Maudit mot dit ou l’éloge de la lenteur

Dans la catégorie des jeux de mots, qui devient de plus en plus fournie, il est difficile de sortir du lot. Maudit mot dit reprend le principe du jeu télévisé Pyramide en y apportant un twist, résumé dans son slogan : « Retrouvez le bon mot, au bon moment ».

Habituellement, il faut faire deviner le maximum de mots avec un minimum d’indices (Codename), ou le plus vite possible (Time’s up, Mot malin). Dans cette création de Laurent Prin, accompagné du célèbre couple Nathalie et Rémi Saunier, au contraire, l’objectif est que le mot soit trouvé avec un nombre d’indices bien précis. Si c’est le cas, le joueur actif et la personne qui a deviné gagneront autant de points que le nombre d’indices demandé par la carte, par contre si le mot est trouvé plus rapidement, seule la joueuse qui a trouvé le mot-mystère gagnera des points.

 

Le joueur peut choisir de faire deviner Extraterrestre en 4 indices, ou Musée avec un seul indice

Tourner sept fois sa langue dans sa bouche… ou pas.

À 3 ou 4 joueurs, chacun aura le droit de faire une proposition après chaque indice, laissant au dernier tout son temps pour réfléchir, ce qui peut provoquer une baisse de rythme dans la partie. À l’inverse, seules trois propositions sont autorisées quand on joue à 5 ou 6, créant ainsi plus de tension, puisque tout le monde n’aura pas la possibilité de tenter sa chance. Pour une explication en vidéo, c’est par ici.

Comme la plupart des jeux de ce type (Dixit, Codename, Decrypto), il y a une alternance entre la phase où un joueur réfléchit seul à quel indice donner, durant laquelle tous les autres attendent, inactifs, puis la phase où ce sont ces derniers qui cogitent et cherchent. 

Le mot demandant de passer par 4 ou 5 indices est souvent choisi puisqu’il peut rapporter plus de points. De plus, il permet de refiler un point malus à un joueur. Au début, pour éviter de trop longs temps morts pour les autres, il nous arrivait de commencer à donner des indices sans savoir précisément comment nous allions continuer, mais au fil des manches, on se rend compte qu’il est plus difficile qu’il en a l’air de tourner autour du pot et de trouver le bon tempo pour arriver au mot-mystère, ni trop tôt, ni trop tard. Nous nous sommes aperçus qu’il était beaucoup plus efficace de réfléchir en amont à tout son enchaînement d’indices. Ainsi au final, quelque soit les propositions faites autour de la table, notre plan millimétré restera immuable. On ne jouera pas vraiment avec celui ou celle en face de nous, pas de réajustement, puisque les réponses n’auront aucune influence sur notre succession d’indices. Ce qui est un peu dommage.

Comme dit plus haut, les joueuses choisiront souvent le mot-mystère nécessitant beaucoup d’indices, dans l’espoir d’engranger plus de points. Par conséquent les propositions faites suite au premier indice, ne seront pas les associations les plus directes, puisque les joueuses s’attendent à un chemin sinueux avant le mot-mystère. Ainsi les mots en 1 indice ont souvent été un échec lors de nos parties, et n’ont plus été choisi assez rapidement.

Par exemple, avec l’indice Louvre, les propositions ont été : pyramide, Paris, tableau… mais pas musée.

Maudit chat

Les premiers indices doivent rester assez larges mais doivent quand même maintenir un lien avec le mot mystère. Si la majorité des joueurs trouvent qu’un indice est un peu trop capillotracté, ils peuvent remettre le chat malédiction qui vaut -4PV à la joueuse active. Cette tuile sera refilée comme une patate chaude si d’autres joueurs commettent la même faute ultérieurement. Il peut sembler un peu injuste de punir uniquement le dernier fautif. En ce qui nous concerne, le chat n’est jamais sorti de sa boite. 

 Un bel écrin

D’ailleurs, parlons-en de la boîte. Nous avons là, un bel effort d’édition. En effet, cette jolie boite violette avec rabat aimanté passera de main en main au fur et à mesure où chacun deviendra joueur actif et devra faire deviner le mot. Les cartes restent pendant toute la partie à l’intérieur de la boîte avec d’un côté les mots mystère possibles, et de l’autre les deux dessins qui déterminent les mots et le nombre d’indices. Le jeu ne prend donc pas beaucoup de place et peut se jouer partout. Il y a même un rappel des icônes sur l’intérieur du couvercle.

 Un dernier mot

Cocktail games nous a habitués à des jeux plus dynamiques et chaleureux. Par son rythme, Maudit mot dit s’approche plus du calme Codename que du frénétique Mot malin. Cette petite boîte violette prend à contrepied nos habitudes, car il ne faudra plus tenter d’être rapide et efficace, mais au contraire, trouver le bon rythme pour restreindre le champ des possibles jusqu’au mot-mystère. Malheureusement, le jeu crée ses propres nouvelles habitudes en court-circuitant les mots en peu d’indices. Maudit mot dit reste toutefois un défi stimulant, et on se sent particulièrement gratifié quand notre enchaînement de cinq indices atteint sa cible.

LUDOVOX est un site indépendant !

Vous pouvez nous soutenir en faisant un don sur :

Et également en cliquant sur le lien de nos partenaires pour faire vos achats :

acheter maudit mot dit sur magicbazaracheter maudit mot dit sur philibertacheter maudit mot dit sur espritjeu

3 Commentaires

  1. Cormyr 28/10/2022
    Répondre

    J’ai découvert ce jeu dans un bar à jeu lors d’une soirée de l’association du festival du jeu « Sortons Jouer ! ». Et, moi qui ne suit pas client habituellement des jeux d’ambiance, j’ai été conquis, ainsi que tous les joueurs à la table.

    Ce jeu est malin et il faut prendre son temps pour choisir ses indices et établir un chemin de déduction pour amener les joueurs sans les perdre. En idée très maline, le mot à 1 seul indice qui permet de rejouer. Les joueurs peuvent effectivement, comme l’exemple de l’article, partir sur une mauvaise piste, mais en donnant un indice facile on arrive souvent à le faire découvrir et on peut rejouer. Des points souvent assez faciles. Autre idée maline, le malus si les indices sont volontairement trop éloignés pour éviter qu’on ne découvre le mot à l’indice final.

    En tant que joueur qui doit deviner, on est partagé entre attendre pour éliminer des solutions évidentes ou aller vite pour ne pas prendre le risque de voir un adversaire trouver le mot avant nous.

    Effectivement la tension à 5 ou 6 est plus forte et la limitation à 3 indices pousses à aller plus vite. À moins de joueurs on a finit par garder cette limitation et même autoriser un même joueur à proposer deux solutions. Ça rajoute de la tension mais c’est à réserver à des joueurs qui jouent le jeu en faisant de vraies propositions et ne cherche pas juste à priver les autres de la possibilité de s’exprimer.

     

    Bravo Cocktail Games et bien sûr aux trois auteurs et autrices :  Laurent Prin, Nathalie Saunier et  Saunier Rémi

  2. Roulio Lombric 29/10/2022
    Répondre

    Plutôt que Codenames, je rapprocherais plutôt le jeu du merveilleux jeu Mystères (réédité récemment chez Iello il me semble), la « filiation » est assez forte selon moi, et mérite d’être soulignée. Mais les 2 jeux sont différents, Maudit Mot Dit est plus épuré et accessible, dans Mystères on s’active encore un peu plus les neurones.

  3. Manu 02/11/2022
    Répondre

    @Roulio Lombric : oui, bonne remarque, il y a des sensations de jeu proches avec Mystères, tout en étant plus souple puisqu’on est complètement libre sur la nature du mot indice. Dans mes parties de Mystères il y avait beaucoup d’indices foireux/capillotractés  car il nous était très difficile d’en trouver un bon dans certaines catégories. A choisir, je préfère donc Maudit mot dit.

    @Cormyr : chez nous, les cartes à 1 indice ont fait un flop pour les raisons expliquées dans l’article, mais tant mieux si ca a bien marché avec votre groupe de joueurs 🙂

Laisser un commentaire