LE TEST DE KINGS AND ASSASSINS
98bc72_a312a39bf14d4499998f17a845796649.jpg_srz_p_739_555_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srz
Un jeu de Lukasz Wozniak
Illustré par Grzegorz Rutkowski, Micha? Teliga, Tomasz Chistowski
Edité par Runes Éditions
Pays d'origine : Pologne
Date de sortie : 2014-11
De 2 à 2 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 25 minutes
Durée d'une partie entre 20 et 30 minutes

Thèmes : Médiéval
Mécanismes : Blocage, Bluff, Déduction
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur, Expert
Nombres de parties jouées : 8
Configurations testées : 2 joueur(s)

Introduction

Kings & Assassins est un jeu asymétrique de placement : le roi doit tuer les trois assassins ou se mettre à l’abri de son palais, et les assassins doivent le tuer ou le ralentir suffisamment pour qu’il ne parvienne pas à rentrer dans son château. Le joueur contrôlant le roi dispose de chevaliers pouvant repousser la foule en colère, voire arrêter les passants trop gênants ou suspicieux, quand l’assassin dispose de trois assassins cachés dans la foule (et maîtrisera toute cette dernière).

Contexte

J'ai eu la bonne surprise de découvrir Kings & Assassins par hasard. Et l'ambiance a tout de suite été au rendez-vous...



ACCESSIBILITE DES REGLES
18
Clarté du livret de règles
Livret très bien pensé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et exhaustive
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

Ici, on frise la perfection. Les aides de jeu sont presque parfaites : il n'y a qu'un petit détail pouvant être réglé sur l'aide de jeu du roi, à savoir le déplacement de la foule ne devrait pas être associé à un nombre de points d'actions. En dehors de ça, tout est limpide.

QUALITE DU MATERIEL
16.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement bien pensé et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Effort important
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Travaillé


Un sabot accommodera tout le matériel. Simple et efficace. Le jeu est ergonomique et plutôt de bonne facture (quoique, les stands pour figurines sont un peu penchés pour certains, mais stables dans tous les cas). Que ce soient les aides de jeu, les règles, les figurines ou les cartes, rien n'échappe à la bonne réalisation.

On sait que le jeu durera longtemps, avec beaucoup de manipulations. Seule ombre au tableau : le plateau n'est pas tout plat, sûrement à cause de la rétractation de la colle. Mais au bout de quelques parties, il se rôde et ne pose plus de souci.

Cela produit donc des parties lisibles et immersives (parce qu'en plus, c'est pas moche du tout). Les marquages de cases sont peut-être un peu discret, mais cela se fait oublier : les positionnements sont logiques. Pour les graphismes, on a un mélange de médiéval avec un côté slave qui n'est pas sans rappeler l'univers d'Andrej Sapkowski, et un petit côté Assassin's Creed avec des assassins encagoulés et vêtus de blanc.

THEME
16
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Aussi passionnant qu'un roman
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Thème fouillé

La partie procure des sensations très fortes et immédiates : du côté assassin, on souffre d'avoir trop d'unités à manipuler pour au final peu de points de déplacement, mais on aura accès à une foule nombreuse et presque anonyme, ce qui permettra d'encombrer les ruelles et de gêner l'espace vital du roi. Mais quand on se fait tuer un assassin, ou arrêter un, la tension monte immédiatement.

Côté roi, c'est la paranoïa. L'assassin vient-il de bouger cette pièce pour me bloquer, ou manœuvre-t-il pour me tuer ? Vraiment, on est immergés à fond dans la partie, car les mécanismes n'encombrent pas du tout la fluidité et la compréhension du tout. En bref, l'asymétrie fonctionne à merveille et donne de belles situations.

DUREE DE VIE
13.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Pour un jeu de son format, Kings & Assassins s'en sort super bien, les parties ne se jouent qu'à deux, certes, mais c'est pas dégueu du tout : le plateau double-face permet de changer la donne, avec, sur la carte avancée, deux points de départ pour le roi ! Et la durée de quinze à vingt-cinq minutes permet d'enchaîner à l'envi. Comme tout jeu asymétrique, tester chaque côté agrandit la rejouabilité, et la courbe de progression est assez élevée.

MECANISMES
16
Fluidité du tour
Tout s'enchaîne parfaitement
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction importante
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

L'assassin vous dézingue deux gardes dès le premier tour ? OK, vous allez avoir du mal à vous protéger, mais il est pour vous possible de déplacer tout votre escadron plutôt qu'une partie.

On vous arrête un assassin trop vite ? Idem : le roi ne sait pas qu'il vous a privé d'une précieuse ressource. Et les paysans sont légion sur le plateau !

Il y a plusieurs approches à la stratégie dans Kings and Assassins, et même si elles ne se valent pas toutes, elles ont le mérite de changer d'un tour sur l'autre, sans pour autant mettre à mal votre avancée.

 



18
16.5
16
13.5
16

Photo du profil de Umberling

90%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 12/02/2015

Coup de cœur pour cette petite merveille de confrontation directe ! Kings & Assassins est un jeu à la fois simple et complet, immersif et épuré.

Il montre qu'on peut faire des jeux bien thématisés avec peu de règles, et se révèle aussi démoniaque qu'une partie d'échecs.

Il faut apprécier la confrontation directe pour avoir envie de tâter de ce jeu, mais croyez-moi : une fois qu'on est tombé dedans, on est perdu.


  • Super simple,
  • Super profond,
  • Super immersif,
  • ... Super tout court, en fait.

  • Deux petits hics matériels (plateau & stand-up)
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

80%