LE TEST DE ART MODERNE
2579_matag-2579
Un jeu de Reiner Knizia
Edité par Matagot
Pays d'origine : Allemagne
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2009-01
De 3 à 5 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 60 minutes

Thèmes : Art, Bourse et finances
Mécanismes : Enchères
Types de jeu : Jeu de plateau
Nombres de parties jouées : 15
Configurations testées : 3, 4, 5 joueur(s)

Introduction

Art Moderne, c’est du Knizia qui vous met dans la peau d’un galeriste d’art moderne. Pas surprenant, certes, mais le thème est original ! Qu’on ne s’y trompe pas : on a affaire à un jeu d’enchères sans pitié, sous dehors de peintures crypto-expressives. On fera monter des artistes dans le seul but de vendre des tableaux que l’on stocke depuis longtemps, ou l’on fera de la rétention pour éviter que le cours d’un artiste monte trop, avantageant ainsi un concurrent. Pas tendre, le monde de l’art ?

Contexte

Ah, ce jeu m'a tout de suite séduit par son thème pas vu et revu, et parce que le titre m'avait l'air accessible, pour un jeu d'enchères. Souvent, il faut que j'insiste un peu pour le sortir en soirée jeux, mais une fois qu'on y parvient, c'est le bonheur.



ACCESSIBILITE DES REGLES
16.5
Clarté du livret de règles
Livret facile d'accès
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles plutôt claires et assez exhaustives
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Compréhension quasi parfaite du déroulement
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Retours aux règles mineurs. Aide de jeu ergonomique

Les règles tiennent sur une page A3 pliée en deux, avec quelques encarts à l'appui. Autant dire qu'on ne s'encombre pas de trente exemples, mais le tout est admirablement clair. Seule déception : il faut revenir aux règles entre les parties pour savoir combien de cartes on distribue au début du jeu et entre les manches.

QUALITE DU MATERIEL
16.5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement relativement simple et organisé
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité et finitions très agréables
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Clarté visuelle. Manipulation adaptée
Qualité des illustrations
Très travaillé


Là encore, super boulot. Les éditions du Matagot nous offrent un jeu presque tout toilé, avec des paravents qui tiennent la route sans être fantastiques (ils sont peut-être bien les seuls). Quelques pièces de plus permettraient de moins avoir à faire de monnaie pendant la partie. Lors de la partie la plus longue et efficace qu'il m'ait été donné de voir, j'ai pu observer un manque de sous sur la fin. Il a fallu sortir des coquillettes pour remplacer les pièces de 100K€ manquantes...

Le matériel tient dans une boîte plutôt compacte, mais on aurait pu se satisfaire d'un format un peu plus transportable : il y a du vide dans le carton, et le sabot ne tient pas grand-chose.

Et, enfin, les illustrations à elles seules méritent le détour : entre les galeries au public chamarrés et les tableaux à l'identité bien définie, on ne se lasse pas de regarder ce jeu !

THEME
13
Objectifs du jeu clairs
C'est limpide
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
On peut se refaire l'histoire après la partie
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Ça colle à peu près
Cohérence du thème
Effort pour que les éléments de jeu collent au thème

Art Moderne a un super thème, mais ne se veut pas simulationniste pour autant : tout au plus, il montre combien le cours d'un grand artiste est artificiel, et combien les galeristes se tirent dans les pattes (et encore, est-ce bien la vérité ?)... Mais on se prend au jeu. Pas de gestion compliquée, notre objectif de galeriste est l'accumulation de sous, qui tomberont dans notre escarcelle à chaque vernissage. L'habillage de l'art trouve tout de même sa justification : simplement, la valeur esthétique revient souvent au centre des débats, indépendamment de la rentabilité économique, et il n'est pas rare d'avoir très envie de pousser son artiste chouchou au détriment de quelques sous.

DUREE DE VIE
12
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Souple
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
Les parties se différencient un peu
Contenu additionnel
Assez de diversité pour qu'on n'aille pas chercher ailleurs.
Essouflement du jeu
Quelques surprises

Comme Art Moderne est un jeu de bluff et d'enchère aux mécanismes très simples, le renouvellement des parties est principalement assuré par les gens qui y jouent ! À noter que les cartes "double" sont un peu fortes, et n'ont pas trente mille utilisations. Bien souvent, c'est leur distribution qui va sceller la partie des joueurs les plus expérimentés... Mais parfois, de bonnes ou de mauvaises fortunes arrivent à se glisser dans une partie.

On rejoue toujours avec plaisir, cela dit !

MECANISMES
16.5
Fluidité du tour
Très clair
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Il faut tout suivre et toujours négocier
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Plusieurs grandes stratégies sont disponibles et viables
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Savant mélange de stratégie et d'opportuniste

Les mécanismes vous mettront face à une économie à deux temps : lorsqu'un tableau se vend bien, il prend de la valeur mais se raréfie. Il aura donc moins de chances de reprendre de la valeur. Et ce n'est pas tout : on est mis face au défi de spéculer, et d'acheter au meilleur prix... ou d'allonger assez d'oseille si on croit assez dans un artiste. Le jeu peut être très facile à jouer, avec des décisions rapides, mais aussi très difficile. Lorsqu'on s'attarde sur les indices donnés, sur les implications d'un choix, on essaie de se mettre dans la peau des businessmen autour de la table. C'est là que les choses se compliquent...

Quelques stratégies existent, mais elles subissent les billeversées d'une économie fluctuante : elles dépendent principalement de la pioche entre les manches, des achats impulsifs et des manigances des autres joueurs... Une bonne dose d'interaction, donc !



16.5
16.5
13
12
16.5

Photo du profil de Umberling

85%

L'avis de Umberling

Testeur Ludovox.fr

Publié le 06/11/2014

Je recommande. Illico, presto. Même si les chiffres ne sont pas votre truc. Art Moderne est accessible, ne vous demande pas de planifier sur quatre tours, cinq jetons et trois ensembles de probabilité : le fun est immédiat, et les négociations deviennent vite ardues, pour peu que vous ayez des radins dans votre groupe de joueurs. L'avantage d'Art Moderne, c'est aussi son thème : même s'il fait peur, il peut attirer des joueurs qui ne désirent pas un énième jeu de conquête spatiale ou un énième jeu de bataille médiéval-fantastique.

 

Un de mes coups de cœur, assurément.


  • Splendide, avec une patte
  • Thème original
  • L'enchère sans prise de tête
  • Une belle courbe de progression
  • Simple et épuré
  • L'ambiance arty et esthétique

  • Le plateau de progression, un peu rapide à atteindre pour les joueurs experts
  • La répétitivité des parties entre bons joueurs
L'AVIS DES JOUEURS

0 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

--%