soireesjeux-organiser-TopOK

Bien organiser vos soirées jeux

Le printemps arrive, et qui dit beaux jours dit également lancement d’une nouvelle saison de festivals où vous allez craquer sur de nouveaux jeux. Cela sera l’occasion de regrouper amis et famille autour d’une table de jeu, pour des sessions plus ou moins longues. Cela fait maintenant 2 ans que je fais tourner des soirées chez moi ou dans un bar à jeux de Bruxelles. Je vous propose donc ci-dessous quelques conseils qui fonctionnent bien pour les débutants qui voudraient organiser des sessions de jeux.

 

Planifier un jour/heure de manière constante.

e5225a536dcd11f41cbbf90bf47071d0Il y a des jours qui fonctionnent mieux que d’autres, ou tout le monde peut être disponible. Il existe pleins de moyens de trouver le jour parfait. Avec un petit avantage le weekend (pour moi – l’organisateur) qui permet de préparer si nécessaire le setup du jeu avant la séance elle-même (relecture des règles, mise en place du plateau).

Dans tous les cas, garder un jour fixe plutôt que de constamment changer de jours permet aux personnes d’aménager leurs agendas et d’éviter les « ah sorry, je pensais que c’était le même jour que d’habitude ».

Le bon outil pour vos invitations et rappels.

Dans mon groupe IMG_8097de joueurs, nous utilisons Doodle pour demander les disponibilités et Meetup pour bloquer les dates effectives. Pour l’anecdote, on tombe souvent d’accord pour le jeudi soir et le dimanche après-midi qui sont privilégiés pour des sessions jeux.

D’autres préfèrent les échanges via les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter ou de simples emails. Ce qui importe avant tout ; c’est d’avoir un outil que tout le monde consulte régulièrement. Il n’y a pas que Doodle, par ailleurs pour organiser la logistique entre plusieurs personnes un outil comme Zoutch vous permettra également gérer la ventilation des tâches entre plusieurs personnes. L’interface est assez simple d’emploi et servir de checklist interactive avant la session elle-même.

 L’espace de jeu

Certes vous devez avoir une table de jeu assez spacieuse pour pouvoir déposer le plateau et les éléments du jeu, mais qu’en est-il des boissons, snacks, sabliers (voire les tours à dés, playmats, boîtes de rangements pour la banque) et puis de nos jours, rares sont les personnes qui ne vont pas mettre aussi les portables et tablettes sur la table. Pour ce problème particulier, je vous suggère le principe dphonebasketu « phone basket » qui permet non seulement de regrouper tous les téléphones (et donc de dégager votre table) mais en plus permet d’éviter que les joueurs jouent avec leurs téléphones plutôt que de concentrer sur le jeu qui est sur la table devant eux.

Pour ce qui est de la nourriture, faites simple mais pratique ; servir des boissons froides (soft drinks) dans des verres bien stables types verre pour mojito’s sur un sous-verre agrippant fera l’affaire. Pour ce qui est des boissons chaudes, j’ai investi dans quelques mugs isothermes avec couvercle. Cela tient votre boissons au chaud (donc pas besoin de refaire un café toutes les 30 minutes) et surtout, s’il tombe par mégarde sur la table, le liquide restera dans le mug fermé.

Les snacks doivent être faciles d’accès – donc des bols larges mais assez haut auquel vous pouvez attacher un porte-serviette est l’idéal. Les serviettes étant ainsi visibles, cela favorise l’automatisme de s’essuyer les doigts avant de manipuler des pièces du jeu. L’alternative carottes, chou-fleur, brocoli ou concombre est non seulement bon pour la santé, mais en plus évite d’avoir les doigts tout gras.

 

highres_307822362

Bien faire ses explications

Tout d’abord, je vous renvoie vers un précédent article publié sur Ludovox intitulé « comment bien expliquer les jeux ». Cet article vous donnera les bases pour une bonne explication. Vient ensuite la question de qui va expliquer les règles et répondre aux questions durant la session de jeu. Il vaut mieux si possible séparer les responsabilités et avoir d’un côté la personne qui encadre la session et de l’autre la personne qui s’occupe de la logistique (boissons, nourriture, accueil des joueurs, etc).fingertwister

Assurez-vous qu’aussi bien les débutants que les joueurs confirmés ont compris les règles, mais surtout, que tout le monde ait un sentiment d’inclusion autour de la table ; chacun doit sentir qu’il prend part à une soirée conviviale et pleine bonne humeur. Pourquoi est-ce si important ? Cela permettra de planifier la prochaine session directement après le jeu, à la fin de la session dans un bon état d’esprit. Comme cela, on évite la phase de planification et cela force les indécis à confirmer (ou non) leurs présence pour la prochaine fois.

Comment gérer les enfants

Il est possible (probable ?) que si vous jouez en famille ou même entre amis vous deviez gérer la présence d’enfants lors de la soirée. Surtout que des parents joueurs de jeux de société sont plus enclins à participer à vos soirées si c’est « enfants admis ». Cela implique quelques adaptations dans votre organisation :

scoobydooTout d’abord, compter que les parents vont sans doute quitter la soirée plus tôt que les autres joueurs. Il est donc utile si c’est le cas d’avancer le début de la soirée jeux. Ensuite, comme les enfants veulent faire « comme les grands » il sera utile de préparer l’un ou l’autre jeu adapté à la tranche d’âge des enfants. L’option alternative étant de faire jouer les enfants en binôme avec le papa ou la maman, l’avantage est que les parents contrôlent mieux ce que font les enfants (et donc seront plus concentrés sur la partie), mais par contre, la partie sera plus lente (ce qui peut déranger les joueurs sans enfants).

L’ultime alternative est de compter notre ami Mr Walt Disney pour une séance de film à domicile. Soyez malin et trouvez l’un ou l’autre film en rapport avec le thème du jeu joué pendant votre session ; cela permet subtilement de faire le lien parents-enfants pour la communication pendant ou après la session jeux. Bon d’accord, un Zombicide pourrait donner un choix difficile niveau film, mais avec un peu de bonne volonté on trouvera bien l’un ou l’autre épisode de Scooby-doo avec des vilains zombies.

 Comment gérer une « longue soirée »

Certains jeux durent des heures et parfois il est nécessaire de faire une pause pour laisser reposer ses neurones. Les fumeurs voudront s’arrêter pour une « pause clope » tandis que les non-fumeurs voudront pouvoir faire quelque chose en attendant les fumeurs.cthulhutoon

J’ai toujours un ipad (ou autre tablette) qui me permet de streamer sur la télévision du salon. L’avantage est de pouvoir montrer pendant le break des mini-vidéos ou des photos qui restent dans le thème de la soirée. Par exemple ; pour une partie de Horreur à Arkham, je pourrais lancer durant la pause une petite vidéo sur H.P. Lovecraft ou encore des photos de Cthulhu trouvée sur Instagram ou Pinterest.

C’est aussi le moment que j’utilise pour autoriser tout le monde à vérifier ses téléphones – et par la même occasion – convenir d’une date pour la prochaine soirée jeu (de plus en plus de monde gèrent leur calendrier via une app sur leur smart phone).

 highres_287750632

J’espère que cette chronique vous permettra de vous lancer dans l’organisation de vos soirées ! Le plus dur est de passer les 2-3 premières, après on prend vite la confiance qu’il faut pour faire en sorte que vos participants soient contents et vous demandent quand est la suivante !

Reste à savoir quel(s) jeu(x) proposer ! Pour cela, je vous recommande fortement la lecture de l’article Succès d’un jeu en soirée.

Et vous, avez-vous des trucs & astuces à partager pour parfaire l’organisation d’une soirée jeux ? À vos commentaires !

4 Commentaires

  1. Photo du profil de Florent M.
    Florent M. 28/03/2015
    Répondre

    Sympathique article!! 😉

  2. Photo du profil de atom
    atom 28/03/2015
    Répondre

    Merci, pour ton article trés utile du coup je pars lire les autres …

    Dans mes organisations de soirées juste entre copains, on met les boissons sur le bar pas bien loin, ça évite les maladresses (je fais parti des maladroits potentiels).
    par contre si je pouvais imposer le phone basket, qu’est ce que je me sentirais mieux, ça m’agace quand j’explique un jeu et que j’ai quelqu’un qui joue a un « jeu » facebook, ou réponds a un sms, et qui aprés me dit, j’ai pas compris, ou pire en jeu, ah mais on pouvait faire ça ?

  3. Photo du profil de PG
    PG 30/03/2015
    Répondre

    Salut Atom, alors quelques trucs en vrac pour ceux qui « jouent avec leurs téléphones » plutôt que de jouer au jeu sur la table:

    – Prendre la personne qui n’écoute pas à parti, c’est à dire; tu lui poses une question direct sur l’explication ou sur le plateau de jeu. Evidemment s’il connait déjà le jeu, tu risques d’avoir une « bonne » réponse – dans le cas contraire, il sera coincé et comprendra normalement qu’il vaut mieux suivre.

    – S’arrêter dans les explications, quelques instants suffisent en général, et demander à la personne qui ne fait pas attention si c’est OK pour lui de continuer. De manière sec mais polie, cela va automatiquement lui faire comprendre qu’il devrait écouter.

    – Faire toute son explication et puis demander à la personne qui n’a pas écouté attentivement si elle peut répéter comment on débute et comment on gagne la partie. (Ou l’alternative, c’est de demander quel est le récap. des phases de jeux).

    En général, quand c’est la personne qui n’écoutait pas qui me demande de répéter certains points; je réponds comme ceci « En résumé de ce que j’ai expliqué il y a 2 minutes -> voilà comment tu fais X & Y, mais je vais mettre le manuel à côté de toi que tu puisses t’y référer si besoin).

    Dans un mode plus hard quand on est excédé:

    — « Je propose que tout ceux qui sont occupés sur leurs téléphones télécharges les règles de BGG et les lisent sur leurs téléphone, cela sera sans doute plus efficace pour l’explications ». En général, ça calme tout de suite.

     

  4. Photo du profil de eolean
    eolean 30/03/2015
    Répondre

    Merci pour ton article PG !

    Autant je peux comprendre qu’on ait son téléphone à côté de soit pour regarder ou répondre à un ou deux messages pendant la partie, surtout si on joue toute la soirée. Autant, je trouve limite insultant que quelqu’un surf, joue ou va sur facebook pendant la partie ou, pire, l’explication des règles (à moins que la personne connaisse déjà très bien le jeu).

    Je joue avec des gens pour passer un moment avec eux de manière éminemment sympathique. S’ils préfèrent le passer ailleurs ça me dérange pas mais je n’aime pas la sensation d’être un pis aller…

Laisser un commentaire