Jardinez avec Leelawadee

Jardinez avec Leelawadee

Vous avez toujours eu envie de devenir jardinier ?

C'est possible en jouant à " Leelawadee " , un jeu au thème champêtre.

Faîtes pousser de jolies fleurs de couleurs pour attirer le plus grand nombre
de papillons chatoyants dans votre jardin !

Ce jeu pour toute la famille et/ou pour les collectionneurs
a été conçu par Corné van Moorsel, édité par Cwali.

Sa sortie est prévue pour le prochain forum international du jeu SPIEL à Essen, en Allemagne, du 24 au 27 octobre 2013.

Fabriqué artisanalement, le tirage de ce jeu est initialement de 1000 exemplaires, sans prévision de réédition ou de tirage supplémentaire.

> Petit préambule sur l'auteur du jeu et sur sa maison de publication :

Corné van Moorsel est auteur de jeux et fondateur de la maison de publication hollandaise Cwali qui a déjà publié, entres autres, les jeux Streetsoccer, Factory Fun et Powerboats.

> Que veut dire ce mot étrange : " Leelawadee " ?

" Leelawadee " est une fleur blanche et jaune issue du frangipanier, un arbuste que l'on trouve en Amérique Centrale et en Asie.

Cette fleur fait partie des coutumes thaïlandaises et asiatiques.

L'auteur Corné van Moorsel a découvert cette fleur lors d'un voyage professionnel en Thaïlande.
De même, c'est dans ce pays qu'il a rencontré Phanne et son équipe qui ont confectionné les éléments du jeu de manière artisanale.
C'est la beauté de leur travail qui a motivé Corné van Moorsel à créer ce jeu.

Photo durant la conception du proto :
 

 

> Ça chatoye !

Le jeu " Leelawadee " propose un joli matériel. Jugez plutôt :

Un sac en tissu contenant 40 fleurs de couleurs différentes fabriquées à la main, avec une argile spéciale qui ressemble à de la porcelaine, par Phanne et son équipe, selon le principe du commerce équitable.

De même, nous avons 10 papillons de couleurs différentes et 1 figurine " Gros bourdon " permettant de représenter le premier joueur.

On ajoute à cela 4 plateaux " Jardins " , un par joueur, 1 calepin pour noter les scores et 1 livret de règles.

Le tout devrait être rangé dans une boite à la forme originale puisque il est prévu que ce soit un tube !

> Qu'en est-il de la mise en place et de la mécanique du jeu ?

– La mise en place :

Le jeu promet une mise en place rapide avec des règles faciles à appréhender.
Au début du jeu, le nombre de fleurs et les couleurs qui vont être jouées dépendent du nombre de joueur présent dans la partie ( de 2 à 4 participants ).

Ces fleurs sont toutes placées dans le sac et on en tire un certain nombre ( toujours selon le nombre de joueur ) au hasard dans le sac pour commencer la partie. On place celles-ci sur la table, dans une réserve commune. Cette sélection de fleurs servira pour le premier round.

Les papillons, eux, sont disposés sur la table, dans une autre réserve commune.
Ils serviront tout le long de la partie.

Puis, chaque joueur incarne un jardinier disposant d'un plateau " Jardin " posé devant lui.

On place le calepin de score près de soi et la mise en place est terminée !

Photo de la disposition du jeu au début de la partie :
 

 

– La mécanique :

Dans ce jeu, vous devez planter des fleurs dans votre jardin afin d'attirer le maximum de papillons dans celui-ci.

A son tour de jeu, chaque jour doit choisir une, et une seul, fleur de couleur de la réserve commune pour la placer sur son plateau " Jardin " .

Par sympathie, les papillons se déplacent alors en n'allant que dans le jardin du joueur ayant le plus de fleurs de la même couleur qu'eux.
( Par exemple, un papillon orange ira uniquement vers une fleur orange ).

Les papillons peuvent venir de la réserve commune ou… du jardin du voisin !
Ce jeu propose donc une interaction quasi permanente car les papillons ne cessent de voyager.

En cas d'égalité, le ( ou les ) papillon(s) va toujours chez le jardinier qui a planté sa fleur en dernier.

Plus on récupère de papillons, plus on marque des points à la fin de chaque round ( en sachant qu'il y a 5 rounds en tout avant que la partie ne s'achève ).

Toute la stratégie de ce jeu consiste donc à planter les fleurs de la bonne couleur pour attirer le plus grand nombre de papillons et, si possible, en les piquant à ses voisins afin qu'ils en aient moins de leurs côtés.

Il y aussi des papillons bicolores qui ne vont que dans les jardins où se trouve le plus grand nombre des deux couleurs qui leur correspond combinées ( on fait une simple addition ).

Ajoutez à cela un papillon multicolore qui se déplace dans le jardin possédant le plus grand groupe de fleurs de couleurs différentes.

Photo du proto durant une partie, à la fin du 3ème round :
 

 

– La fin d'un round et la fin d'une partie :

Un round se termine quand il n'y a plus de fleur dans la réserve commune.

On note les scores en sachant que chaque papillon présent dans notre jardin nous rapporte des points.

Puis, on pioche dans le sac de nouvelles fleurs afin d'entamer le round suivant.

La partie s'arrête à la fin du 5ème round, on additionne tous les points de chaque round notés sur le calepin et le joueur ayant comptabilisé le plus de points gagne la partie.

Mais attention, il est préférable de se diversifier !
Car si vous n'avez pas au moins une fleur de chaque couleur dans votre jardin à la fin du 5ème et dernier round, vous perdez des points… de quoi choper le bourdon !

 
 
 
Merci à Anton pour cette news

   

Laisser un commentaire