A Study in Emerald

a-study-in-emerald-49-1366476375-6049
Un jeu de Martin Wallace
Illustré par Anne Stokes
Edité par Treefrog Games
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 01-10-2013
De 2 à 5 joueurs
A partir de 13 ans
Durée moyenne d'une partie : 90 minutes

Thèmes : Enquêtes et Policiers, Horreur
Mécanismes : Deckbuilding, Draft, Enchères, Majorité, Objectif secret, Semi-coopératif
Types de jeu : Jeu de plateau
Complexité du jeu : Amateur
 
Vous avez 3 tops définis dont 0 contenant ce jeu.





A Study in Emerald fait référence a une nouvelle éponyme écrite en 2004 sous une apparence "journal" par Neil Gaiman et ayant obtenu un prix littéraire. Elle mettait en scène un pastiche de Sherlock Holmes dans une ambiance "à la Cthulhu"...


INFOS

Une guerre secrète est menée dans le but de libérer l'humanité de sa servitude. Le jeu revient sur cette idée initiale, en y intégrant les figures historiques de la fin du XIXe siècle, la plupart étant des personnes impliquées dans le mouvement anarchiste de l'époque...

A l'instar de "Dominion", le jeu tourne essentiellement sur un mécanisme central de "deckbuilding". Vous débuterez donc la partie avec un paquet de dix cartes seulement, que vous allez épaissir progressivement en vous servant parmi les douze paquets différents qui vous seront proposés.
Durant la partie, vous utiliserez des cubes d'influence avec lesquels vous ferez des enchères sur ces cartes vous permettant de prendre le contrôle de certaines villes et de remporter des PV et/ou d'ajouter la carte convoitée (si le tour suivant vous y êtes majoritairement représenté) à votre défausse.
Les cartes ainsi remportées représentent en majeure partie des agents. Vous déplacerez sur le plateau du jeu des pions agents les représentant et pourrez même parfois en faire des assassins...

Chaque joueur possède en début de partie une identité secrète, et sera soit un farouche adversaire des hideuses créatures qui peuplent ce surprenant univers, soit un loyaliste, c'est à dire un ardant défenseur du status quo.
Selon le camps dans lequel vous serez, vous n'aurez pas du tout les mêmes objectifs !

Mais les joueurs qui sont de votre côté pourront vous être négatifs s'ils sont particulièrement mauvais lors du décompte final. A vous de bien deviner qui travaille dans quel but pour gérer tout ça au mieux...

Les conditions de fin de partie sont nombreuses et, quand celle-ci s'achève, comme par exemple quand un marqueur atteint la quinzième case de la piste de Guerre, de celle de Révolution ou encore quand un joueur non loyaliste meurt, alors on compte les points de chaque camp et le joueur ayant le score le plus élevé de l'équipe ayant le plus de points est déclaré vainqueur.

Des cartes seront retirées de la partie lors de la mise en place, de façon semi-aléatoire, ce qui contribuera au renouveau des parties.


MATERIEL

  • 1 plateau de jeu 20 cubes influence 15 disques

TESTS [0] ET AVIS [2]
L'AVIS DES JOUEURS

2 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

80%



GALERIES [0]

Il n'y a pas encore d'image pour ce jeu

ARTICLES [0]

IL N'Y A PAS D'ARTICLES POUR CE JEU

NEWS [1]
AuZtralia : Wallace down under

Le prochain Martin Wallace fait toujours événement. Que l’on aime ou pas les créations de l’intrépide anglais, il faut lui reconnaître une certaine aura de qualité dans le paysage du jeu

VOIR PLUS DE NEWS

MEDIAS [0]

IL N'Y A PAS DE MEDIAS POUR CE JEU

RESSOURCES [0]

Il n'y a pas encore de ressources lié à ce jeu

Vous devez être connecté pour publier une ressource
DISCUSSIONS SUR CE JEU [1]