Le buzz GenCon : Ninja Camp [KS]

Actuellement sur KS, Ninja camp de Adam E. Daulton s’avère le joli buzz de ce début de salon américain. Un petit jeu familial, qui l’eut cru ? Oui mais un thème décalé à la Kung Fu Panda et un gameplay simple et funky à découvrir…

Debout les campeurs !

J’espère que vous avez bien dormi car Sensei Saru vous a concocté une journée remplie d’exercices et d’entrainements aujourd’hui ! Etudiez bien vos leçons et soyez plus rapides et rusés que les autres campeurs car Sensei autorise seulement le meilleur à utiliser un style de combat qui portera son nom. Sera-ce vous ? Tiger ? Cobra ? 


Chaque joueur débute avec 2 cartes de départ (un sprint et une évasion) et 3 ninja-meeples. On place sur la table une grande grille de 49 cartes (dans une config 2 joueurs) « compétences », côté visibles. Ces cartes vous donnent des indications de déplacement telles que : déplacez vous de 3 espaces, sautez par dessus des espaces vides, déplacez un ninja adverse, etc. Ces cartes ont aussi une certaine valeur en points, utiles à la fin. 

Les joueurs reçoivent aussi tous une carte « Ninja clan » qu’ils gardent devant eux. Vous avez tous une capacité spéciale, utilisable une fois par partie.

Puis, vous allez chacun votre tour placer un de vos ninjas sur une carte de la grille centrale jusqu’à ce que tout le monde ait mis ses trois meeples (un seul ninja par carte s’il vous plait). Ready ! 

À votre tour, vous jouez une carte de votre main en la défaussant, utilisez votre compétence de ninja, ou vous passez (si vous passez, c’est la fin pour vous). Puis, vous déplacerez un ninja comme il est indiqué sur la carte compétence où il se trouve, ou selon votre compétence ninja utilisée précédemment. Vous devrez pouvoir exécuter tout le texte de la carte compétences (si vous ne pouvez pas, vous ne faites rien). La carte sur laquelle votre meeple était au départ vous revient, ce qui va créer des trous dans la grille.

pic2544541_md

On va continuer de jouer chacun son tour, et l’espace de jeu va devenir de plus en plus difficile à pratiquer.

Quand tout le monde aura passé son tour, le jeu prendra fin. Vous récupérez alors les cartes où sont vos ninjas pour les mettre dans votre défausse. Vous aurez alors à compter les points présents dans votre défausse pour désigner un gagnant, sachant que certaines cartes (pièges) seront considérées comme des pénalités. 

Voici donc à priori un petit filler bien sympathique, il fait en tout cas sensation !

 

> La fiche

> Le KS 

Un jeu de Adam E. Daulton
Illustré par Chris Byer, Jacqui Davis
Edité par Action Phase Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : début 2016
De 2 à 4 joueurs
A partir de 14 ans
Durée d’une partie entre 15 et 30 minutes

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Grovast
    Grovast 04/08/2015
    Répondre

    Voilà qui ressemble fort à une version boostée de « Hey, That’s My Fish! »  (« Pingouins » en français chez Edge)

    Ca m’a l’air de reprendre le concept, mais avec des pouvoirs spéciaux. Curieux de voir le résultat, Pingouins manquait justement un peu de sel pour les grands.

Laisser un commentaire