Rajas of the Ganges de Inka & Markus Brand

C‘est le nouveau jeu de pose d’ouvriers allemand qui utilise des dés, et c’est signé Inka & Markus Brand (le couple qui a imaginé Exit, Descendance, Murano, La Boca, ou encore St Malo). Cette fois-ci, ça se trame dans l’Inde du XVIe siècle, et comme souvent c’est Dennis Lohausen aux pinceaux.

Vous devrez développer votre province avec l’aide de vos ouvriers et une bonne utilisation de vos dés qui s’avèrent la ressource principale du jeu. Sur le plateau, une piste marque votre niveau d’argent et une autre votre niveau de renommée. Sauf qu’elles vont chacune dans une direction opposée et se croisent à un moment. Vous allez précisément tenter de faire en sorte que vos deux marqueurs se croisent et se dépassent le plus possible, et le plus rapidement possible. Petit hook finalement anodin ou vraie bonne idée ? Il faudra l’essayer pour s’en faire une idée, à Essen par exemple, puisque c’est là que le jeu fera sa sortie. 

 

Rajas of the Ganges jeu brand

Petit aperçu du tour de jeu

À votre tour, vous placerez un ouvrier, payerez son coût si besoin (en dés ou en argent), et jouerez l’action associée immédiatement. Puis, ça sera au joueur suivant et hop, on continue comme ça jusqu’à ce que personne ne puisse plus placer d’ouvriers. Après quoi, chacun récupère ses travailleurs et on recommence un autre tour. Simple !

Plusieurs zones peuvent accueillir vos petits bonhommes : la Carrière (quarry), afin de réaliser des actions de construction sur votre plateau perso (et gagner de la renommée), le Marché (market place) afin de recevoir de l’argent, dans le palais du Grand Mogol (palace), afin d’obtenir divers avantages, ou au Port (harbor), pour avancer votre bateau sur la rivière et ainsi atteindre des espaces fluviaux lucratifs. Bien entendu, certaines actions vous permettront de gagner des nouveaux ouvriers, de changer la face d’un dé… Les petites astuces habituelles pour gérer son hasard et améliorer son moteur. 

rajas-plateau

Dès qu’un joueur parvient à faire en sorte que son marqueur de renommée et celui de son argent se croisent, la fin du jeu est déclenchée. Les joueurs qui sont assis entre celui qui a occasionné la fin du jeu et l’actuel premier joueur ont encore une chance de gagner et peuvent placer un dernier ouvrier (et effectuer l’action applicable).
On regarde ensuite qui l’emporte en faisant la différence de points entre le marqueur de renommée et le marqueur d’argent de chacun. Une fin assez violente si l’on est pas préparé ! Le joueur qui a le plus gros score l’emporte. 

Le jeu sera donc dispo à Essen pour 45€ chez Huch (hall 3) ou R&R games (hall 1) avec semble-t-il des règles en français dans la boîte ! Alors, envie de faire un tour en Inde chez les allemands ? 

 

La fiche de jeu (avec les règles en VO)

Un jeu de Inka et Markus Brandt
Illustré par Dennis Lohausen
Edité par HUCH! & friendsR&R Games
Pays d’origine : Allemagne
Langue et traductions : Allemand, Anglais, Français
Date de sortie : 10-2017
De 2 à 4 joueurs 
A partir de 12 ans 
Durée d’une partie entre 45 et 75 minutes 

 

5 Commentaires

  1. Dylan Maillard 16/10/2017
    Répondre

    D’ailleurs les règles françaises sont déjà disponibles en téléchargement.

  2. Cesare Mainardi 17/10/2017
    Répondre

    Rajas of the Ganges vous le trouverez bientôt dans votre crémier préféré, puis qu’il sera distribué par Atalia…

  3. Photo du profil de PSined
    PSined 17/10/2017
    Répondre

    Entre Rajas of the Ganges et Agra, je m’interroge : après Mars, le futur thème à la mode ne serait-il pas l’Inde fantasmé ?

    • Photo du profil de Umberling
      Umberling 18/10/2017
      Répondre

      Je le crains un peu aussi, surtout que pour rester fun, je pense qu’on va bien éviter les problématiques des castes indiennes et de l’appropriation culturelle. Mais voyons le bon côté des choses : on aura un poil plus de diversité dans les représentations…

Laisser un commentaire