Takara Island : bienvenue sur l’île de beauté

Takara Island est la réédition de The Edict of King Budeaunia des japonais Sayaka Amioka et Takahiro Amioka, un jeu d’aventures et d’exploration adapté, corrigé et amélioré par Ferti Games et désormais illustré par l’excellent Naïade.

IMG_0926La majestueuse île de Takara vient tout juste d’être découverte. Gorgée de ressources et de richesses, la légende voudrait qu’en son sein repose également deux pierres précieuses à l’immense pouvoir. Tout comme la fontaine de jouvence ou les fruits de l’arbre du jardin d’Hespérides, ces pierres, une fois assemblées, donneraient au détenteur la vie éternelle… Rien que ça !

Attirés par ce trésor légendaire, de nombreux aventuriers se rendent sur l’ile en quête de la pierre philosophale, mais il ne vous suffira pas de marcher ou d’observer… Il vous faudra surtout creuser. 

Creuser profondément au coeur de la montagne de Takara, comme les nains d’Erebor à la recherche de l’Arkenstone, et surmonter les épreuves qui vous y attendent. Parce que oui, votre itinéraire sera semé d’embûches… Point de trolls, de dragons où autres trolls des marais ici, mais des chauves souris-vampires, des morts vivants, des coffres maudits… ou plus simplement des éboulements mortels.

Vous le sentez le souffle épique ? La grande aventure ? La course contre la montre ?

Si vous lisez ce Just Played, c’est qu’un aventurier sommeille probablement en vous. Mieux, si vous aimez la pose d’ouvriers familiale, le stop-ou-encore avec une part importante laissée à la mémoire, vous êtes très certainement au bon endroit, prêt à embarquer sur le vol Air Takara.
Alors, respirez, inspirez, prenez votre courage à deux mains et enfournez votre plus belle pioche dans un sac à dos (si si ça va rentrer avec un peu de volonté), direction la légendaire Takara Island.

Le sac de l’aventurier

Ludivore depuis quelques mois, passionnés de bandes dessinées, et bien que j’accorde beaucoup d’importance aux mécanismes de jeu, je suis particulièrement sensible au travail artistique. Pour qu’un jeu me raconte une histoire ou m’immerge dans son univers, c’est un atout, indispensable.

IMG_0927

Dès le plateau installé, ce fut un « whaou effect » général autour de notre tablée constituée de joueurs amateurs et confirmés. Car c’est un évidence, Takara Island nous plonge complètement dans son monde grâce à l’incontournable Naïade qui, une nouvelle fois, a fait un travail remarquable, à mi-chemin entre le Maitre Hayao Miyazaki et Dofus ou Wakfu d’Ankama. À priori, Ferti lui a donné carte blanche pour la conception de ce nouvel univers, et au regard du résultat, il est évident que c’était une très bonne idée. 

Le plateau (en vue de dessus) est détaillé, la palette de couleurs est chaleureuse, les personnages sont hauts en couleurs (des petits chasseurs sauvageons à un gros chats mangeurs de « maquereaux »), et les monstres plutôt originaux.

Par ailleurs, le travail d’édition sur le matos est également à saluer. Les tuiles, les jetons et le plateau sont épais et respirent la qualité. 

IMG_0932

Cependant, quelques bémols viennent légèrement assombrir ce tableau de maître : la règle de jeu, bien que claire et lisible, est non reliée et sous la forme d’une seule grande page pliée en 4 recto-verso. De même, je trouve le plateau central trop petit et la boite ne dispose que d’un seul compartiment fourre-tout peu pratique. Dommage.

Néanmoins dans l’ensemble, le travail d’adaptation, d’édition et d’illustration est d’excellente facture, et de ce point de vue, le jeu a vraiment fait l’unanimité auprès de mon entourage.

Le monde se divise en deux catégories…

Intéressons nous à ceux qui creusent. Parce que vous, aventuriers, vous allez creuser… Et pas qu’un peu.

Avant de débuter votre quête, vous choisirez en préambule un plateau individuel avec les deux jetons associés représentant deux héros, équivalent à deux actions par tour de jeu. Vous pourrez au cours de votre périple recruter un troisième aventurier contre de l’or sonnant et trébuchant.

IMG_0936

La montagne est constituée de 6 galeries représentées par des piles de 9 tuiles (3 tuiles de 3 niveaux de difficulté). Bien entendu, les pierres de légende se trouvent au plus profond de la terre (donc dans les tuiles du bas), dans les entrailles de Takara, où les dangers seront nombreux – ouais, c’est dur la vie d’aventuriers… Mais vous croyez que Frodon ne s’est pas fait dans le pantalon dans l’antre d’Arachne au col de Cirith Ungol ? Evidemment. 

IMG_0939

À votre arrivée, vous remarquerez que l’île est déjà bien équipée : un port, un hôpital, un comptoir, une forge ou encore un tripot. Autant de lieux spécialisés que vous pourrez visiter lors de votre aventure pour enrichir votre palette d’actions.

Mineur, mode d’emploi

Robert Zemeckis a réalisé en 1984 (alors que j’étais encore dans le berceau) « à la Poursuite du diamant vert », et Ferti aurait pu logiquement intituler ce jeu « à la poursuite des diamants rouges ». Car oui, votre but sera donc de retrouver le plus rapidement possible les 2 pierres de feu enfouies dans 2 des 6 piles de 9 tuiles (vous me suivez toujours ? ou je vous ai perdu dans les marécages de Takara ?). Et cette course, vous la mènerez bien entendu contre vos adversaires qui aimeraient tout autant que vous gouter à la vie éternelle, puisque d’après une légende locale, c’est pas dégueu’ !

À votre tour de jeu, vous pourrez donc réaliser un nombre d’actions limité par le nombre de jetons héros présents sur votre plateau individuel. Dans ce contexte, vous aurez donc le choix entre les actions suivantes :

  • Faire le pleutre (et non « pleurer sa mère »… coucou Dragon Run) en observant discrètement les 3 premières tuiles sans
    prendre de risque. 

IMG_0943

  • De foncer tête baissée en retournant la première tuile rencontrée. C’est couillu, car bien que les galeries regorgent de trésors et d’XP, vous pourrez tomber malencontreusement sur des monstres ou des éboulements. Dans le cas contraire, vous conserverez la tuile et remporterez sa récompense (pierre de légende, or, et/ou XP).

IMG_0944

  • Détruire un éboulement pour gagner de l’or et continuer à explorer les profondeurs de Takara.

IMG_0951

  • Aller au tripot pour gagner une pièce d’or (simple et efficace).

IMG_0945

  • Se rendre au comptoir pour échanger de l’or contre de l’XP ou l’inverse.

IMG_0946

  • Engager un spécialiste au port contre de l’or qui vous permettra par exemple de choisir un site et d’explorer les 5 premières tuiles, ou bien d’observer 3 tuiles consécutives à n’importe quel niveau.

  • Et enfin, de combattre un monstre. Et oui, il va falloir aiguiser votre épée (louer à la forge) car les monstres que vous rencontrerez ne sont pas là que pour enfiler des perles (enfin j’ai pas souvenir…). En cas de victoire, déterminée par un lancé de dé, à vous la gloire (de l’XP) et de l’or, sinon direction l’hôpital de l’île où votre aventurier séjournera un tour durant, sauf si vous décidez de raquer.

IMG_0947

Au cours de votre exploration, vous allez donc engranger de l’or, de l’XP (représentant les points de victoire) et parfois même des trésors que vous piocherez dans une pile spécifique contenant d’immenses récompenses mais qui pourra aussi vous réserver quelques surprises).

IMG_0949

C’est mon choix !

Vous aurez donc compris que l’exploration, la prise de risque « contrôlée », et la chance constitue le coeur du jeu. Symbiose intelligente entre un jeu de pure exploration et de stop ou encore, tout reposera sur des choix. Vos choix. 

Serez-vous courageux et téméraires retournant une tuile à l’aveugle, ou bien choisirez vous la sécurité en observant passivement une galerie ou en recrutant un spécialiste ? De manière préventive, irez-vous louer une épée pour occire du monstre ou faire un tour au tripot pour récolter de l’or ? Telles sont les questions existentielles auxquelles vous aurez à répondre. Et oui, la vie d’aventurier peut se révéler complexe et napper de nombreux choix cornéliens.

À vous l’XP, la gloire et l’immortalité ?

La partie prendra fin brutalement si un joueur trouve les 2 morceaux de la Pierre. Oui, comme un coup de massue de gobelin derrière la nuque. Pas de décompte d’XP pour les autres joueurs, il n’y aura qu’un seul vainqueur. Point.

Si les 2 morceaux de pierre ont été découverts mais sont détenus par 2 joueurs différents, tous les joueurs comptent leurs points d’XP et est déclaré vainqueur le plus expérimenté.

Si 5 sites sont vides et qu’une seule pierre seulement a été découverte, la pierre ne vaut rien, elle est défaussée. Encore une fois, le décompte des points d’XP désignera le vainqueur.

Dernier cas de figure et non des moindres, si 4 sites sont vides de tuiles et qu’aucune pierre n’a été trouvée, tout le monde perd. Si si ! Et selon la légende, les aventuriers bannis seraient jetés pieds et poings liés dans la baie de Takara ! Mais n’ayez craintes, il est très peu probable que ce cas de figure se produise, à moins que vous ne soyez de piètres explorateurs. 

IMG_0950

Irrésistible Takara Island 

Comptez 45 minutes à 1 heure lors de votre première partie, vous pourrez réduire légèrement cette durée par la suite, une fois les mécanismes assimilés. Jouable jusqu’à 4, je ne suis pas certains que Takara Island plaise aux mécaniciens invétérés car les mécanismes sont relativement simples, mais néanmoins pas simplistes. Pour ma part, j’ai pu y jouer avec différents types de joueurs malgré sa « légèreté », du « non joueurs » aux « gamers », et le jeu a plu et à fait l’unanimité… Vraiment. 

Sa beauté, sa simplicité, sa rejouabilité, sa rapidité, sa fluidité et ses mécanismes bien huilées donnent au jeu un côté addictif et il est difficile de refuser une revanche et un retour sur l’ensorceleuse île de Takara.

Si vous avez aimé Dragon Run ou Welcome to the Dungeon mais qu’il vous manquait une part d’exploration, un soupçon de gestion, une touche de mémorisation ou encore… bref… qu’il manquait un petit quelque chose, vous allez très certainement adorer Takara Island.

Cependant, malgré ces nombreuses qualités, le jeu a un côté répétitif inhérent au genre qui me refroidira peut-être à moyen terme. Par ailleurs, je suis réservé sur le fait que ce jeu soit accessible à partir de 8+ comme l’indique l’éditeur. Les mécanismes « légers » du jeu ne le réservent pas pour autant à un trop jeune public. À ce titre, il eut été probablement intéressant de proposer un mode « easy », plus simple et accessible pour les plus jeunes…

Car bien que le jeu ait les gènes d’un « simple » stop-ou-encore, il est boosté à la testostérone de Nains de la Montagne Solitaire, et propose de fait un système de jeu « complet » avec de nombreux mécanismes, bien que peu originaux dans l’ensemble. 

Enfin, et j’espère que vous l’aurez ressenti, mon groupe éphémère d’aventuriers et moi avons passé un excellent moment lors de ces premières parties ! Takara Island est un très bon jeu d’exploration et d’aventure, sorti plutôt discrètement par Ferti, mais qui, je pense, mérite toute votre attention.

Pour conclure, récapitulons les éléments essentiels…

Takara Island est donc un jeu :

  • De mémoire, car il vous faudra retenir ce que vous aurez observé dans les différents paquets de tuiles,

  • De gestion (légère), car vous devrez gérer votre or, le dépenser intelligemment et choisir les bonnes actions aux moments opportuns, 

  • De bluff, car vous pourrez tromper voire piéger vos concurrents et resterez de marbre lorsque vous aurez localisé les pierres de pouvoir,

  • De combat, parce que vous affronterez des monstres à coup de lancés de dé,

  • Et de chance, parce que oui, vous en aurez besoin pour atteindre votre objectif le plus rapidement possible.

 

 [Merci à Damien Dupuy pour ses conseils avisés pour ce premier Just Played.]

 

> Takara Island : La fiche 

Un jeu de SayakaTakahiro
Illustré par Naïade
Edité par Ferti
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 10-2015
De 2 à 4 joueurs 
A partir de 8 ans 
Durée moyenne d’une partie : 45 minutes

22 Commentaires

  1. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 21/12/2015
    Répondre

    Et du coup les changements apportés à al version originale c’est lesquels? Vu la réaction assez froide d’Izo sur le jeu de base, ils ont du changer pas mal de trucs non?

  2. Photo du profil de Cycnos
    Cycnos 21/12/2015
    Répondre

    Salut Fouilloux !
    A priori, plus fluide, contient une extension de base et conditions de victoires qui changent + qq bricoles ! Je n’en sais pas plus…
    Tu peux visionner une interview de Shanouillette à Essen pour en apprendre un peu plus.

     

  3. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 21/12/2015
    Répondre

    Ma petite frustration de cette fin d’année. Vu le jeu mais n’ai pas pu y joué.

    Bien joué par contre pour ce premier JP…qui donne envie.

  4. Photo du profil de Cycnos
    Cycnos 21/12/2015
    Répondre

    Merci Morlockbob ! 🙂
    Objectif accompli pour ma part si tu as envie d’y jouer… je pense qu’il mérite d’être plus connu. C’est un bon jeu familial+ !

  5. Photo du profil de M3th
    M3th 21/12/2015
    Répondre

    Superbe premier article Cycnos. La qualité d’écriture et les pointes d’humour sont bien là, c’est très plaisant. De plus je te l’avais déjà dit je suis particulièrement fan de tes photos, de très bonne qualité et on voit bien le matos.

    Merci pour la dédicace c’est trop meugnon mais pour être parfaitement sincère tu n’avais absolument pas besoin de moi. D’ailleurs tu me mets la pression pour ma première fois^^

    Et pari réussi, le groupe à envie de tester le jeu, donc mercredi soir:)

    • Photo du profil de Cycnos
      Cycnos 21/12/2015
      Répondre

      Merci bien ! 🙂
      Effectivement, j’ai essayé de faire de belles photos, car souvent, ça vaut mieux que de long discours.
      A mercredi ! ^^

  6. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 21/12/2015
    Répondre

    Merci pour l’article !
    Ça a l’air très sympa effectivement. Ayant reçu récemment Tunhell, je ne peux m’empêcher de voir des similarités, déjà le thème, ou le fait de pouvoir sonder avant de creuser, ou de foncer.
    Ceci est un jeu plus « lourd » que Tunhell (toutes proportions gardées), mais je serais intéressé d’avoir l’avis de quelqu’un qui a essayé les deux.
    Sinon, bien envie d’essayer celui-ci.

    • Photo du profil de Cycnos
      Cycnos 21/12/2015
      Répondre

      Salut Wraith,
      Je n’ai malheureusement pas joué à Tunhell, je ne peux donc pas faire la comparaison… :/

    • Photo du profil de Sha-Man
      Sha-Man 21/12/2015
      Répondre

      J’ai joué aux 2, j’ai toujours les 2 à la maison parce que j’ai aimé les 2.

      Les sensations sont pas du tout les mêmes et je trouve qu’il y une interaction plus directe dans Tunhell.

      Après y a Takara qui est plus contrôlable avec de la gestion et y a Tunhell que je mets dans la catégorie fun et potentiellement un peu chaotique (et bcp plus léger).

      • Photo du profil de Wraith75
        Wraith75 21/12/2015
        Répondre

        Merci Sha-Man !
        Hé bien, vivement que j’aie l’occasion d’essayer ce Takara Island.

  7. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 21/12/2015
    Répondre

    +1 c’est vrai que ça se ressemble pas mal sur le papier mais pas tant que ça au niveau sensation.

  8. Photo du profil de atom
    atom 21/12/2015
    Répondre

    Chouette premier Jp. ça donne envie c’est bien sympa.
    Je n’ai toujours pas pu tester la bête. J’ai entendu du bien comme du mal. Ce qu’il y a de clair c’est que les illustrations sont magnifiques, ça vaut le cout de laisser Naïade libre.

  9. Photo du profil de Cycnos
    Cycnos 21/12/2015
    Répondre

    Merci Atom ! 🙂

  10. Photo du profil de Tomfuel
    Tomfuel 22/12/2015
    Répondre

    merci Cycnos pour cet excellent « JP » precis, concis et bien ecrit.

    Merci également a shaman et son dernier commentaire car j’ai Tunnhell, archeologia et je craignais que Takara fasse triplon  dans l’exploration !

    je regrette toutefois 2 choses au vu de l’article et des photos :

    1- le plateau est superbe ! alors pourkoi le cacher avec des tuiles taverne et comptoir ? pourkoi ne pas l’avoir laisser nu ? y’a t’il une mise en place differente à chaque fois ?

    2- les tuiles a explorer sont epaisses ! mince d’habitude j’adore ça moi l’epaisseur dans le matos ! oui mais sauf que là, on peut pas les glisser en protege cartes du coup ! (si?) car il suffit d’une tuile un peu marquée ou amochée pour reconnaitre le monstre ou une fameuse pierre !

    arf

    • Photo du profil de Cycnos
      Cycnos 22/12/2015
      Répondre

      Merci Tomfuel ! Ca me fait plaisir ! 😉
      On ne cache pas les différents lieux type comptoir…etc, il y a 6 emplacements spécifiques pour les tuiles.
      Pour la mise en place, c’est uniquement les 3 niveaux de 3 tuiles qui changent dans les 6 galeries ! On les mélange et les 2 pierres de légende, les monstres et les récompenses ne se situent donc jamais au même endroit ! (mais toujours au niveau 3 pour les pierres).
      Effectivement, je ne pense pas qu’il existe de protèges cartes adaptés vu l’épaisseur des tuiles. Il faut donc être assez soigneux pour éviter les désagréments qui tu pointes… 😉

      • Photo du profil de Tomfuel
        Tomfuel 22/12/2015
        Répondre

        ha ok pour le comptoir et la taverne, sur la 1ere photo, j’ai eu l’impression de tuiles posées sur le plateau et qu’elles pouvaient changer à chaque partie

        ce doit être du au fait que ces lieux sont implantés (dessinés) un peu de traviole

    • Photo du profil de M3th
      M3th 22/12/2015
      Répondre

      Et archeologia cela donne quoi?

      • Photo du profil de Tomfuel
        Tomfuel 22/12/2015
        Répondre

        holala archeologia, c’est aussi un jeu de fouille mais alors bien fourbasse et plein d’interactions entre joueurs !

        tu peux voler des tresors aux autres, en echanger, foutre le bordel pour empecher tes adversaires de continuer à creuser etc …

        moi j’aime beaucoup

  11. Photo du profil de Alin
    Alin 22/12/2015
    Répondre

    Les dessins de Naïade sont superbes !

  12. Photo du profil de M3th
    M3th 22/12/2015
    Répondre

    Merci pour ta réponse. C’est peu ou prou ce que j’en avais lu. Le thème me tente bien et j’ai pas de jeu de ce style, +1 en wishlist!

  13. Photo du profil de Achéron Hades
    Achéron Hades 23/12/2015
    Répondre

    C’est marrant je viens juste d essayer le jeu hier à 3. Et je dois dire qu’on s’est bien marré entre la malchance sur les monstres et le fait que lors de la première partie j’étais loin derrière (avec juste deux persos) et que fourbe que je suis j’ai pris les deux pierres 😉 Mais contrairement à ce qui est écrit, la deuxième partie s’est fini sur un « on a tous perdu » ou plutôt on va te faire perdre (grosse avance, et donc mes camarades ont décidé de finir prématurément la partie pour ne pas que j’enchaine deux victoires d’affilée 😉 C’était fun et pas frustrant dans la mesure ou ça arrive en tout fin de partie (mais il faut bien le prendre à la déconnade, attention aux joueurs sérieux qui pourrait mal le prendre 😉 En tout cas, très bon moment.

Laisser un commentaire