Le Monde des Ténèbres arrive sur vos écrans

Le Monde des Ténèbres ou The World of Darkness, l’univers créé par les éditions White Wolf avec la saga culte de jeux de rôles Vampire : The Masquerade, Werewolf : The Apocalypse et bien d’autres, devrait faire son apparition à la télévision et au cinéma.
La licence, mélange d’horreur et de fantastique, a déjà donné naissance à des jeux vidéo, des jeux de réalité virtuelle, des jeux de cartes et de plateau, des bandes dessinées, des romans et des jeux de rôle. 

À vous les loups-garous, les vampires et les magos peu recommandables ! 

La licence appartient au studio Paradox depuis 2015. Le groupe Paradox Interactive comprend le développement, l’édition et la concession de licences de jeux et de franchises, soit un portefeuille de plus de 100 titres créés en interne et par des studios indépendants. Or, l’éditeur a annoncé dernièrement un partenariat avec le studio de production Hivemind, à qui l’on doit notamment la série The Expanse pour la plateforme de streaming d’Amazon, ou encore le Witcher de Netflix.
On sait encore peu de choses si ce n’est que les projets d’adaptations sont confiés à Eric Heisserer (notamment producteur exécutif de Shadow and Bone pour Netflix) et Christine Boylan (qui a entre autres planché sur CastleOnce Upon a Time ou The Punisher).

« L’univers de World of Darkness est délibérément et ouvertement inclusif et diversifié », déclare M. Boylan. « Il a toujours mis un point d’honneur à inclure des personnages de façon paritaire, des protagonistes et des antagonistes de toutes les races et une représentation de toutes les croyances, ce qui a permis d’attirer un public féminin et diversifié dans les jeux comme jamais auparavant. Ses jeux et son fandom sont un lieu où les femmes, les personnes de couleur et la communauté LGBTQI se sentent les bienvenues et nous sommes très fiers de donner vie à ces histoires. » Eric Heisserer ajoute : « L’héritage de ces histoires est très en avance sur son temps, invitant des questions et des perspectives que d’autres jeux ont ignorées. Cela ressemble à la prochaine étape pour le genre. »

Des louanges pour contrer toute polémique, tant World of Darkness a donné lieu à d’importantes controverses dans le passé, en particulier en 2018. Paradox avait dissous White Wolf en raison du tollé suscité par certains contenus perçus comme flirtant avec l’idéologie suprémaciste blanche, ainsi que l’exploitation de tragédies bien réelles concernant la terrifiante oppression des habitants LGBTQ de Tchétchénie.

« Eric et Christine font partie des créateurs les plus extraordinaires qui travaillent aujourd’hui », déclare Jason Brown, président et cofondateur de Hivemind, « et ce sont également des joueurs qui ont joué à World of Darkness depuis ses débuts. C’est une occasion rare lorsque la connexion entre le conteur et l’histoire est aussi profonde, et c’est l’alchimie qui a conduit à bon nombre de nos franchises préférées et les plus résonnantes culturellement. »

Si vous êtes fans de la franchise, vous savez peut-être qu’il ne s’agit pas de la première tentative de transposer son univers sur les écrans. En 1996, la série dramatique Kindred : The Embraced fut diffusée sur Fox. Elle fut annulée après huit épisodes.

 

   

Laisser un commentaire