Spy Club : les petits détectives bientôt sur les étals

Spy Club est un jeu coopératif qui mettra vos méninges à l’épreuve. Si le titre joue à fond la carte du jeu d’enquête avec son thème, il s’avère mécaniquement plutôt relever du puzzle game. Et malgré le parti pris qui pourrait faire croire à un jeu ado/enfant, ne vous y trompez pas, la difficulté est au rendez-vous !

En effet, dans Spy Club, vous incarnez une bande de petits détectives qui vont tenter de révéler le coupable d’un méfait, avec le lieu, le mobile, et l’accessoire utilisé. Concrètement, il s’agira de parvenir à rassembler suffisamment de cartes d’une même couleur pour que ces éléments apparaissent. Pour ce faire, il faudra bien se coordonner, un peu comme dans un Pandemic.

carte---jeu-de-societe-spy-club

Chaque détective aura trois cartes devant lui. Sur leur recto, une couleur, correspondant à un des Aspects recherché (mobile, lieu, objet, etc). Mais de l’autre côté, il se peut bien que la carte soit d’une toute autre couleur : ce qui peut être potentiellement intéressant comme information vu qu’on recherche à rassembler un ensemble de cartes d’une même couleur spécifique. Ainsi, une des première action possible à votre tour consiste à simplement retourner vos cartes, pour découvrir (et mémorisez bien !) leur verso.

objet-spy-club-jeu

Si vous avez la couleur que votre équipe recherche actuellement à rassembler, vous pouvez faire l’action « confirmer » qui consiste à prendre la carte en question et la placer sur le plateau central. Mais attention, cette action n’est pas gratuite : pour chaque carte confirmée, il faudra défausser un jeton « idée ». Or, ceux-ci sont en quantité limitée, et quand la réserve tombe à zéro, vous avez perdu…!

partie-en-cours-spy-club-jeu

J’ai plus d’idées !

Il vous est aussi possible d’échanger des cartes avec vos camarades, ou de leur demander des « idées ». Mais ce n’est pas sans conditions : il faut que vous et votre co-équipier ayez placé votre jeton « indice » sous une carte de même couleur pour pouvoir entrer en contact. Cela va nécessiter un peu d’anticipation et de coordination.

Une fois que tout le monde aura joué, le pion Suspect se déplacera : on retourne la première carte du paquet « déplacement » et en fonction de ce qu’elle indique, selon un petit système aléatoire assez malin, un événement spécifique se déclenchera, en général, peu amène pour les joueurs (retirez des « idées » du jeu par exemple).
Après quoi, le pion Suspect avancera (ou pas !) sur une petite piste dédiée sur le plateau central : s’il arrive au bout de la piste, il s’est échappé, et vous avez perdu.
Sachez que la dernière carte déplacement retournée vous donne des indications précieuses sur le futur mouvement du Suspect, donc de l’éventuel prochain événement qui vous tombera dessus… Prendre cela en compte peut s’avérer assez fructueux.   

spy-club-plateau

Dès que 5 cartes de même couleur sont rassemblées au centre, vous avez résolu un des 5 Aspects de l’enquête ! L’une des 5 cartes est désignée (suivant un symbole indiqué par la dernière carte déplacement) comme étant la solution. Alors, ce peut être amusant d’essayer de vous raconter l’histoire de cette enquête, en connectant les différents éléments qui vous sont donnés (les illustrations des cartes sont pleines de petits détails pour débrider votre imagination).
Notez bien que tous les Aspects (/couleurs) ne sont pas en même quantité : il y a beaucoup plus de cartes Objets (jaunes) que de cartes Mobiles (rouges). Les plus difficiles à confirmer ne doivent pas être perdues bêtement !  

spy-club-carte-campagne-jeu

Une fois que vous serez à l’aise avec les petites subtilités du jeu, vous pourrez vous plonger dans le mode Campagne. Cela permettra de débloquer de nouvelles règles et de nouveaux éléments qui viendront modifier le gameplay en ajoutant des contraintes supplémentaires par exemple. Avec un deck d’environ 200 cartes campagne, vous avez une superbe promesse de rejouabilité !

bloc-note-spy-club-jeu

     Spy Club, imaginé par Randy Hoyt, Jason D. Kingsley, illustré par Dan Blanchett, Bartłomiej Kordowski, Malwina Kwiatkowska, Keith Pishnery & Helen Zhu, fut à l’origine édité par la belle maison Foxtrot (Lanternes, Renard des bois…) mais sachez qu’il arrive chez nous en août, via Renegade/Origames. 

 

   

Laisser un commentaire