up-co-mixok

Co-Mix, un jeu Horrible

Co-mix sera la 1ere sortie après le changement de nom de l’éditeur italien Cranio (Steam Park, Dungeon Fighter), rebaptisé Horrible Games. C’est eux qui le disent.

Vous avez toujours rêvé de vivre quelques instants dans la peau d’un d’auteur de BD sous pression ? Et bien, c’est un peu ce que vous propose Co-mix. Et oui, malgré les apparences, rien à voir avec Heroes Wanted (Vous revenez de vacances ? vous ne savez pas que Heroes Wanted est l’un des jeux qui a le plus buzzé sur la GenCon ? Et bien, je vous le dis. D’ailleurs, on vous a même ramené une vidéo de là-bas pour vous en parler, tchouc). 

Spiff le spationaute est touché ! Il fonce vers la planète Mok. Pourvu qu’il y ait un garage ouvert.

Il s’agit tout simplement d’un jeu narratif où l’on va devoir inventer une histoire avec ses cartes en main. Chaque carte représente une vignette de BD avec lesquels vous devrez façonner une histoire cohérente avec des contraintes de place et de temps. Soyez imaginatifs, les autres joueurs jugeront votre oeuvre !

Voici donc un jeu familial plein d’images (et autant de clins d’oeil) représentant des personnages et des situations diverses, histoire d’assurer une certaine rejouabilité et une jolie richesse dans les scénar’.

Ce titre, made in Lorenzo Silva (Dungeon Fighter justement), sera présenté en anglais à Essen prochain.

Je vous laisse avec quelques vignettes et une pseudo histoire qui vous montre ce qu’il ne FAUT PAS FAIRE ! Enfin, chacun fait ce qu’il veut après tout.

J’avais un pistolet à eau qui faisait trop vrai et je comptais bien en faire usage à la fête, mais Bribri, qui s’était déguisée en dresseuse de croco, me conseilla d’aller à la rave party en laissant ma fausse arme à feu à la maison (« ça ne se fait plus depuis 1994 »). Là-bas, on me proposa de choisir une pilule au hasard. C’était drôle. Le type en costard disait que j’allais planer un peu comme Alice, tombée dans le terrier du lapin blanc

Sauf qu’en fait je tombai dans la Forêt de Groinsale sur un elfe qui sentait la bière, nommé Nanana. Il essayait d’enlever les tiques de son gros chien-loup. Heureusement, à Santa Cruz, un scientifique pas du tout fou travaillait sur une solution universelle à ce problème de parasite. Voilà. C’est à ce moment là que je me suis dit « tiens, cette année, je vais m’inscrire au cours de judo, j’espère qu’ils prennent les débutants. »

“The world isn’t fair, Calvin. »

« I know Dad, but why isn’t it ever unfair in my favor?”  (Calvin & Hobbes)

Rendez-vous sur la fiche de jeu

   

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Sha-Man
    Sha-Man 06/09/2014
    Répondre

    J’ai vraiment beaucoup rigolé avec l’histoire que tu as fait avec ces 6 bulles, je sais déjà avec qui jouer àa ça n’est ce pas @grogro ?

    La traduction de Calvin&Hobbes :

    « Le monde n’est pas juste, Calvin »

    « Je sais papa, mais pourquoi n’est-il jamais injuste en ma faveur ? »

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 08/09/2014
    Répondre

    pas mieux, ca sent tres bon comme connerie geekesque

Laisser un commentaire