Des news de Spielworxx !

Des news de Spielworxx !

La petite maison d'édition allemande prévoit au moins deux sorties pour d'ici la fin 2013, bon c'est encore tout frais donc nous n'avons pas des masses d'infos, mais quand même, nous sommes fiers de vous présenter …

 

Agora conçu et illustré par Herr Harald Lieske


Un jeu de pose d'ouvriers dans la Grèce antique.

Les Allemands rendant hommage à la Grèce antique même si c'est que via un jeu de société, vu l'actualité économique, c'est presque… apaisant. Mais ceci est un autre sujet. Pas de polémique.

Je n'insulterais pas votre culture générale en vous rappelant que dans la Grèce antique, l'agora (du grec ἀγορά) désignait le lieu de rassemblement, le marché de la cité. C'était une composante essentielle du concept de polis, à tel point qu'Aristote traita les barbares de non-civilisés, car ils n'avaient pas d'agora. C'était aussi là que le tribunal se tenait…

Et bien, dans Agora -le jeu- les joueurs occupent cet endroit très fréquenté et ils y prennent des mesures en essayant d'obtenir des ressources pour construire des monuments. Il essaient aussi d'y améliorer leurs compétences rhétoriques pour prendre le pas sur leurs adversaires et recevoir des verdicts des tribunaux en leur faveur.

A surveiller aussi, peut-être, c'est l'autre sortie annoncée : Kohle & Kolonie un jeu de société de Thomas Spitzer, illustré par Harald Lieske.

Là non plus, niveau thème, c'est pas pouet pouet ni pif paf pouf. Pas vraiment.

Kohle & Kolonie place l'action au 19ème et début du 20ème siècle et les joueurs sont propriétaires de petites mines de charbon dans la région de la Ruhr (Essen, Hattingen, Bochum, Witten) à l'époque de l'industrialisation. Ha, je vous avais prévenu.

Les joueurs vont devoir moderniser leurs mines afin qu'elles puissent fusionner ensemble. En outre, les joueurs doivent s'assurer de la disponibilité des travailleurs pour leurs mines, tout en construisant et en gardant un oeil sur le système ferroviaire. Celui qui gère le mieux toutes ces tâches remportera la partie.

Alors, la Ruhr en pleine industrialisation, ça vous parle ?

   

Laisser un commentaire