Laisse moi kiffer La Ride !

Laisse moi kiffer La Ride !

"Humour, aventure, soirées et substances euphorisantes : bienvenue dans l'univers de « La Ride », où vos amis seront les Druides, vos ennemis les videurs et votre arme fatale le système D !" écrit Monsieur Olivier Cachin, auteur, entre autres du Dictionnaire du rap.

Mais c'est encore le créateur du jeu, Monsieur Aelpéacha (oui, le rappeur du 94, him-self), qui présente le mieux son oeuvre dans cette instructive interview :

"C'est un jeu de plateau, composé de quatre plateaux, de quatre quartiers, et dans chaque quartier il y a une soirée. Le premier qui a fait les quatre soirées a gagné.

Il faut apporter différents éléments pour faire les soirées. Par exemple, la soirée appart' on doit ramener des filles ou des garçons, du son et de l'alcool.

Les joueurs doivent chercher la marchandise chez les épiciers, qu'on appelle les druides.

On ride de case en case et dès qu'on est à court de carburant on va à la pompe grâce aux jetons d'essence.

Evidemment, et pour pimenter le jeu on n'est pas à l'abri des coups bas des autres joueurs. Carjacking à tout va, se faire bloquer des soirées par les videurs, devoir donner un passe-droit à certain quartier à cause de la patrouille…

C'est un jeu stratégique, le seul hasard vu qu'il n y a pas de dé, c'est lors de la pioche des cartes."
Aelpéacha sur Parismamuse.com

On apprend aussi que c'est Dr Dre (oui, le rappeur de Los Angeles, him-self) qui a soufflé l'idée à Aelpéacha. Imaginer Dr Dre jouer à la Bonne paye, je sais pas vous, mais moi ça fait tout bizarre. Mais bon. C'est plutôt plaisant. En fin de compte.

Voilà c'est donc La Ride, un jeu de société tout à fait accessible techniquement mais pas à mettre entre toutes les mains quand même. (Hey j'veux pas d'ennuis avec Familles de France moi). Bon, pour l'instant il ne se trouve pas absolument partout. Mais à Paris, dans certaines boutiques. Sinon faut aller sur le site du jeu et regarder les points de vente ou le commander direct. Et si t'as 39 balles, c'est dealé, tu pourras t'éclat en zonnant dans ta benz et en écoutant du bon peura.

"T'inquiète pas, y'a pas de galère
J'le dirais ni à ton père ni à ta mère …"
Wesh, c'est toi qui l'dis, Joey…

   

Laisser un commentaire