Asmodée achète les droits de Dobble à Blue Orange Games

Vous connaissez sûrement Dobble, puisque c’est un de ces rares jeux de société moderne que tout le monde connait. On le trouve un peu partout, à toutes les sauces.

3 millions d’exemplaires se sont vendus l’année dernière. Et ça nous fait 7,7 millions si on regarde sur moins de cinq ans les ventes en Europe, aux Amériques et en Asie. Ouch, ça en fait des boîtes.

pic1291128

 

« Dobble/Spot it! is one of the greatest successes in the gaming industry in the last ten years » Nikolopoulou (Directeur Marketing)

Toujours à la conquête du monde

Aux Etats-Unis et au Canada (là où ils parlent anglais), ils connaissaient Dobble sous le nom de Spot it ! Jusqu’à maintenant Asmodée s’occupait de le distribuer partout, sauf là-bas, où c’était le job de Blue orange Games. Mais comme vous le savez peut-être, Asmodée (filiale d’Eurazeo) a décidé de conquérir le monde. Ils ont racheté Days of wonder, FFG et Asterion (éditeur italien) en quelques mois. L’idée c’est d’avoir une « communauté de joueurs hyper large » et c’est pour cela que leur présence aux Etats-Unis ne fait que s’accroître. C’est que, c’est pas un petit marché les Etats-Unis (la section Jeux et jouets représenterait 1.8 milliards de dollars) ! Ils voient donc grand avec Dobble là-bas, notamment via une version digitale. Blue orange va continuer de le distribuer pour une période transitoire et puis Spot It disparaîtra pour devenir Dobble. Une page se tourne mais les détails de la transaction n’ont pas été communiqués. 

pic1203476_md

Good bye Spot it

 

L’info en +

Asmodee compte environ 180 salariés et a réalisé 110 000 000 € de chiffre d’affaire en 2012, connaissant une hausse de 13% par rapport à l’année précédente et une augmentation des ventes multipliée par 2,6 en 5 ans.

   

3 Commentaires

  1. Photo du profil de fouilloux
    fouilloux 03/07/2015
    Répondre

    J’avais entendu des rumeurs comme quoi il y aurait eu quelques soucis entre l’auteur et d’autres ayant droit sur le jeu, c’est d’ailleurs pour ça que le nom de l’auteur n’est mentionné nulle part dans certaines éditions. Est ce que cela a permis de régler ce problème là aussi?

Laisser un commentaire