Les Kimonos de l’empereur, soyeux mais retors

La boîte s’ouvre comme un coffret délicat, les illustrations signées Naïade caressent la rétine dans le sens du poil, et le principe du jeu a déjà fait ses preuves puisque Les Kimonos de l’empereur n’est rien autre qu’une version française remasterisée par Superlude (gagnant de l’as d’or enfant avec Maître Renard) du joli petit (mais costaud !Colors of Kasane. Voici donc un jeu japonnais de 折口 日向 (Hinata Origuchi) parmi nos bonnes découvertes cannoises ! 

pic2909786_md

Il se tient chaque année un festival très élaboré au cours duquel les membres de la cour royal choisissent les différentes sortes de Kimono qu’ils vont porter. La personne qui portera le Junihitoe (un vêtement de douze épaisseurs) recevra une grande récompense. Qui sera capable de porter le Junihitoe le plus élégant ?

Si le look et le thème pourrait laisser croire à certains bas du front qu’il s’agit là d’un jeu s’adressant aux fillettes, rappelez-vous que l’habit ne fait pas le moine : Un peu comme Patchwork, Les Kimonos de l’empereur est un jeu qui s’adresse aux joueurs ayant envie de se servir de leurs neurones, qu’ils soient d’origine féminine ou masculine. 

Pour en savoir plus, pas d’inquiétude, vous aurez bientôt une interview complète d’Antoine Davrou à disposition. En attendant, voici déjà un micro survol qui vous donnera une petite idée de l’identité graphique du jeu made in Superlude :

Et si cela vous donne une irrépressible envie de savoir comment ça marche, je vous suggère la lecture de la news sur Colors of Kasane puisque le principe n’a pas bougé. En gros, à chaque tour, le joueur actif prendra une carte depuis une réserve commune. Si une combinaison peut être réalisée, il placera les cartes dans sa zone de jeu et marquera des points. Cependant, l’ordre des cartes qu’il a en main ne doit pas être changé ! Vous comprenez par là que l’ordre dans lequel vous remplissez votre main est essentiel, puisqu’il détermine vos futures combinaisons… De plus, si une combinaison a déjà été jouée, on ne peut pas l’accomplir avec le même nombre de cartes. Exigeant ce petit ! Vous trouverez les règles traduites en français de Colors of Kasane sur la fiche de jeu

Colors of Kasane

Les Kimonos de l’empereur

Un jeu de Hinata Origuchi
Illustré par Xavier Gueniffey Durin
Edité par Superlude
Distribué par iello
Langue et traductions : Français
Date de sortie : 2016
De 3 à 4 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d’une partie : 25 minutes

2 Commentaires

  1. Photo du profil de Gothor
    Gothor 02/03/2016
    Répondre

    Les illustrations originales étaient très jolies et cette adaptation est également très belle =) (En revanche, je préférais tout de même la boîte de la version japonaise.)

    En tout cas, le jeu est très bon je trouve ! Vivement sa sortie en VF =D

  2. Photo du profil de Izobretenik
    Izobretenik 04/03/2016
    Répondre

    Je suis moi-même un grand fan du jeu. Je trouve que l’ajout de diversité est une bonne idée. Bien que je les trouve jolies, j’aurais cependant aimé que Naïade se renseigne un peu plus sur le port du kimono… Je ne vais pas faire le râleur parce que ce genre de détails passera au-dessus de la tête de beaucoup (et que ce n’est pas non plus ultra capital pour le jeu), mais les membres de BGG sont moins discrets que moi.

    J’espère pouvoir redécouvrir le jeu de Origuchi dans cette version et suis content qu’Antoine le sorte enfin ! (Oui, je l’attendais vivement). Origuchi est très attaché à la culture japonaise. Il faudrait que je fasse un portrait de lui, tiens. C’est quelqu’un de très particulier dans le monde ludique japonais.

Laisser un commentaire