Fabulia : des Contes refaits

Il était une fois Marie et Wilfried Fort, deux auteurs très aimés dans le monde merveilleux du jeu de société, surtout car ils savaient faire rêver et jouer les petits enfants du royaume ludique. D’ailleurs, Marie et Wilfried étaient parfois gratifiés par de grands honneurs pour leur bienfaits. Par exemple, en l’an de grâce 2019, ils recevaient l’As d’or pour Mr Wolf et un Kinderspiel des Jahres pour La vallée des Vikings. Il faut reconnaître qu’ils avaient un savoir-faire dans leur domaine. Leurs jeux étaient toujours simples et épurés, mais malins. Pour s’en rendre compte, il vous faudrait simplement jouer à Escargots … Prêts partez ! qui reprend si bien la mécanique de la Maxi Course de tortues du Dr Knizia, mais avec un gimmick magnétique et vertigineux puisque nos escargots grimpent sur la boite (c’est tout juste s’ils ne laissent pas de traces de bave !).

lifestyle

Leur tout dernier jeu s’appelle Fabulia et sort ces jours-ci chez Lifestyle boardgames, l’éditeur russe prolifique.
La promesse est alléchante : il se présente comme un jeu narratif, où vous allez choisir les personnages de votre histoire… 

 

fabulia-1

Quelle jolie boite évocatrice, deux enfants malicieux sont à l’équateur d’un monde chamarré et plein de promesses d’aventures, de découvertes, d’explorations, dans un univers éthéré et onirique aux couleurs douces.

 

Matériel choupi

Ouvrons le livre-jeu qui comporte des emplacements pour y glisser les cartes de l’histoire, mais aussi les protagonistes de nos aventures. Nous avons par ailleurs une piste de points de victoire (nous pouvons jouer en compétitif ou en coopératif à Fabulia) et surtout 86 cartes personnages différentes illustrées avec talent par Eugènia Smolenceva et Irina Pechenkina dans un style pastel très coloré et surtout très expressif.

Fabulia_jeux_de_societe_ludovox (1)

Installez-vous confortablement et commencez la lecture d’une des dix histoires en prenant la première carte. Il était une fois un courageux chevalier, une sorcière facétieuse, un garde forestier, etc. L’histoire nous indique le type de personnage que nous cherchons, héros important ou secondaire, c’est un acteur de l’histoire (écrit en gras pour bien savoir de qui on parle). En simultané, nous allons choisir une carte qui représente ce personnage, parmi tous les animaux que nous avons dans notre main. Qui allons-nous choisir pour incarner ce courageux chevalier, ce navigateur obtus, cette sorcière téméraire  ?

Les cartes sont mélangées et nous allons voter, nous marquerons des points selon un décompte à la Dixit. Mais l’essentiel n’est pas là. Nous choisissons surtout le personnage de notre histoire et ainsi la couleur que nous allons donner à l’aventure. Notre courageux chevalier peut être un loup au regard fuyant, un jar déterminé, un hippocampe frondeur ou bien une petite souris malingre.

 

Fabulia_jeux_de_societe_ludovox (4)

 

Petit à petit, l’histoire s’écrit devant nos yeux et nous essayons de trouver la carte qui serait la plus adaptée à notre personnage, mais en fonction de notre main aussi. Avec les enfants il n’est pas rare de partir dans des délires incontrôlés et des fous rires inénarrables ! Ainsi nous avons eu un ver de terre Chevalier, un facteur sanglier, etc. 

 

Fabulia_jeux_de_societe_ludovox (5)

 

Quand la partie est terminée, c’est-à-dire au bout des 5 manches, on sacre le vainqueur … ou pas, car l’important ne se situe (toujours) pas là. En revanche on peut ranger le jeu et prendre le livre en main pour raconter notre histoire de bout en bout ! Demain nous vivrons de nouvelles aventures, peuplées de personnages bigarrés et probablement tout aussi insolites.

 

Fabulia, c’est fabulieu ?

Nous y avons joué en famille avec nos enfants, de 7 ans et 10 ans et ils rentrent totalement dans l’histoire, ils en redemandent même. Il est parfois difficile de leur faire accepter que l’on n’en fasse qu’une seule car ils doivent aller se coucher, que la suite sera pour demain.

L’édition est merveilleuse, le travail des deux illustratrices est magnifique, les animaux qui servent de personnages sont bourrés d’expressions différentes, de la morgue, de la surprise, de l’aplomb, de l’obstination… Si j’ai un bémol à formuler, c’est sur le système de pochettes plastiques qui me fait craindre pour la durée de vie du matériel. Il vaut mieux laisser un adulte se charger de cette opération délicate !

Par conséquent, ils ne peuvent pas vraiment jouer seuls, ils auront besoin des parents. Mes enfants sont de grands lecteurs, mais parfois la benjamine va buter sur certains mots un peu compliqués. Qu’à cela ne tienne, nous sommes là pour lui expliquer, parfois même c’est son grand frère qui se fera une joie de lui apprendre.

 

Fabulia_jeux_de_societe_ludovox (3)

 

Pour prolonger le plaisir, nous expliquons nos choix, cela permet aux enfants de s’affirmer et de justifier leurs décisions. Nous n’avons pas encore terminé les 10 histoires, nous préférons prendre le temps et choisir le bon moment où nous sommes tous ensemble bien au calme. Cela se mérite, on les savoure. Mais même si on connaît les histoires rien ne nous empêche de leur donner une nouvelle direction en changeant les acteurs. Et en attendant de nouvelles aventures peut-être, pourquoi ne pas laisser dériver notre imagination en créant nos propres récits ?

Une fois de plus, Wilfried et Marie Fort tapent juste en nous proposant un joli jeu abouti où nous laisserons notre imagination se perdre et rebondir. On apprécie le choix entre le mode coop’ ou compét’, mais peu importe comme on le joue ine fine, l’important dans Fabulia se loge avant tout dans ce moment partagé autour d’une histoire, dans les discussions qui émergent et dans nos digressions invraisemblables.

 

Article écrit à 4 mains avec Shanouillette

3 Commentaires

  1. moi 21/02/2020
    Répondre

    Beau jeu!

    Vous ne faites pas des vidéos des jeux que vous avez aimés comme à Essen ?

  2. Targe Catherine 26/02/2020
    Répondre

    Alléchant comme jeu et les graphismes ont l’air sympa. Dommage, pour nous ce n’est pas pour tout de suite

Laisser un commentaire