Junk art, le nouveau Pretzel Games

Pretzel Games (studio de F2Z Entertainment, proprio de Z-Man et Filo) avait pour intention initiale de lancer une gamme de jeux haute qualité, tout en bois, basés sur la dextérité, et pouvant se jouer avec un bretzel à la main. C’est ce que j’appelle une ligne éditoriale clairement délimitée ! Devant le succès ravageur de Flick’em Up qui va donc continuer de se développer (avec une version plastique prévue pour mars pour un prix moindre), c’est un deuxième titre qui va être dévoilé à la GenCon 2016, en version géante s’il vous plait, sur un stand Pretzel bien distinct. 

Junk Art2

 

Le jeu, imaginé par le duo d’auteurs qui a déjà commis Belfort et Akrotiri (des jeux un peu plus stratégiques s’il en est), sera donc un party game jouable de deux à six artistes, nous mettant au défi de structurer des oeuvres d’art avec des pièces en bois de toutes formes symbolisant des déchets. 

Récyclage ludique !

Vous aurez ainsi à faire de l’art avec des morceaux de bric et de brac. Plusieurs façons de jouer : dans une version du jeu, les joueurs empilent toutes les pièces en bois au centre de la table, puis regardent un certain nombre de cartes, chaque carte représentant une de ces pièces. Sur un tour, un joueur expose à son voisin de gauche deux cartes de sa main. Ce voisin prend alors une carte dans sa main, puis se saisit de la pièce indiquée sur l’autre carte et la pose sur leur base ou sur d’autres pièces déjà placées. Si quelque chose tombe, on laisse tout en place sur la table et le joueur continue à construire sur ce que tient toujours, tant bien que mal. Une fois que les joueurs ont fini de jouer leurs cartes, celui qui a la construction la plus haute gagne.

 

Junk Art 

Un jeu de Jay Cormier, Sen-Foong Lim
Edité par Pretzel
Distribué par Asmodee
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 2016
De 2 à 6 joueurs

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Umberling
    Umberling 18/02/2016
    Répondre

    Saperlotte, ça émoustille !

Laisser un commentaire