorge qui commence là, je préfère éviter. 

Aheum. 

Tash-Kalar ! Ha, le jeu tactico-stratégique d’affrontement injustement passé inaperçu du grand, du divin, de l’astral Chvatil. Cette petite extension (10€ à Essen) permettra d’ajouter encore un peu plus de cartes et un nouvel élément de jeu, Messieurs’dames, voici les Portails. 

tash kalar_md

 

Kalarite de passage

Pendant la partie, des jetons (des pierres de kalarite) pourront servir de Portail vers un autre plan d’existence transcendantale. S’il n’y a pas de Portail, quand vous convoquez des créatures communes ou des démons héroïques (ce que je fais tous les matins au petit déj’, question d’hygiène), paf, ça devient des Portail. Pratique. Hey Michel tu viens te transformer en porte j’aimerais bien faire un tour sur un autre plan tridimensionnel ? Plus tard dans le jeu, si vous convoquez une créature héroïque, le Portail se déplacera à côté d’elle. En soit, c’est juste un jeton, rien de foufou. Sauf que. Certaines cartes vont avoir des effets sexy basés sur l’endroit où se situe le-dit Portail sus-mentionné. Et là… Co-co-combo BREAKEEER ! 

Et puis, ce qu’il faut dire, c’est qu’on retrouve Chvatil certes, mais aussi David Cochard aux pinceaux, et ça ne se refuse pas. Jamais. 

Malheureusement le jeu étant passé un peu à l’as en France, pas de traduction de prévue pour les extensions…

> La fiche de Nethervoid

> Everfrost

> Boite de base

Un jeu de Vladimír Chvátil
Illustré par David Cochard
Boite de base éditée en France par Iello
Pays d’origine : République tchèque, chez Czech games
De 2 à 4 joueurs – Optimisé à 2 joueurs
A partir de 12 ans
Durée moyenne d’une partie : 20 minutes par joueur environ

1 Commentaire

  1. Photo du profil de TSR
    TSR 09/10/2015
    Répondre

    J’ai trop hâte :). Tash Kalar est vraiment un jeu qui n’a pas eu la carrière qu’il mérite, la faute à des choix éditoriaux discutables à mon avis (ça aurait du être un jeu dans une petite boite avec un petit prix, à positionner comme Hive auquel il ressemble quand même un peu, plutôt que de le gonfler pour le vendre plus cher. La deuxième édition ne corrige qu’une partie de ces mauvais choix, mais le jeu en lui même est excellent.

    J’avais bien aimé Everfrost, j’ai hâte de tester celle là !

Laisser un commentaire