Pipeline – On a des idées et du pétrole

Ryan Courtney a dans les pipes un jeu nommé Pipeline qui commence déjà à faire parler de lui alors que nous n’avons pas de date officiel de sortie (peut-être ne sera-t-il même pas à Essen dites-vous). Comment est-ce possible ? Puisqu’après tout Ryan Courtney est un … parfait inconnu au bataillon ! Quelques pistes : Le jeu est illustré par Ian O’Toole et l’illustrateur a le vent en poupe dernièrement : il est attendu sur Black Angel, Escape Plan, Counterfeiters, de la hype quoi ! Dès qu’il touche un jeu les joueurs semblent près à dire :

Shut-up-and-take-my-money

Et l’éditeur s’appelle quant à lui Capstone Games, responsable de Arkwright et Lignum par exemple, des eurogames qui ont plutôt bonne presse chez les joueurs.

Un jeu raffiné ? 

Raffiner le pétrole a longtemps été l’apanage des gouvernements. À cause d’un système de raffineries incroyablement complexe et inefficace, le gouvernement subit des pressions face à la demande mondiale et aux standards de qualité toujours à la hausse. Il ne reste plus qu’une option : privatiser le secteur pétrolier. C’est là que vous intervenez.

pipeline jeu

Dans Pipeline, vous lancez votre entreprise dans le business pétrolier. C’est un jeu de construction de moteur économique, comme souvent le joueur ayant le plus d’argent l’emporte. Pour en gagner, vous achetez différents types de pétrole brut et vous utilisez un réseau personnel de tuiles « tuyaux » pour raffiner l’huile à différents niveaux de qualité, histoire de pouvoir la vendre ensuite.

Sur BGG, l’un des bêta-testeur du jeu, Tim Kizer, a rapidement détaillé le fonctionnement du gameplay. Voici dans les grandes lignes, ce que l’on peut en dire :

Pipeline est joué sur une période de trois tours, “trois ans” dans le jeu. La première année se décline en 8 manches, la deuxième année en 6, et la troisième année en a 4. 
À 
chacun de vos tours, vous allez jouer une action mais vous pourrez aussi acheter des actions secondaires. La nature de la construction du moteur dans le jeu signifie que même si la troisième année n’a que la moitié des tours de la première, c’est là que l’essentiel de l’argent est gagné.

pipeline plateau

Photo Tim Kizer

 

Dans la partie supérieure gauche du plateau principal, vous pouvez voir les exigences pour chaque type d’huile. Ces valeurs vous indiquent les couleurs et le nombre de tuyaux dont vous avez besoin (tout cela est tiré au hasard).

Sur votre plateau personnel, vous aurez un tapis pour vos réservoirs pour contenir votre huile. Sur le côté droit du tapis se trouve l’endroit où vous détenez tous les contrats que vous devez remplir, et toutes les commandes que vous avez remplies ainsi que toutes vos cartes d’amélioration. Sur le côté gauche se trouve votre réseau personnel de tuyaux. C’est là que se situent les principales actions du jeu.

pipeline plateau tuyaux

Photo Tim Kizer

 

Les tuiles de tuyau sont toutes placées au hasard à chaque partie. Les tuyaux qui entourent la croix d’actions sont les tuiles que l’on acquiert en plaçant notre ouvrier sur une tuile et en achetant cette tuile et les autres environnantes. Gardez à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’un jeu de placement d’ouvriers. Votre ouvrier n’est là que pour vous montrer les actions secondaires que vous pouvez entreprendre. Les actions sur la croix sont les endroits où vous pouvez faire d’autres actions dans le jeu.
Elles comprennent d’autres façons d’acheter des tuyaux, des façons d’acheter et de vendre du pétrole et des façons d’acheter des machines et des réservoirs. Les quatre actions au milieu (où les travailleurs blancs et verts sont placés dans cette image ci-dessus par exemple) sont placées au hasard dans chaque partie. 

 

shop

Photo Tim Kizer

 

Par exemple les magasins vous permettent d’acheter des tuiles de tuyau d’une autre façon et vous permettent d’acheter plus de réservoirs pour votre huile et de machines pour automatiser votre réseau. Les machines vous permettent de raffiner l’huile à chaque tour au lieu d’utiliser l’un de vos tours pour la raffiner, mais cela coûte de l’argent pour allumer vos machines et l’argent c’est des points, alors essayez de ne pas obtenir une machine trop tôt ou vous dépenserez tous vos profits juste en faisant tourner la machine.

Les contrats et les commandes sont un moyen de vendre du pétrole qui ne prend pas d’action. Vous n’obtenez pas autant d’argent lorsque vous vendez via des contrats, mais dans une partie où vous n’avez que 18 tours, il faut veiller à optimiser ses coups. Vous obtenez beaucoup d’argent pour les commandes, mais elles peuvent être beaucoup plus difficiles à exécuter et, contrairement aux contrats, vous ne pouvez vendre à chacun d’eux qu’une seule fois.

Enfin, les améliorations vous donnent des bonus uniques ou de grandes capacités supplémentaires. Cela peut être coûteux à obtenir et les autres joueurs vont essayer de vous en empêcher, mais elles pourraient bien valoir la peine de se battre un peu…

 

pipeline boite

 

Voilà pour le petit tour de ce jeu de construction d’actions qui commence à attiser la curiosité.
Pour le moment seule la version anglaise semble prévue. À suivre…

La fiche de jeu

Un jeu de Ryan Courtney
Illustré par Ian O’Toole
Edité par Capstone Games
Pays d’origine : Angleterre
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : Octobre 2018 ?
De 2 à 4 joueurs 
A partir de 12 ans 
Durée moyenne d’une partie : 120 minutes 

Laisser un commentaire