Zombicide Invader, après les zombies, les aliens zombies #KS

Le KS de nouveau CMON a débuté hier (10 avril de l’an de grâce 2018) et ça se passe plutôt bien pour eux, merci : déjà plus de 749 000€ de levés à l’heure où ces lignes sont codées et ça grimpe à vue d’oeil. Voilà déjà le sixième stand-alone de la grande franchise des Zombicides et cette fois-ci, nous partons non seulement dans le futur, mais aussi dans l’espace…

 

Dans une galaxie lointaine, très lointaine

Aux commandes, toujours la même équipe gagnante, Nicolas Raoult, Jean-Baptiste Lullien et Raphael Guiton. Ce dernier explique le pitch de ce nouvel opus de la façon suivante : « La seule chose nécessaire pour atteindre les étoiles lointaines est un moteur adéquat, et les humains viennent de trouver un nouveau type de carburant adapté sur une planète éloignée. Le gouvernement a envoyé un groupe de travail pour extraire la ressource, mais ils n’ont pas réussi à empêcher une « ruée vers l’or ». Le fait est que les humains ne sont pas les seuls à vouloir ce nouveau carburant. D’autres espèces sont sur la planète pour la même raison, et la communication est difficile. Un jour, l’une de ces espèces, appelée Xenos, a été infectée. Tout à coup, ils ont commencé à attaquer les étrangers à vue et à tout couvrir d’une substance organique surnommée Moisissure, transformant les installations en leur nouvelle maison. C’est là que Zombicide : Invader commence. « 

Cette « Moisissure » donc, est une substance nuisible qui transforme la station minière en ruche, et dispose de propriétés spéciales. Il s’agit concrètement de jetons qui viendront couvrir différentes zones, détruisant ce qu’ils recouvrent (comme les missions par exemple !), brisant les murs, affectant les lignes de vue et devenant un lieu de Spwan pour nos amis les Xenos. 

 

Invader-Survivors-Main

 

Ces ennemis sont plus costauds que les zombis auxquels vous êtes probablement habitués, notamment le Spoiler Abomination, une sorte de gros boss qui met la pression de façon permanente en corrompant tout ce qu’il touche, mais les soldats que vous incarnez sont un peu plus bad-ass que les gus des Zombicides précédents (on a notamment la possibilité de concentrer son feu avant de tirer, on peut aussi porter plus d’équipements).

Cela dit, attention, certaines armes ne fonctionnent qu’à l’intérieur de la base (et oui, faute d’oxygène), pour le reste il faudra opter pour des armes disons plus futuristes. Sachez qu’il vous faudra passer par des salles d’approvisionnement en oxygène pour vous équiper convenablement et circuler par des sas avant d’explorer les zones extérieures.  

Invader-Gameplay-Main

Autre nouveauté, les tourelles de défense qui peuvent permettre d’attaquer les Xenos à distance tout en restant à l’abri ou de générer du raffut afin d’éloigner les aliens. (Qu’elles sont bêtes ces bêbêtes, on leur fait le coup depuis le premier Zombicide, ils se sont toujours pas passés le mot !)

Dans Invader, on remarque une différence de profil entre les héros civils d’un côté et les soldats de l’autre. Les premiers sont habilités à fouiller dans n’importe quelle pièce mais sont plus faibles en termes d’armure, tandis que les soldats possèdent des combinaisons blindées spéciales mais ne peuvent fouiller que dans les salles de sécurité.  

Invader-zombicide ludovox

 

La base minière de PK-L7 est également un environnement plus ouvert composé de grandes salles et de couloirs reliés entre eux, avec moins de portes que dans les précédents opus de la saga. Ces dernières n’ont d’ailleurs plus besoin d’un jet de dés pour être ouvertes. De plus, ouvrir une porte ne déclenche plus d’apparition de monstres. Autre règle épurée : Les cartes de Spawn ne comportent qu’un seul type de Xeno, avec des valeurs qui changent en fonction du niveau de Danger, ce qui permet une lecture plus rapide des cartes. 

 

spoiler abomination

Spoiler Abomination en 3D render.

 

La campagne a bien sûr été financée en quelques minutes. Elle propose deux niveaux de pledge : celui à 100 US$ qui contient la boîte de base, les stretch goals applicables, et un survivant exclusif ; et celui à 150$ où vous ajoutez un deuxième survivant bonus ainsi que l’extension Black opus qui permet de jouer jusqu’à 12 joueurs au lieu de 6 avec la boîte de base (et octroie au passage 10 nouvelles missions, des nouveaux survivants évidemment et de l’équipement supplémentaire).

 

0b75ee1847dd27875eea659b04bc40d1_original

 

Bien sûr, si vous n’êtes pas à l’aise avec l’anglais mieux vaut attendre une traduction. Sinon, sachez aussi que Green Horde doit sortir en printemps 2018. Cet Invader, sorte de Zombicide sauce Warhammer 40K, est quant à lui prévu pour mai 2019. 

 

   

4 Commentaires

  1. Grovast 11/04/2018
    Répondre

    Mouais. Après il restera aussi Zombicide Cthulu puis Zombicide Star Wars, et, enfin, top of the top, Zombicide Walking Dead (grand retour aux sources pour la saison 9).

    • morlockbob 12/04/2018
      Répondre

      ahaha zombicide walking dead !

  2. TSR 25/04/2018
    Répondre

    Niveau de moubourrage proche de zéro sur ce coup-là. Berk.

    BTW : les armes à feu n’ont pas besoin d’oxygène pour fonctionner 😉

    • Shanouillette 25/04/2018
      Répondre

      Il y a eu des discussions sans fin « il faut de l’oxygène pour que le feu de la poudre brûle blabla » « mais non les munitions ont leur propre comburant blabla ». Meh. On a vu des petits arrangements thème-méca plus difficiles à gober que ça amha…

Laisser un commentaire