Sakura, à Essen sera (mais pas que !)

Sakura buzze pas mal depuis son passage assez remarqué sur KS cet été (Gougou vous en avait parlé) et le jeu sera dispo pour 23€ à Essen, du côté de A-Games (hall 7, stand G101) avec des règles en français s’il vous plait ! Ha mais quoi ? Qu’ouis-je, qu’entends-je, qu’acoustiquais-je ? Pas la peine d’aller si loin me signale-t-on dans mon oreillette interne, puisque Pixie Games vous l’apporte directement sur un plateau, à la fin du mois ! Chouette. Mais Sakura, qui es-tu ?

 

sakura jeu de societe ludovox KS

 

Vous le voyez : Nous nageons en plein thème japonais avec la floraison des cerisiers auxquels la direction artistique rend un fort délicat hommage grâce aux talents conjugués de Gyula Pozsgay et Attila Szőgyi.  

La fleur de cerisier : symbole de vitalité appelé « sakura »

Le but du jeu pour les joueurs est de se débarrasser de leurs cartes sans prendre de plis. Chaque joueur reçoit un certain nombre de cartes Sakura puis deux d’entre elles sont placées face visible, sur la table, avec une grande carte Yin-Yang qui les sépare. On place aussi 5 cartes Personnages de façon visible sur la table, elles permettront de jouer avec des pouvoirs comme vous allez le voir. Les cartes Sakura montrent quant à elles des valeurs allant de 1 à 13.  

cartes-sakkura

À son tour, le joueur actif joue une carte de sa main sur chacune des deux cartes Sakura face visible sur la table. Bien entendu, il y a des règles de pose ! La carte placée doit être de la même couleur que la carte sur la pile et elle doit être d’une valeur supérieure ou inférieure à la carte recouverte, cela en fonction de la direction indiquée par la carte Yin-Yang.
Astuce : On considère que le 1 suit le 13 et que le 13 suit le 1. Si vous n’arrivez pas à avoir la même couleur, peut-être aurez-vous exactement la même valeur ? Dans ce cas, on se fiche de la couleur, ça marche aussi ! 

sakura gif ks_original

Quand le joueur actif ne peut pas placer de cartes sur une des deux piles en respectant les règles, il doit prendre cette pile et la placer devant lui. C’est sa pile de plis. Sur ces cartes, une valeur en pièces est peut être inscrite, le joueur additionne ces valeurs puis prend cette somme de pièces dans la réserve. Cet argent sera très utile pour employer des personnages, qui comme je vous le disais ont des pouvoirs (one shot et immédiats) mais aussi un prix. À noter : Il est possible de remplacer tous les personnages disponibles dans la ligne à tout moment en payant 6 pièces. 

Le joue se pratique en 3 manches. À la fin de chacune, on comptabilise toujours le nombre de symboles « shurikens » présents sur les cartes de vos plis. Le joueur qui aura le moins de points sera déclaré vainqueur à la fin.

sakura-jeu-règle

À quoi servent les personnages concrètement ? Donnons quelques exemples ! Le Daymio permet de défausser une carte de votre réserve de plis de manière permanente, et de gagner le double en pièces du nombre de shurikens indiqué sur la carte défaussée. Avec une Geisha vous pouvez regarder la main d’un autre joueur, et lui prendre une carte. Le Samuraï permet d’inverser la carte Yin-Yang du milieu, le côté décroissant deviendra le côté croissant et inversement… Bref, de potentiels vrais game changers pour ce jeu abstrait signé Hegedűs Csaba (Roborace) !

 

► La fiche de jeu Sakura

Un jeu de Hegedűs Csaba
Illustré par Gyula PozsgaySzőgyi Attila
Edité par A-games (Board Game Publisher)
Langue et traductions : Allemand, Anglais, Français
Date de sortie : 10-2017
De 2 à 6 joueurs 
A partir de 10 ans 
Durée d’une partie entre 20 et 45 minutes 

 

3 Commentaires

  1. Photo du profil de madtranslator
    madtranslator 13/10/2017
    Répondre

    Sors aussi un autre jeu du même nom Sakura Hunt et au même thème, à ne pas confondre. Je crois que le Sakura Hunt sera distribué par Japon Brand 🙂

  2. Photo du profil de TheGoodTheBadAndTheMeeple
    TheGoodTheBadAndTheMeeple 13/10/2017
    Répondre

    Oui j’en avais parlé dans mon podcast. ça a l’air intéressant, mais pas non plus dingue à la lecture des règles…

Laisser un commentaire