Puzzle Battle, je vais t’exploser, façon puzzle

Puzzle Battle, je vais t’exploser, façon puzzle

Si on m'avait dit un jour que je m'amuserais en faisant un simple puzzle ! Et bien, oui, j'avoue, je n'ai pas la patience pour ce genre de jeu d'habitude. Etrangement avec Puzzle battle, il ne s'agit pas de patience mais au contraire, de rapidité.

Le principe ? D'une simplicité enfantine. D'ailleurs, Puzzle battle s'adresse plutôt aux enfants (dés 5 ans). Mais si vous êtes joueur -et mon petit doigt me dit que vous l'êtes- il se pourrait que vous ne refusiez pas une partie, vous non plus.

Un jeu (2012) de Pierre Burtel, illustré par Coralie Saudo, édité par Editions Rosebud, distribué par Iello

Dans une boite, 2 puzzles sensiblement différents sont mélangés. En fait, on a deux fois le même modèle mais les découpes sont différentes. Le tout est d'excellente qualité (les pièces sont découpées à l'eau) avec une mention spéciale pour les illustrations, charmantes à souhait.

On mélange donc les deux puzzles, chacun choisit son modèle et c'est parti ! C'est à qui terminera son puzzle en premier. Un joueur n'a pas le droit d'avoir plus de 5 pièces non encastrées devant lui, ni de cacher des pièces dans sa main ou je ne sais où. (Vous avez donc le droit de prendre des pièces de l'adversaire exprès pour le coincer mais pas plus de 5.)

Si un adulte joue avec un enfant, il peut très bien se compliquer la tache en ne jouant qu'avec une main ou en cachant son propre modèle (après l'avoir un peu observé quand même, faut pas charrier).

Et si vous voulez varier les challenges, il existe plusieurs boites. Des chats, des oiseaux, des dragons (comptez 19,90 euros la boite)…

Nous les avons rencontré sur le stand de Rosebud à Cannes, et le monsieur était heureux de nous montrer que le jeu allait être diffusé également à l'étranger (aux States et en Italie si je ne m'abuse). En même temps, vu que c'est un jeu universel … Bien sûr, on parle puzzle -ça ne fait peut-être pas baver les joueurs de l'extrême que vous êtes mais si vous avez des enfants, voilà, ça peut être une idée sympa… En tout cas, c'est très soigneusement édité.
 

 

Laisser un commentaire