Descent : surveillez le Labyrinthe des Ruines !

Descent : surveillez le Labyrinthe des Ruines !

Vous rêviez de 4 nouveaux héros pour votre Descent v2, de 109 petits pions tout meugnons, de deux magnifiques dés verts, de 13 figurines de monstres pas beaux, de pas moins de 100 cartes Évènement de Voyage, Condition, Objet de la Boutique, de 18 tuiles inédites, et d'une nouvelle campagne avec dix-neuf quêtes scénarisées ? Non ? Alors pourquoi avez-vous cliqué là franchement ?!

Attention un copier-coller brutal de texte d'ambiance va avoir lieu.
Une ville d'autrefois, pleine de périls et de découvertes, gît dans les ruines de Sudanya, civilisation oubliée des confins de Terrinoth. D'effroyables créatures guettent les héros à chaque pas, mais de puissants alliés les guideront dans les labyrinthes végétaux et les décombres de la cité perdue.

Attention, un avertissement utile pour ceux qui lisent pas génial :
cette boite n'est pas un jeu complet, vous avez lu "extension", et vous avez bien lu. "Extension" veut dire que vous aurez besoin de votre Descent : Voyages dans les ténèbres, Seconde Édition de Adam Sadler, Corey Konieczka et Daniel Clarkpour jouer. Mais si vous me lisez là, c'est que vous n'avez pas besoin que je vous explique le principe d'une extension. D'ailleurs, si vous me lisez là, c'est que vous vous doutez déjà sûrement du contenu de cette boite : à l'instar de l'extension précédente, L'Antre du Wyrm, ce grand Le Labyrinthe des Ruines proposera plein de petites choses pour renouveler la Descent.


Un nouveau paquet de cartes et de nouveaux monstres pour le méchant Seigneur du Mal. Les gentils joueurs héros vont avoir le choix d'incarner des nouvelles classes :
– le Maître des Animaux : chasseur accompagné de son loup, il est prêt à traquer sa proie à travers n'importe quelle terre sauvage.
– le Chasseur de Trésor : le gripsou de service, il sait très bien récupérer tout ce qui brille et très bien le conserver aussi.
– l'Envoûteur qui envoie des maladies, des malédictions et autres petites choses sympathiques sur ses ennemis.
– Enfin, l'Apothicaire, décrit comme "un atelier sur pattes" capable de produire potions, élixirs et autres décoctions.

La boite vaudra un peu moins de 60 euros et il faudra surveiller sa sortie de près car Edge n'a pas encore annoncé de date -mais pour info la boite est déjà sortie en anglais.

Laisser un commentaire