Dany revient et il se fait des films

Dany a plusieurs voix dans sa tête et nul ne sait qui va finir par prendre le contrôle. Un jeu à rôles cachés (de Antoine Baillargeau, Phil Vizcarro) où le joueur incarnant Dany doit lutter contre ses personnalités secondaires qui tentent de prendre le dessus. Nous vous en parlions dans cette news, vous avez le Ludochrono pour vous faire une idée, l’interview avec l’éditeur Grrre Games se cache ici et le retour de l’ami Bob est à lire dans ce Small is Beautiful.

Dany_jeux_de_societe_Ludovox (2)

Un joueur utilise les cartes illustrés par Antoine Baillargeau pour faire deviner un concept ; le joueur actif va pouvoir utiliser les cartes qu’il a dans sa main comme il le souhaite, face cachées, face visible, il peut aussi masquer des éléments du dessin, etc. À vous d’être créatif.

Dany_jeux_de_societe_Ludovox (11)

 

Quand il a terminé les autres joueurs vont tenter de deviner le mot en question (parmi une liste). Si la réponse est bonne, les personnalités marquent le point. En cas d’erreur c’est Dany qui marque le point.

 

dany_cine

 

 

Dany revient désormais avec une extension ! Dans Dany se fait des films, Dany n’est plus seul, il est aidé par la Raison. Dany et sa fidèle amie la raison vont tout faire pour garder le contrôle et faire échouer les voix… Comme dans le premier opus, si jamais le joueur incarnant Dany est démasqué, Dany et la raison ont perdu la partie. Celui qui joue la raison peut essayer d’orienter les soupçons vers elle, un peu à la manière du complice dans CS Files.

Dany se fait des films sort fin avril, mais comptez l’après confinement, ce moment où l’on reprendra le cours de nos vies. Vous le trouverez en boutique pour un prix public de 15 €. Une boite indépendante, la première boîte n’est pas nécessaire, mais vous pouvez mélanger les deux.

   

2 Commentaires

  1. Photo du profil de -Nem-
    -Nem- 11/04/2020
    Répondre

    Un de mes premiers achats post confinement 🙂

  2. Photo du profil de DZ-Nomad Zim
    DZ-Nomad Zim 30/04/2020
    Répondre

    Le scénario repose sur la rencontre de deux mondes très différents. Le monde artistique parisien et les origines ch’tis du héros, raconte Roger Griveau, du cinéma le Connétable.

Laisser un commentaire