iAscension à la marche !

Djinn42, que je remercie pour l’inspiration du titre, a déjà très bien parlé d’Ascension, ce jeu de deckbuilding de Justin Gary et ses amis pro tour players à Magic, et magnifiquement illustré par Eric Sabee. Pour ceux qui l’ont raté, c’est ici que cela se passe.

Nous allons porter notre attention sur son adaptation iOS développée par Playdek, sortie mi-2011 et désormais gratuite dans sa version de base. Via les achats in-app, elle inclut aujourd’hui la quasi totalité de ce qui se fait autour de cette licence ce qui s’avère être plus large que ce qui est disponible en français dans nos boutiques. [A noter : une version Steam est payante mais inclut toutes les extensions. Nous n’en parlerons pas outre mesure.]

Qu’en est-il donc de la version numérique ?

 

Ascension pour les nuls

Les débutants peuvent commencer par aller faire un tour sur le didacticiel. Basé sur le jeu de base, il est très clair et met rapidement le pied à l’étrier. Un livret de règles de quelques pages vient compléter votre apprentissage. D’autres sont ajoutés au fur et à mesure de l’arrivée de nouvelles extensions afin de vous présenter les nouveaux mécanismes associés. À noter que toute l’application est en anglais ; le jeu n’est pas très complexe, mais peut comporter un peu de texte. Pour n’importe quel carteux, ça passera.

                                Tutorial                         Rulebooks_1

                                Rulebooks_2                          Rulebooks_3 

Histoire d’avoir une idée des différentes cartes et de leurs effets, je vous conseille d’aller faire un tour dans la galerie où elles sont toutes présentées. Vous pourrez également prendre le temps d’y découvrir le style d’Eric Sabee. Les avis sont régulièrement assez tranchés à son sujet, on adore ou on déteste. Moi, j’adore !

Gallery

EnderOfDays AdayuTheSerene GemEaterLeprechaun CetraWeaverOfStars

Si vous avez un trou de mémoire, que ce soit les livrets de règles ou la galerie, tout est accessible pendant que vous faites une partie.

 

Seul ou à plusieurs, online ou non

Il vous est proposé de jouer en mode hors-ligne ou en ligne pour des parties de 2 à 4 joueurs.

Hors-ligne, vous pouvez être accompagné d’1 à 3 joueurs humains et/ou IA. La partie se fera sur une unique tablette ; on ne peut en connecter plusieurs entre elles. Deux niveaux d’intelligence artificielle sont proposés, vous commencerez gentiment avec la première mais défierez rapidement la seconde qui donne suffisamment de résistance pour prendre plaisir à jouer contre elle. À la création de la partie, vous définirez le nombre de points d’honneur à partager durant le cours du jeu et sélectionnerez n’importe quelle combinaison parmi le jeu de base, les extensions et les cartes promotionnelles que vous possédez.

Si vous n’avez pas le temps de finir la partie, elle sera automatiquement sauvegardée si vous la quittez. Vous pouvez en avoir jusqu’à 6 de stockées. Pour ma part, je n’en ai jamais plus d’une d’active à la fois. Vu la durée d’une partie, je préfère recommencer plutôt que d’avoir à reparcourir mon deck pour voir ce que j’avais choisi à l’époque.

                                CreationOFF                     GameList

Pour utiliser le mode online, il vous faut vous connecter avec un compte Playdek que vous pouvez créer depuis votre appareil. Si vous souhaitez être à l’initiative d’une partie, vous ne vous soucierez pas des points d’honneur, ils seront définis automatiquement en fonction du nombre de joueurs que vous aurez déclarés. En revanche, vous devez choisir la valeur du temps de jeu maximum alloué à chacun des joueurs. Il peut être de 10min, 30min, 1h, 2h, 1 jour, 3 jours, 7 jours, 14 jours ou 28 jours. Ici pas d’IA, vous n’êtes accompagné que de joueurs tout ce qu’il y a de plus réels.

                               Compte_connecte                      CreationON

Si vous préférez rejoindre une partie, c’est aisée depuis la fenêtre de recherche très bien organisée. Vous pouvez filtrer sur la durée et le nombre de joueurs (quasiment que du duel) et identifier rapidement les différentes configurations de decks proposées. A noter qu’on voit toutes les parties, même celles dont on n’a pas acheté les cartes. On ne peut cependant pas y accéder, si on essaie, le jeu nous renverra directement sur l’In-App Store, y’a des malins chez Playdeck !

Si vous n’avez pas envie d’attendre longtemps le début d’une partie, vous pouvez identifier les créateurs qui sont connectés, idéal pour entamer un duel rapidement ! Par contre, pas moyen de communiquer avec eux, c’est dommage, on apprécierait avoir un mot d’un adversaire qui quitte une partie et dont on ne sait si il reviendra rapidement ! D’ailleurs, si finalement le temps qui lui était alloué est écoulé, vous pourrez finir la partie en solo ou directement réclamer la victoire.

 
                                CherchePartieOn                     Online_partie

 

Interface et réactivité

Oubliez les adaptations à coup d’animations diverses et variées, ici l’interface est relativement proche du plateau de son équivalent physique. C’est simple, efficace et sans chichi. On appréciera le bouton “PLAY ALL” qui nous économise quelques drag and drop en jouant tout ce que l’on en main. Attention à ne l’utiliser que lorsque votre  main n’est composée que de cartes sans effets particuliers. Donc à éviter quand vous avez encore des cartes permettant de piocher ou d’autres dont l’ordre d’utilisation à de l’importance comme les cartes Transformation de Darkness Unleashed. Un bouton « KILL THE CULTIST » aurait été aussi apprécié pour vider notre pool de force sur les malheureux cultistes quand la zone centrale ne nous donne aucun monstre à abattre.

Départ

 

Les parties sont vives, bien que la vitesse des animations soit ajustable dans les options, car l’IA “réfléchit” rapidement. Il peut cependant arriver qu’elle prenne du temps à jouer quand elle utilise des cartes de pioche qui augmente donc ses choix potentiels. Ces moments d’intense réflexion de l’IA sont donc particulièrement présents dans des parties où l’on sélectionne Rise of Vigil ou Darkness Unleashed et leurs fameuses cartes trésor. À noter que j’utilise un ipad 2 donc ce ressenti sera peut-être moindre sur d’autres supports plus récents.

Maintenant, si je veux me venger d’une partie où l’IA m’a trop fait attendre, j’en lance une avec seulement Realms Unraveled et je joue tout seul …

HighScore1

Mise à jour et Achats In-App

L’application est bien suivie par Playdek, chaque version majeure correspond à de l’ajout de contenu c’est à dire les extensions et les packs de cartes promotionnelles, tous sont payants (achats in-app, compter 2 à 4€).

Dans le tableau ci-dessous, vous avez un aperçu des dates des sorties des versions physiques US/FR et iOS. On constate que les adaptations de Rise of Vigil et Darkness Unleashed ont pris beaucoup plus de temps à sortir, mais c’est probablement dû au fait qu’à cette période Stone Blade voulait se séparer de Playdek et gérer lui-même sa version numérique. Il n’en sera finalement rien. Soulignons également que les sorties physiques FR sont en stand-by dans la mesure où Asmodée a mis Marabunta en “pause” et qu’ils n’ont plus les droits pour cette licence.

Version iOS  
Nom Sortie US Sortie iOS Sortie FR
1.0.0 Chronicle of the Godslayer   31 aout 2010   29 juin 2011   Non sortie
1.1.0 Return of the Fallen   29 juin 2011   9 décembre 2011   Non sortie
1.2.0 Storm of Souls   décembre 2011   11 Mai 2012   20 décembre 2012
1.2.0 Promo Pack 1     11 Mai 2012  
1.3.0 Immortal Heroes   5 novembre 2012   27 juin 2013   mars 2013
1.4.0 Promo Pack 2     16 septembre 2013  
1.5.0 Promo Pack 3     14 décembre 2013  
1.6.0 Promo Pack 4     4 mars 2014  
1.7.0 Rise of Vigil   3 avril 2013   23 juillet 2014   8 novembre 2013
1.8.0 Darkness Unleashed   18 septembre 2013   16 septembre 2014   15 novembre 2014
1.9.0 Realms Unraveled   18 juin 2014   18 décembre 2014   Non sortie
1.10.0 Dawn of Champions   15 Avril 2015   21 Juillet 2015   Non sortie
1.11.0 Promo Pack 5   21 Décembre 2015  

 

AchatsInApp

 

Haut faits, statistiques, kikalaplugrosse

C’est un classique, on retrouve les traditionnels hauts faits via le game center : HautsFaitsiAscension_StatsOnline“Tuer mille fois un cultiste”, “Gagner 10 parties de suite”, “Jouer 5 Gemmes d’âme en un tour”… La liste s’agrandit avec l’ajout de nouveau contenu. Dans le jeu en lui-même, côté Online, vous pouvez admirer vos statistiques qui indiquent le nombre de victoires/défaites accumulées en fonction du nombre de joueurs. Je ne suis pas peu fier de mon 75% de victoire en duel, je sais, ça impressionne !

[La version Steam propose peu ou prou les mêmes hauts faits.]

 

Musique et effets sonores

Je ne vous cache pas que j’ai rapidement désactivé les effets sonores dont je me lasse en général très vite, quelle que soit l’application. En revanche, je laisse les musiques ambiantes qui sont des plus agréables. À chaque extension achetée correspond une nouvelle musique que vous sélectionnez en même temps que vous choisissez le thème dans les options. Malheureusement, aucun medley n’est possible, celle choisie tourne en boucle.

Conclusion

  • Il s’agit d’une excellente adaptation qui reprend parfaitement le jeu. Automatisation oblige, les parties sont même beaucoup plus fluides que dans la réalité étant donné qu’on n’a pas à se soucier du décompte des points, des ressources, des réductions de coût, de la distribution des cartes. Si vous hésitez à acheter les boites, n’hésitez pas à investir quelques euros dans cette version qui vous aidera à faire le bon choix.
  • Remarquons qu’il existe depuis l’année dernière une version Google play, PC, et qu’il y a 1 an et demi, on parlait d’une portabilité sur PS VITA.
  • Au passage, allez jeter un œil aux autres applications développées par Playdek : certains noms vous diront peut-être quelque chose et ne vous décevront pas.

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Djinn42
    Djinn42 23/05/2016
    Répondre

    J’ai bien aimé car c’est tout à fait jouable sur une tablette 10 pouces. Comme pour Star Realms, il faut connaître le jeu sinon c’est laborieux, mais on peut afficher les cartes en plein écran pour lire le texte explicatif des cartes. Et il y a du monde en ligne à toute heure, c’est l’intérêt principal. Le solo est sympa aussi mais l’IA pas toujours maline.

    • Photo du profil de zedzed
      zedzed 23/05/2016
      Répondre

      D’ailleurs, c’est déstabilisant quand on passe d’Ascension à Star Realms vu que le « double clic » permet d’agrandir la carte pour le premier et de l’acheter pour le second !

Laisser un commentaire