02-Up-Le-Truc-le-+

Le Truc le +

Et si on se faisait une partie rapide d’un jeu facile à comprendre ?

Quoi ?!? Aucun dé ? Pas de figurine, ni de zombies ?
Bah, y’a quoi alors ? Des mots, rien que des mots, des mots de là-haut.

Oui, en ouvrant cette boite, nous allons jouer avec le champs lexical de la langue française car n’y a-t-il pas + subjectif que l’idée véhiculée par un simple mot ? 

Si je vous demande, par exemple, « quel est le truc le + sexy ? » (comme ça, complètement au hasard, bien entendu ), vous me répondez quoi :

« Un ours, une charentaise, des confettis, la politique ou un chapeau pointu ? »

Voilà, vous savez jouer.

Silence, on vote !

Après une mise en place du matériel des + rapide, c’est ainsi que nous avons entamé notre partie.

Certes, j’avais lu les règles avant, mais mon équipe de joueurs a découvert ce jeu directement en jouant.
Plutôt pratique pour la personne qui d’habitude explique toujours les règles, non ? Et enthousiasmant pour les autres car ils peuvent directement attaquer la partie.

Mais avant, je leur ai bien stipulé les 2 grands principes de base, à savoir :

1) Vous devez deviner et voter pour ce que va penser la majorité d’entre nous et pas pour ce que vous jugez être la bonne réponse (de toute façon, il n’a pas de bonne ou de mauvaise réponse dans ce jeu). Bref, c’est la loi du plus grand nombre.

2) Comme précisé et encadré dans la règle du jeu : « Dès que la Question est révélée, vous n’avez pas le droit de donner un avis ou de faire des commentaires qui pourraient donner des informations sur votre vote ».

Et là, j’entends : « Quoi ?!? On dirait un jeu d’ambiance mais on ne peut pas parler ? »

Heu, oui et non.

Oui, dans un premier temps, car c’est lié au système de votes cachés.
Non, car ensuite tout le monde peut s’exprimer librement et expliquer son point de vue.
Et c’est là que ce jeu propose le petit truc en +, justement, car personne n’interprète un mot de la même façon ce qui provoque des débats sans queue ni tête !
 

Voyons ça d’un peu + près…
 

Exemple d’un tour de vote :

A la question « Le truc le plus personnel est… ? »

Avec leurs cartes, les joueurs 1, 2 et 3 ont désigné le truc placé devant l’étoile (sur le fond vert du plateau circulaire).
Seul le joueur n°4 a voté pour le truc qui est devant le triangle (sur le fond orange).

 

Zoomons un peu pour mieux voir…

Il y a le chocolat, une chaussette, une fessée, l’humour et un extraterrestre.

Vous remarquerez que le placement des cartes « Mots » autour du plateau circulaire peut provoquer quelques torticolis…

 

Suivant notre exemple, la majorité a donc voté pour la « chaussette » et remporte le round. Seul celui qui a voté pour « l’humour » perd face à la majorité tout en bougonnant sur le fait que c’est bien plus personnel qu’une chaussette. Bah oui, une chaussette, on peut se la prêter !

« En fait, je voulais voter pour la fessée à la base », dit un autre, « car c’est du domaine de l’intime… ».

 

Sur l’exemple suivant,
il faut désigner le truc le + durable entre :

Les vacances, la fin du monde, les toilettes, un volcan, la tolérance.

Je vous laisse imaginer la suite…

Le jeu le + fun ?

Bref, Le truc le + est un jeu divertissant si et seulement si les personnes attablées sont loquaces. En effet, même si ça peut paraître évident, je tenais à préciser que si les joueurs n’aiment pas argumenter leurs décisions, ce jeu peut rapidement se transformer en un abattage de cartes des + ennuyeux… Dans les bémols, notez aussi les quelques cas d’égalités ou d’unanimités qui ralentissent un peu la partie.

Et comment ça se termine ? Et bien, au départ, chaque joueur possède 10 points représentés par des jetons. Lorsqu’un joueur n’a + de jeton : il a gagné.

Un jeu qui se révèle donc être amusant, léger et facile à sortir pour démarrer une soirée. Mais je vous parlerai + de mon avis dans la section « Test » …

>> La fiche du jeu

Laisser un commentaire