LE TEST DE DODGE CITY
2053_wanted-dodgecity-2053
Un jeu de Emiliano Sciarra
Edité par Tilsit
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2004-01-01
De 3 à 8 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 30 minutes

Thèmes : Far-west
Mécanismes : Affrontement, Bluff, Objectif secret
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Amateur, Familial
Nombres de parties jouées : 20
Configurations testées : 3, 4, 5, 6, 7, 8 joueur(s)

Introduction

Avertissement : Dodge city est une extension de Wanted! et de sa réédition, Bang!.

 

Dodge City, c’est le côté un peu tactique de son grand frère : certaines cartes ont un effet plus brutal ou tactique, mais demandent de se défausser d’une carte pour pouvoir les jouer. D’autres restent sur le plateau jusqu’à utilisation, et n’encombrent ainsi pas les mains… Le tout avec une batterie de nouveaux personnages. Il y a également la possibilité de jouer à trois, avec deux renégats…

Contexte

Désolé du spoiler, mais j'ai du mal à séparer de Dodge city de son jeu de base. Il offre un complément tactique bienvenu au titre, qui aurait été trop simple et trop répétitif sinon.



ACCESSIBILITE DES REGLES
14.5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

On reste sur des effets connus, et la nouveauté se situera dans les cartes vertes, au demeurant très semblables. Côté règles, rien de vraiment important à signaler : ça reste très correct.

QUALITE DU MATERIEL
13
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Correct, rangement tout juste
Qualité des éléments et des matériaux
Correct
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Lisibilité et manipulations plutôt agréables
Qualité des illustrations
Efforts appréciables sur les graphismes


L'homogénéité avec la version de base est très appréciable : on se retrouve sur le même matériel, et la boîte contient un sabot tout à fait standard. Après, il est tout à fait possible de se passer de la boîte, si l'on dispose d'un contenant de cartes adapté !

THEME
15
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Peu d'éléments sonnent faux
Cohérence du thème
Thème fouillé

On reste dans notre exploration des thématiques de cowboys et d'indiens : pas de grande nouveauté. Le tout reste fun, et les cartes ont toujours cette odeur de Far-West qui va bien. Le Derringer, les bastons et coups de poing, c'est plutôt fun !

DUREE DE VIE
14.5
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient assez sérieusement
Contenu additionnel
De petites règles additionnelles
Essouflement du jeu
Assez surprenant

Dodge City parvient à vraiment renouveler le jeu de base : entre les actions plus puissantes et les cartes "vertes" (utilisables en les posant devant soi), l'éventail de stratégies est approfondi. Les nouveaux personnages et les nouvelles cartes donnent envie de continuer à jouer. Pas trente parties, mais tout de même !

MECANISMES
12
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction importante
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Une diversité pas toujours équitable
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Le jeu est trop hasardeux, ou la stratégie est peu impactée par les opportunités

Dodge City ne règle cependant pas le problème inhérent au jeu de base, à savoir son manque de diversité. Les stratégies, bien qu'un peu plus profondes, n'en restent pas moins hasardeuses et binaires. Et le tirage fera loi, comme avec le jeu de base. Encore une fois, l'idée d'Emiliano Sciarra n'est pas de produire un jeu procurant des sensations complexes, mais vise à l'accessibilité. Même si le jeu s'enrichit grandement, les défauts restent.



14.5
13
15
14.5
12

Photo du profil de Umberling

74%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 19/12/2014

Dodge City apporte à Bang! (et Wanted!) le contenu qu'il lui faut pour exister vraiment. Si le jeu de base valait le coup pour sa modularité, Dodge City permettra d'aller jusqu'à 8 joueurs, et de prendre plus de plaisir à rejouer. Je conseille donc vivement cette extension !


  • Corrige un peu les défauts du jeu de base...
  • A plus de saveur que son grand frère.
  • Encore plus de modularité.

  • ... mais pas assez.
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%