Last Message, le prochain jeu de communication et d’observation de Iello

Last Message, signé par Lee Ju-Hwa (Minuscule…) & Giung Kim (Cat café…) fera prochainement une proposition ludique rafraichissante en mélangeant du jeu de déduction avec de l’indice donné par du dessin et du jeu d’observation parasité par un joueur qui joue contre tous les autres.  

Dans Last Message, un joueur est la victime d’un crime qui doit dessiner des indices sous la pression d’un sablier de 30 secondes dans l’objectif de communiquer des informations (si possible pertinentes voire percutantes) au reste du groupe afin d’identifier le coupable. Cette victime, à l’instar du fantôme de Mysterium, ne doit pas parler : Seuls ses dessins parlent pour lui. Voilà qui serait facile si un petit malin, un autre joueur représentant le coupable, ne venait pas mettre son grain de sable dans l’affaire ! Ce dernier va pouvoir effacer certaines sections du dessin de la victime. En effet, le dessin est fait sur une grille de trois cases par trois cases sur un tableau effaçable.

 

Certaines cases vont donc pouvoir être effacées par le criminel. Voilà qui va considérablement brouiller le message ! Si le criminel n’est pas identifié à la fin du quatrième tour, il gagne la partie ; dans le cas contraire, les détectives et la victime gagnent.

 

Oui mais comment le groupe détermine-t-il le coupable à partir du dessin ? Excellente question ! C’est là l’autre originalité du jeu qui rappellera le fameux MicroMacro Crime city. La boîte offre plusieurs illustrations de scènes qui s’étalent sur votre table (à chaque partie, vous en choisissez une). Sur ces illustrations (signées Vincent Dutrait & Stéphane Escapa), de très nombreux protagonistes sont représentés dans de multiples situations. C’est un peu où est Charlie, un défi pour vos yeux ! Le groupe pourra-t-il dénicher où se cache le coupable dans tout ça avec les bribes d’info qu’il détient ? Pas facile !

Un titre à surveiller, attendu pour début juillet, jouable à partir de 8 ans pour des parties d’environ 15 minutes capables d’accueillir 3 à 8 personnes, édité par la maison nancéenne Iello (King of Tokyo, Bunny Kingdom…). 

 

   

Laisser un commentaire