Châteaux de Fable, le deck-unbuilding selon Friedemann Friese

Friedemann Friese fait partie de ces auteurs qui ont toujours des petites (voire des grandes) idées novatrices. De Power grid à 504 en passant par Fabled fruit ou Copycat, on peut dire de lui qu’il n’est vraiment pas du genre à s’endormir sur ses lauriers et à recycler ses concepts.

Voici venir un nouveau jeu (commençant par un « F » ^^) et basé sur son système de « Fable Game System », cette fois à base de deck-building. À moins que ça ne soit du deck-unbuilding, on ne sait pas trop à vrai dire. 

Fine-Sand-768x768 image

« C’est les vacances, et vous êtes sur la plage. Tout n’est que paix et harmonie. Par pur amour de la vie, vous commencez à construire un château de sable. Mais… que font vos voisins ? Partout, des châteaux de sable s’élèvent. C’est bien vous qui allez construire le plus haut, le plus vaste, le plus beau château de sable ! Soudain, tout le monde est lancé dans la compétition. » tel est le pitch. 

Les joueurs sont en compétition pour construire des châteaux de sable à partir des matériaux qui les entourent, représentés par un deck (paquet de 30 cartes) de départ.

Ils dépenseront ces matériaux pour construire des structures, ce qui signifie que de tour en tour des cartes seront retirées du deck pour le rendre plus efficace, accélérant le moteur jusqu’à déclencher la fin du jeu. On pense un peu à Valley of the Kings qui avait un système où l’on scorait uniquement pour les cartes supprimées. Mais Fine Sand reprend par ailleurs le « Fable Game System » introduit dans Fabled Fruit. En plus d’une pile de cartes de départ, chaque joueur reçoit une pile pré-triée de cartes Fable. Avec ces cartes, vous changez votre deck d’une partie à l’autre. Il est donc possible de réinitialiser le jeu ou de rejouer avec le même groupe de joueurs ou des groupes différents. Fine Sand inclut également une campagne solo. 

essen fine sand

Source : BGG – crédits Yakos – Le jeu fut joué à Essen dernier

 

Le jeu arrivera prochainement (prévu pour d’ici la fin 2018) en français sous le nom de Château de Fable, traduit par Edge (environ 28€). 

 

Pub-Tipeee-grand-format-copie

Laisser un commentaire