La Malédiction du Dé Noir, le nouveau jeu Board & Dice

Curse of the Black Dice sera à Essen sur le stand des braves qui avaient sorti Dice brewing l’an dernier : Board & Dice. C’est ça, ils aiment les dés et le disent bien fort. D’ailleurs le nom de ce jeu ne laisse lui aussi aucun doute sur le contenu de la boîte. Des dés, il y en aura, pas loin de 50 ! Pour une boite à 30€, c’est donné. Quant au gameplay, nous voilà dans quelque chose d’assez familial, mais un peu vicieux. Un faux coopératif où les joueurs, incarnant des pirates, devront surmonter des quêtes ensemble (en réalisant de bonnes combinaisons de dés) mais où un seul gagnera à la fin…

 

pic2651943_md

À l’abordaaaaage !

On va prendre une tuile Quête parmi les 4 proposées – autant de scénarios avec des récompenses et des objectifs propres. Chaque Quête offre 6 tranches d' »aventures » qui sont des défis pour les joueurs, défis représentés par des symboles (tonneau de rhum, arme, drapeau, bateau…).

1/ On lance notre brouette de dés noirs spéciaux et on les place au-dessus de la tuile Quête en jeu, en fonction de leurs symboles. Cela donne la difficulté de chaque aventure.

2/ Puis chaque joueur lance son set de dés spéciaux personnel. Vous devrez choisir un symbole parmi vos résultats et placer tous les dés qui ont sorti ce symbole sous la tranche de la Quête correspondante.

Ça donnera quelque chose comme :

curse1

En haut, les dés malédiction, au centre la Quête avec ses 6 champs, en dessous les dés des joueurs.

 

Si vous utilisez un jeton Rhum, vous pouvez relancer vos dés, et vous pouvez aussi vous servir de votre capacité spécial de pirate mais ça coûtera également du rhum. Ha, on sait comment ils sont hein ! Certains pouvoirs offrent la possibilité de modifier vos dés, de les déplacer, d’autres de relancer les dés noirs… On peut ainsi s’entre-aider un certain nombre de fois (dépendant du rhum).

On va s’en payer une tranche !

On regarde ensuite, tranche par tranche sur la Quête, les récompenses ou les pénalités reçues, selon si on a été assez puissants pour battre les dés noirs. La pénalité la plus courante est l’ajout d’un dé noir pour la Quête prochaine, ce qui va corser de plus en plus les choses pour nos pirates. Côté récompenses, on peut graber du rhum, de l’or, faire des dégâts sur l’ennemi commun le cas échéant…

Certaines parties se terminent quand on récupère un certain montant en or, ou quand on parvient à faucher le Kraken, c’est selon la Quête en fait. Débrouillez-vous, entre-aidez-vous, mais ne mourrez pas (par trop de pénalités, de dégâts)… Ceci étant dit, il n’y aura qu’un seul gagnant à la fin : Le plus riche bien sûr. La piraterie a encore de beaux jours devant elle !

Si vous voulez en savoir plus, vous trouverez les règles en anglais sur la fiche de jeu, juste là :

Curse of the Black Dice

Un jeu de Alexander Lauck
Illustré par Piotr Uzdowski
Edité par Board&Dice
Pays d’origine : Pologne
Langue et traductions : Allemand, Anglais
Date de sortie : 10/2015
De 2 à 4 joueurs
A partir de 8 ans
Durée moyenne d’une partie : 20 minutes

   

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 19/09/2015
    Répondre

    Dice Brewing était très sympa, donc je me suis intéressé à ce projet-ci.

    Le jeu a été financé via la plate-forme de crowdfunding polonaise Wspieram.to et il y avait moyen pour les non-Polonais de participer aussi, ce que j’ai fait.

    L’édition « Kickstartée » aura des dés deluxe de chez Q-Workshop.

    Dans les stretch goals débloqués, il y a des tatouages de pirates (si si !), un mode solo, et deux missions avec bande sonore qui contient des indications qui changent la façon de jouer (pas plus de précisions).

    C’était d’ailleurs même 27€ avec le KS.

Laisser un commentaire