DEFENDERS OF THE LAST STAND c’est pour demain [KS]

Quand on vous dit Defenders of the Last Stand, il se peut que votre cerveau, malgré vous, pense à Defenders of the Realm (notre article « Une hache dans ta face » à lire tout en douceur). Et là, forcément, vous êtes fichu. Vous allez avoir envie de pledger. Je sais, je sais. Alors, soufflez un bon coup, recentrez-vous, alignez votre colonne vertébrale, visualisez un endroit calme et répétez-vous, comme un mantra : « Mon compte en banque est à découvert » ou « Ma ludo est déjà trop pleine » (comme dirait si bien Umberling, « c’est selon »). Prenez le temps qu’il vous faudra, je ne suis pas pressée. Ma news est là, elle ne bougera plus. Relax. Quand vous vous sentirez prêt vous pourrez lire la suite.

 

8 th Summit va lancer son KS demain.

Richard Lannius c’est le petit jeune qui était derrière Horreur à Arkham et Defender of the realm. Il précise que Defenders of the Last Stand n’est pas un Defender of the realm 2.0 et vu toutes les extensions que ce dernier a connu (et va continuer de voir défiler), on lui en sait gré. Il y a quelques petites choses similaires tout de même. C’est un jeu coopératif, et l’auteur annonce qu’il a repris des dispositifs ludiques qui ont fait leur preuve dans ses autres jeux (retrouvera t-on la mécanique de spawn et d’avancée des ennemis de Pandémie/Defenders ?). Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un monde tout à fait différent, racontant une histoire qui n’a rien à voir, dans un univers post-apo plein de poussière, de mutations et de motos vrombissantes. 

Take it easy rider

Des figurines ? Oui. Avec Chad Hoverter à la sculpture. Des héros, des vilains et même des moyens de transport. Des dés ? Bien sûr, qu’est-ce que vous croyez ? ! Le gameplay sera composé à la fois d’éléments d’aventure et de résolution des conflits. Donc, des dés.

Les joueurs défendent le dernier havre connu de l’humanité, appelé The Last Stand. Ils campent quatre dirigeants de clans, avec leurs partisans, et avancent vers la ville. Ils travaillent de concert pour défendre The Last Stand notamment des vilains mutants qui parcourent également le désert.

pic2432115_lg

Le jeu va introduire des mutations des persos des joueurs, à la Shadows of Brimstone. Votre personnage peut muter en voyageant dans les zones irradiées. Avoir les dents qui poussent ou des griffes à la Wolverine, ça vous tente ?

Les clans guerriers incluent des raiders sur des motos et des voitures, un autre groupe d’humains mutés qui montent des grandes bêtes, un troisième clan est composé de « techno savvy » (des jeunes criminels un peu tarés), et enfin une grande créature ailée qui a perdu toute trace de son ancienne humanité.

Alors, si vous ne craignez pas la chaleur des radiations et du désert états-unien, peut-être se retrouvera t-on demain sur Kickstarter… Pour les autres, rendez-vous à Essen !

>> La fiche de jeu

Un jeu de Richard Launius
Illustré par Edu Torres, Joe Slucher
Edité par 8th Summit
Pays d’origine : Etats-Unis
Langue et traductions : Anglais
Date de sortie : 15/12/2015
De 1 à 5 joueurs
A partir de 14 ans
Durée d’une partie entre 120 et 180 minutes

1 Commentaire

  1. Photo du profil de Wraith75
    Wraith75 14/05/2015
    Répondre

    Je suis devant mon PC, j’attends que ça commence ce KS =p

    Et pour reprendre la seconde ligne de ton article, « je suis fichu »…

    En plus, quel coup marketing génial de sortir ça en même temps que Mad Max Fury Road !

Laisser un commentaire