Police City et Gangs City du nouvel éditeur Diptic à Cannes !

Police City et Gangs City du nouvel éditeur Diptic à Cannes !

Diptic se présente très bien sur leur joli site, où l'on apprend que l'on pourra les rencontrer à Cannes (allée 18) pendant tout le week-end car les auteurs présenteront leur tout premier-s- jeu-x- en avant-première !

Diptic c'est une toute nouvelle maison d'édition crée par six amateurs et créateurs de jeux, désireux de faire passer des moments de jeux intenses et stimulants à tous types de joueurs.

Oh ça commence bien non ? Je continue :

A l'occasion de nos premières sorties, nous lançons notamment une gamme de jeux en diptyques : 1 jeu + 1 jeu = 3 jeux. Il s'agit donc de deux jeux différents, créés complètement indépendamment et jouables séparément, mais qui réunis, permettent de jouer à un troisième jeu. Nous espérons que ce concept vous plaira.


Voilà une idée sympathique !! Regardons donc de plus près leur premier diptyque …

 

 

Ainsi dans Police City (conçus par Patrice Fau & Laurent Verrier et illustré par Alexis Righetti) :
Vous incarnez un jeune policier ambitieux dont l'objectif est de devenir le chef de la Police de New York. Grâce à vos effectifs et à l'appui de vos collègues, vous allez ainsi arrêter des malfrats, reprendre le contrôle des quartiers, saisir des trafics, bref tout ce qui vous permettra de monter en grade et de remplir les quotas du maire de la ville.

Police City est basé sur un mécanisme de placements simultanés : chaque tour de jeu, vous envoyez vos effectifs (dés inspecteurs, sergents, lieutenants…) sur les lieux de la ville en menant des actions conjointes avec les autres joueurs. Le plus dur ne sera pas nécessairement d’'arrêter les gangsters, mais plutôt de vous mettre d’accord entre vous par la suite pour la répartition des bénéfices de chaque intervention.

Ainsi, à chaque instant du jeu, vous devrez prendre les bonnes décisions et a

 

vancer les bons arguments en très peu de temps (30 sec). Négociation et réactivité seront vos armes principales. Mais faites attention : si vous et vos collègues vous tirez trop dans les pattes, ce sera la Mafia qui finira par remporter la partie.

 

 

 

Et dans Gangs City…(conçu et illustré par Alexis Righetti)
Vous incarnez un chef de gang et votre objectif est de devenir le Parrain de la ville. Pour ce faire, vous allez recruter et utiliser vos hommes de main pour gérer des trafics et prendre le contrôle des établissements et des quartiers, bref, tout ce qui vous permettra de monter dans le Milieu.

Gangs City est basé sur un mécanisme de placements face cachée où les personnages effectuent des actions différentes (combat, recrutement ou trafic) selon l'orientation de leur tuile et l'endroit où ils se trouvent. Au cours d'un tour de jeu, vous allez placer vos personnages à tour de rôle, un par un, en tentant d'évaluer les tactiques de vos adversaires afin de ne pas vous laissez déborder par les autres gangs.

 

 

Ainsi, à chaque tour, vous serez tiraillé par les dilemmes : vous voudrez envoyer vos hommes protéger vos lieux, attaquer des quartiers adverses, recruter de nouveaux membres dans votre gang, gérer vos trafics ou construire de nouveaux établissements. Mais votre gang est réduit : chacun de vos hommes devra à chaque instant réaliser l'action la plus pertinente possible pour que vous puissiez gagner.

"Gangs City est un jeu au cours duquel réflexion et bluff prennent une part prépondérante, sans laisser place au hasard. Pour parvenir à conquérir et gérer victorieusement la ville, vous devrez définir une stratégie claire sur le long terme, sans p

our autant laisser passer les opportunités qui vous seront offertes. En clair, il faudra que vous soyez bon à la fois sur la stratégie globale mais également au niveau le plus fin, et ce tout en faisant en sorte que vos adversaire devinent trop tardivement vos objectifs réels."
 

 

Gangs City joue sur le placement et le bluff pendant que Police City se base sur du semi-coopératif et des négociations, c'est malin… 1+1=3 … hein hein…

<< Chaque boite vaut 30euros et regorge de matériel à base de tuiles dans Gangs et de carte dans Police (et des tas d'autres jetons en tout genre).

Vous pourrez donc peut-être découvrir ça à Cannes mais aussi peut-être verrez-vous un autre jeu j'ai nommé Soldes qui peut… dont la sortie est prévu pour le début de l'été. (Les auteurs Fabrice Arcas et Guillaume Peccoz n'ont pas encore confirmé leur venues).

Laisser un commentaire