Candy chaser c’est now or never

Et voilà le nouveau venu de la gamme Mini approche à grandes enjambées (mais comment fait-il avec de si petites jambes ?) : arrivée prévue sur les étagères le 27 novembre prochain ! [EDIT ! Le jeu a connu des retards de production et n’arrivera qu’en janvier]. Mais qu’est-ce que c’est donc ? Un petit jeu d’identités secrètes, fast and curious avec une dose de bluff évidemment, et pas mal de tactique. 

Laissons-nous aller à la lecture du principe ludique de l’essence même du pourquoi existentialiste de notre présence ici et maintenant qui n’est qu’une contraction d’éternité. 

Chaque joueur reçoit secrètement une carte Identité lui indiquant son bonbon pour la partie. Ha oui ! J’vous avais pas prévenu aussi moi. On est des contrebandiers sur le marché trop tendu des bonbons. Voilà, oui, c’est un peu bisounours, surtout dans notre monde de brutasses décervelés, mais c’est assumé. On va défendre notre bonbec préféré, lui faire prendre de la valeur et tenter de devenir la grosse racaille king of the recré.

Candy Chaser 1945_md   
Au fil des tours, les joueurs vont faire fluctuer la valeur de chaque friandise et tenter de faire monter la cote de la leur dans éveiller les soupçons de leurs adversaires.

Le jeu se déroule en deux phases :
Phase de Boursicotage :
À votre tour, lancez le dé. Selon le résultat (de -2 à +3), avancez ou reculez d’une à trois cases le cube Bonbon de votre choix sur le plateau.
Continuez en jouant chacun votre tour, dans le sens horaire, jusqu’à ce qu’un Bonbon atteigne la dernière case de sa ligne. On passe alors à la phase de cafardage…

Phase de Cafardage :
À l’aide de ses cartes Cafteur, chaque joueur peut à son tour accuser discrètement un joueur qu’il pense avoir démasqué. S’il fait mouche, le contrebandier découvert est éliminé et le cafteur peut immédiatement en accuser un autre. Si, au contraire, l’accusateur se trompe, il est lui-même éliminé de la partie. 

Lorsque tous les joueurs ont passé ou se sont faits éliminer, la partie s’achève : le joueur encore en jeu dont le Bonbon a la plus grande valeur est déclaré vainqueur.

Candy Chaser 027_md

Bon et peut-être que là vous vous dites, no mais attends Shan je le connais ton jeu là, c’est pas nouveau ça, tu veux me faire prendre des lessives pour des gangrènes ?! Hein, quoi ? Mais pourquoi vous dites des choses qui n’ont absolument aucun sens ? Candy Chaser existe depuis 2013 oui, ok. Juste qu’avant ça ressemblait à ça :

pic1832662_md

Et c’était en japonais.  

Alors faudrait voir à arrêter de râler pour un oui ou pour un non. 

D’abord. 

> La fiche de jeu

Un jeu de Masao Suganuma
Illustré par Lorène Barioz
Edité par iello
Distribué par iello
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 01-2016
De 2 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d’une partie : 10 minutes  

3 Commentaires

  1. Photo du profil de morlockbob
    morlockbob 16/11/2015
    Répondre

    Pour moi cela risque d’être un des meilleurs titres des mini game iello (avec dungeon of mandom)..

    Enfin, depuis sa sortie nippone, de l ‘eau a coulé sous les ponts et le public s’est habitué a ce genre « guessing » « je crois que tu crois « … il sort peut être un peu  tard…. Un jeu simple et plein de qualité, j ‘aime beaucoup (ouhlala, je suis sûr que d’un coup ça va se vendre mieux 🙂 )

    j aime beaucoup moins ce ravalement de façade pour les 5 ans.

  2. mattintheweb 17/11/2015
    Répondre

    Info de dernière minute : suite à un souci de fabrication des dés, le jeu n’arrivera en boutiques qu’en janvier… 😐

Laisser un commentaire