up-KS-orcs-ok

HOT KS : que les orcs coulent à flot !

Oui, l’orc est une valeur sûre.

Orcs Orcs Orcs

by Queen Games

Je vais pas vous le cacher, il y a un KS qui me fait saliver. Orcs orcs orcs proposé par Queen Games (en anglais), déjà financé à 536% à l’heure où je tape mon clavier avec grâce et légèreté – autant vous dire que ça a fusé. En quelques heures, c’était bouclé. Pourquoi ? Peut-être parcequ’on est devant du KS over calibré.

Prenez des orcs (et serrez bien car ils peuvent à tout moment se mettre à gigoter très fort) + du deckbuilding + du tower defense + du matériel chiadé et oversized avec une tour en 3D trônant au centre d’un plateau et de multiples silhouettes approchant de toutes parts, et vous avez Orcs orcs orcs. Personne n’y a joué. On n’a pas les règles du jeu. Mais ça s’emballe.

Le premier pledge est à 50 euros, les SG sont juste débiles (Vous allongez ? Allez ! On vous offre Lost Legends ! Allez, on vous offre l’Alhambra box ! Allez, on vous offre Escape zombie city ! etc). Pour la France ajoutez 15$ de fdp sauf si vous allez à Essen. A Essen ? What ? Le titre il sort maintenant du chapeau et ça sera prêt à Essen, là dans un mois ? Oui. Quand le KS sert de préco, Queen Games et sa pratique des plateformes…

Il s’agit d’un jeu pour deux à quatre joueurs de 10 ans et plus, conçu par Frank Thyben et illustré par Marko Fiedler.

Les mages, calés sur le haut de la tour centrale au milieu du champ de bataille, commencent le jeu. Le champ de bataille, parlons-en, il se compose de six voies, chacune avec trois secteurs, rayonnant jusqu’à la tour. Les hordes orcs vont essayer de charger vers la tour en passant par ces chemins. Votre travail consiste à les vaincre avant qu’ils puissent vous toucher.

Au début de chaque tour de jeu, les joueurs piochent une carte de sort, qui déterminera la catégorie de créatures qui progresse sur sa voie vers la tour, et parfois aussi, cela mettre en œuvre un changement de règle plutôt méchant pour ce tour de jeu particulier uniquement.

Il existe trois catégories d’orcs : leur force et leurs capacités spéciales vous sont transmises si vous parvenez à les battre !

A la fin, on compte les orcs vaincus et on multiplie le total par le nombre sur le compteur de créature, on obtient des points pour chaque sort de soutien appris et on soustrait des points pour chaque carte de poison dans notre deck. Celui qui a le plus de points sera déclaré Maître Mage !

>> KS

 

Mais ce ne sont pas les seuls orcs du moment à avoir attiré mon attention.

Orc Hospital

de Postworldgames Jim Pinto

Il reste 8 jours pour pledger, et là, le thème est juste génial. Vous devenez des scénaristes pour un série télé… qui s’appelle Orc Hospital.

« Imaginez Grey’s Anatomy avec des orcs ».

C’est un peu l’opposé total de Orcs orcs orcs, ici, nous sommes devant un petit jeu qui ne pourrait pas exister sans Kickstarter, un petit jeu sans prétention. Vous pouvez pledger pour 1 $ et avoir les règles du jeu – vous restera plus qu’à faire vos cartes vous-même. Ou vous pouvez pledger 20 $ et avoir les 65 cartes.

Il s’agit donc d’un jeu de cartes en anglais sur ​​une émission de télévision idiote. Les joueurs tirent et jouent des cartes en essayant de reconstituer les détails d’un script d’un épisode de Orc Hospital, le feuilleton favori de tout gobelin qui se respecte.

« Le jeu est stupide. Vraiment stupide. Mais tout le monde aime y jouer, semble-t-il. »

Les cartes sont conçues dans le sens dit « paysage », dans la longueur quoi. Il y a trois icônes (sang, marteau, scie) qui sont utilisées pour relier des cartes, dans un esprit combo. Plus vous en reliez, plus votre script plaira aux gobs.

>> KS

7 Commentaires

  1. Photo du profil de Lordsavoy
    Lordsavoy 10/09/2014
    Répondre

    Orcs orcs Orcs (queen games) Attention à ne pas confondre  les PG (pledge levels) et les SG (stretch goals) et justement, à ce titre, je ne sais pas si y a une rééelle utilité à pledger car y a en effet aucun stretch goal à débloquer. Ce sera  sans doute encore un jeu à pas cher aux prochaines soldes amazon.de 🙂 et d’ici la on saura si c’est une daube ou un bon jeu 🙂 Mieux vaut patienter.

     

     

  2. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 10/09/2014
    Répondre

    Oui il s’agit en effet de « pledge level » et non de sg -et je suis bien d’accord, il vaut mieux attendre (mais c’est pas toujours facile ^^)

  3. Didou Did 10/09/2014
    Répondre

    De mon humble avis, un jeu à plutot prendre en boutique quand il sortira… Queen Games ..

    Cependant, juste une erreur de redirection sur la page KS lorsqu’on clique sur votre lien 🙂

    • Ludovox 10/09/2014
      Répondre

      en effet il y avait un des liens qui ne fonctionnait pas, merci !

  4. Photo du profil de Lomax
    Lomax 10/09/2014
    Répondre

    Heu … ne serait-ce pas le jeu Castle Panic déjà sorti en 2009 ?

    Le plateau avec le chateau à monter au milieu et les 6 voies est pratiquement le même, les principes aussi.

    Je m’interroge …

  5. Photo du profil de Shanouillette
    Shanouillette 10/09/2014
    Répondre

    Non, ça ressemble mais ce n’est pas le même jeu. Castle panic est un coop’.

  6. Photo du profil de zedzed
    zedzed 11/09/2014
    Répondre

    Je rejoints ce qui a été dit, l’absence de SG rend la campagne moins intéressante. Le seul interêt c’est de pouvoir le payer en $ et le récupérer à Essen, donc je me mets quand même un petit remind dessus.

    Merci pour l’annonce.

Laisser un commentaire