LE TEST DE GENTES
Gentes
Un jeu de Stefan Risthaus
Illustré par Harald Lieske
Edité par Spielworxx
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2017-07
De 2 à 4 joueurs
A partir de 12 ans
Durée d'une partie entre 75 et 120 minutes

Thèmes : Antiquité
Mécanismes : Draft, Points d'action
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
Nombres de parties jouées : 7
Configurations testées : 1, 2, 3 joueur(s)

Introduction

Gentes est un jeu de pose d’ouvriers inversé où l’on récupère une tuile (sorte de petite plaquette) d’action du plateau principal pour la poser sur notre piste de temps pour l’activer car chaque action réalisée va nous coûter de l’or et du temps (des petits sabliers). À nous de bien gérer ces deux précieuses ressources pour devenir la civilisation la plus chatoyante, rutilante et glamour de la Méditerranée à l’issue des 6 tours de jeu.

Contexte

J'ai fait l'acquisition de Gentes sur les conseils de sieur Atom, essentiellement pour le tester en mode solo... Mais étant d'un naturel peu farouche, je l'ai proposé aux personnes de mon association pour recueillir leur avis sur la bête.

Le jeu a été passé à la moulinette dans différentes configurations mais toujours en présence de joueurs habitués de la chose ludique.

Honnêtement, je ne me voyais pas le présenter à des non-joueurs à moins de les faire fuir loin, très loin.



ACCESSIBILITE DES REGLES
15,5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Sensation de compréhension correcte
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Le premier contact avec le jeu c'est avec sa règle et ici pas de soucis : Elle est agréable à lire, complète et fourni les exemples suffisants pour tout saisir. Une petite exception cependant pour les Foyer qui m'ont posé problème.

Edition multilingue oblige, les noms des cartes sont en anglais mais pas de panique, ce sont les seuls éléments de texte présent, tout le reste est iconographié et détaillé dans une double-page où toutes les cartes Civilisation sont expliquées.

Même en pleine partie, le retour à la règle est facilité par le code couleur des différentes actions.
Donc même sans lire les titres des parties, je cherche des informations sur le chroniqueur/les plaquettes oranges, alors je parcours la règle pour tomber sur la partie orange. C'est basique comme technique mais pratique et ça marche.

QUALITE DU MATERIEL
13,5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Correct


Du côté organisation de la boîte l'agencement aurait gagné à être optimisé : deux grands emplacements permettent de glisser les différentes pochettes zippées mais leur profondeur n'est pas suffisante, donc on optimise au maximum le rangement pour que le matériel ne vienne pas en butée contre les plateaux.

Par exemple, le pion de premier joueur est sympa avec sa forme de stupa bouddhiste mais il dépasse et mieux vaut lui trouver une place lorsque tout le reste est rangé. Mais rassurez-vous, la boîte ferme bien.

Par contre, la qualité du matériel est au rendez-vous : Les tuiles en carton épais ne gondolent pas, les cartes sont toilées, les plaquettes mâtes sont agréables à la manipulation, rien à signaler de ce côté-là. Il en va de même pour leur utilisation.

Attention les yeux sur les illustrations, car on est dans du minimalisme ! Pour moi le jeu peine à nous transporter en ces temps reculés chers aux jeux de civilisation. L'avantage c'est qu'on y gagne en clarté de l'iconographie et en lisibilité générale des plateaux.

THEME
11
Objectifs du jeu clairs
Les joueurs comprennent de quoi ça parle
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
Histoire peu inspirée
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Plutôt cohérent

Commençons par l'objectif du jeu qui est on ne peut plus clair :être le meilleur à l'issue des 6 tours de jeu. Entre temps par contre, ça sera à nous de calculer le chemin le plus rentable pour y arriver. Certains auraient aimé avoir des objectifs en début de partie pour s'orienter mais s'appuyer sur notre configuration de départ va être d'une grande aide car elle servira de tuteur pour se lancer dans une voie d'où la nécessité de ne pas rater son entrée ! Mais là on est aidé et pour découvrir le jeu, des configurations-types sont proposées pour faciliter les premières prises de décisions quand les concepts du jeu ne sont pas encore bien clairs pour tous.

Du côté de la thématique, oserai-je dire que le thème est un peu plaqué ? Aller, c'est dit ! Et l'inconvénient c'est que l'immersion est réduite à sa plus simple expression. On oublie bien vite les termes de Chroniqueur, Scribes, Collecteur d'impôts et on désigne plutôt les actions par leur couleur.

C'est d'ailleurs le même principe sur l'aspect "narratif" : On ne se remémorera pas avec émotion la construction du Sphinx ou de l'Acropole, mais d'avoir fait 13 points avec telle carte verte ou en plaçant une "maison" à tel endroit. Et encore ! Même en se concentrant, mes joueurs ne se souviennent que de leur intérêt global pour le jeu et non des éléments spécifiques thématiques qui ont eu lieu. 

Autrement dit, le thème s'efface devant la mécanique. Mais pour un jeu plutôt orienté joueurs-avertis est-ce bien gravissime ?

DUREE DE VIE
12,5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Il faut un peu de temps, sur quelques configurations.
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
On ferait bien des règles maison
Essouflement du jeu
Des éléments renouvellent les parties

Attention la bête nécessite du temps pour jouer : il faut compter en moyenne 30-40 min par joueur alors qu'il est annoncé 90 minutes sur la boîte de jeu. Cela risque fort d'être le seul jeu de votre soirée ludique.

Du côté de la modularité et comme je l'ai évoqué plus haut, 4 installations-types sont proposées pour les joueurs qui découvrent le jeu. L'idée est la bienvenue car Gentes appartient à la catégorie des titres où un départ défavorable peut-être pénalisant et donne l'impression de sortir les rames.

 

Ensuite, la variété va venir plutôt de notre configuration de départ qui va orienter notre façon de jouer et de prioriser certains objectifs. A nous d'essayer (je dis bien essayer) de garder un cap, parce qu'on a vite fait de partir dans toutes les directions pour au final faire un peu de tout et mal. Les tuiles bonus (le premier à avoir 18 citoyens, le premier à avoir construit 6 cités...) peuvent également servir de garde-fou.

 

Le renouvellement des parties va donc venir de l'ordre d'apparition des cartes, de nos stratégies, mais au final on se rend compte que Gentes est un défi d'optimisation de notre configuration de départ. Donc d'une partie à l'autre, on va tenter une nouvelle stratégie mais le sentiment de refaire la même chose peut apparaître assez vite chez certains.

 

J'ai baissé la note en "Contenu additionnel" car en solo c'est la même chose : On a un tableau de classement pour évaluer notre score. Certes, le service minimum est assuré mais l'intérêt en pâti un peu car on aurait aimé du contenu pour diversifier les parties (comme des cartes objectifs plus ou moins faciles pour varier les plaisirs).

MECANISMES
15
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction importante
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Avec une action unique à réaliser à son tour, le jeu est fluide. La durée de la partie est due à la réflexion intense de nos prochaines actions. L'optimisation est omniprésente et pendant le tour des adversaires on est essentiellement plongé dans nos réflexions et nos calculs qui se concrétisent lorsque c'est à nous de jouer. Mais entre-temps, la plaquette qu'on voulait a été récupérée, est-ce qu'on a assez de temps ou d'argent pour faire la même action mais plus chère ? Calcul, calcul, calcul...

 

Vous l'aurez compris, l'opportunisme est quasi-absent, sauf peut-être si une carte qui était trop chère devient subitement plus accessible mais dans l'ensemble, tout est dans la planification.

On est pas loin de la salade de points, car entre les points intermédiaires et les points en fin de partie, on ne sait pas trop où on en est et où en sont les adversaires en termes d'avance/retard.

 

Ce qui fait que Gentes est un jeu pour "experts" ce sont les possibilités de développement qu'il propose et qui peuvent perdre les joueurs moins rompus aux jeux de société. A chacun d'imaginer ce qui sera le plus rentable entre l'installation de Foyers et de Villes sur le pourtour méditerranéen (diantre ! On se croirait à la météo !) ou viser les cartes Civilisation.

 



15,5
13,5
11
12,5
15

Photo du profil de keltys

73%

L'avis de keltys

Testeur Ludovox.fr

Publié le 12/07/2019

Gentes est un euro-game doté d'un système de pose d'ouvriers inversé bien fichu où l'on doit gérer son temps et son argent, avec peu d'interaction directe entre joueurs et qui donne pour but original de faire un maximum de points de victoire.

Le public visé est résolument expert, et les joueurs fans d'optimisation et de défi intellectuel vont y trouver leur compte.

Crucifiez directement le joueur qui a l'habitude de commenter ses actions quand il joue, ça fera gagner du temps à tout le monde, car il faut être concentré de bout en bout.

Dans l'ensemble, l'expérience est intéressante avec sa belle mécanique de gestion du temps, mais l'intérêt baisse tout de même un peu au fil des parties.


  • La gestion au millimètre du temps et de l'argent
  • Une fluidité générale de la mécanique mais une réflexion intense
  • La clarté des règles et sa lisibilité générale
  • La diversité des possibilités d'action

  • On joue dans son coin
  • Un défi solo peu captivant
  • Un thème secondaire
L'AVIS DES JOUEURS

1 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

80%