LE TEST DE 7 WONDERS DUEL PANTHEON
7-wonders-duel-pantheon-repos-production-couv-jeu-de-societe-ludovox
Un jeu de Antoine Bauza, Bruno Cathala
Illustré par Miguel Coimbra
Edité par Repos Production
Distribué par Asmodee
Pays d'origine : France
Langue et traductions : Allemand
Date de sortie : 2016-00-00
De 2 à 2 joueurs , Optimisé à 2 joueurs
A partir de 10 ans
Durée moyenne d'une partie : 40 minutes

Thèmes : Antiquité, Mythes et croyances, Religion, Urbanisme
Mécanismes : Collection/famille, Draft
Types de jeu : Jeu de cartes
Complexité du jeu : Familial
Nombres de parties jouées : 40
Configurations testées : 2 joueur(s)

Introduction

7 Wonders est un monument du jeu de société moderne, un best seller incroyable qui n’a plus rien à prouver. Un jeu qui, s’il ne plait pas à tout le monde, a eu le génie de faire jouer jusqu’à 7 personnes en même temps de façon simultanée. La version Duel a modifié le principe pour en faire un jeu d’opposition frontal, avec la transformation du draft dans une disposition type Mah-jong avec des cartes cachées les unes sous les autres. Cette mécanique offrait des dilemmes intéressants. Nous en avions parlé dans le Test.

Cette extension ajoute le Panthéon des dieux. Sur l’age I on va placer des cartes divinités sur le panthéon et à partir de l’age II on va pouvoir déclencher leurs pouvoirs surpuissants. Il existe 5 types de dieux différents et chacun sert des stratégies différentes. Voyons ce que cela apporte de plus près !

Contexte

Joué principalement en couple, une partie en appelant une autre et une autre... 
On a beaucoup joué au jeu de base, et on attendait avec une certaine impatience l'extension que j'avais personnellement découvert sur un festival et qui m'avait fait forte impression.



ACCESSIBILITE DES REGLES
15,5
Clarté du livret de règles
Livret très bien pensé
Clarté des explications. Pertinence, quantité, et précision des exemples
Règles claires et sans erreur, exemples concrets et pertinents
Erreurs de règle, questions sans réponse après lecture, points flous
Pas de gros problème spécifique
Besoin de retour aux règles, facilité à retrouver l'info. Clarté et pertinence des aides de jeu
Quelques retours aux règles. aide de jeu correcte

Cette extension propose plusieurs nouveautés que la règle explicite bien dès le début : les cartes Divinités, ainsi que la Porte, les cartes grand temple, le plateau Panthéon, les jetons Mythologie et les jetons Offrandes, ainsi que quelques jetons spécifiques aux dieux. Ainsi, quand on intègres l'extension il y a quelques menus changements à réaliser principalement à l'âge I et l'age II, mais là encore ils sont bien explicités. Une petite carte de mise en place avec l'age I et l'age II a été ajoutée, petite attention agréable et surtout très utile.

Sur les premières parties, vous allez faire plusieurs retours à la règles, principalement pour les 15 cartes divinités. L'iconographie est très bien réalisée, mais avec 6 types de dieux on peut avoir besoin d'en apprivoiser certains, comme Râ qui permet de voler une merveille adverse non construite, Minerve avec son jeton bouclier, Nisaba qui permet de copier un symbole scientifique chez l'adversaire, etc. Les retours aux règles sont facilités par l'organisation du livret et on s'y réfère très facilement.

QUALITE DU MATERIEL
15,5
Organisation de la boîte. Éléments de rangement fournis
Rangement assez simple et organisé. Éléments en bon nombre
Qualité des éléments et des matériaux
Qualité matériel et finitions plutôt bonnes
Ergonomie des éléments de jeu. Facilité de manipulation des éléments de jeu
Lisibilité et manipulations plutôt agréables
Qualité des illustrations
Très travaillé


L'extension Panthéon est présentée dans une petite boite qui aura rapidement une autre utilisation, car on ajoute le matériel aisément dans la boite de base. Ayant énormément joué avec le jeu de base, j'ai bricolé un rangement en carton plume que j'ai modifié pour intégrer l'extension, cela afin de fluidifier l'installation. Les cartes sont de bonne qualité bien que peu épaisses, mais malgré le nombre de sessions que nous avons faites elles ne sont pas marquées pour autant. Elles se patinent un peu ce qui leur donne un certain charme. ;) 

THEME
15,5
Objectifs du jeu clairs
On a envie de justifier ses choix thématiquement
Histoire racontée par la partie. Evolution dans la thématique.
La trame de fond est intéressante
Cohérence des mécanismes et de la thématique
Tout parait cohérent
Cohérence du thème
Thème fouillé

Dans 7 Wonders Duel on récupère des cartes de couleur qui ont chacune leur "famille" : les marrons et grises sont des ressources, les jaunes des marchés, les vertes des scientifiques, les rouge des militaires, etc. Ces cartes représentent notre civilisation et les choix que nous allons faire. Dans l'extension nous faisons appel aux dieux de différentes mythologies. Dans chacune d'entre-elles nous avons 3 divinités et les pouvoirs qui vont avec. Certains ont une justification thématique bien trouvée : ainsi Mars, dieu de la guerre, nous permet d'avancer de deux cases sur la piste des conflits, Minerve nous permet de jouer avec un jeton figurine du bouclier de Méduse, etc. D'autres ont des liens plus tenus, mais ça fonctionne malgré tout pas si mal. Les cartes divinités sont placées sur le plateau Panthéon et là aussi, ça se tient. Par contre pourquoi paye-t-on plus ou moins chère l’offrande selon la position ? Cela demeure anecdotique, on comprend l’intérêt mécanique et c'est ce qui reste important. On ne va pas se raconter d'histoire dans 7W. Malgré cela, certaines victoires ou défaites restent en mémoire quelques temps.

DUREE DE VIE
16
Facilité à sortir : durée, profil de joueur, configurations de joueurs.
Très modulaire
Renouvellement : modularité des composantes de jeu / évènements aléatoires décisifs
On apprécie la diversité des parties
Contenu additionnel
De petites variantes
Essouflement du jeu
On ne sait pas à quoi s'attendre

Une partie dure 30 à 40 minutes, soit légèrement plus que sans l'extension.
Nous avons une action de plus dans le jeu et le timing est important, donc on réfléchit un peu plus longuement et on joue moins du tac-au-tac.
Niveau renouvellement on est servis, toute la partie va dépendre de plusieurs facteurs, les cartes pyramides que l'on aura draftées, les cartes divinités et leur placement, mais aussi tout simplement l'ordre des cartes. Avant d'en faire le tour on a le temps...!

MECANISMES
16,5
Fluidité du tour
Fluide
Interaction et implication pendant le tour des autres joueurs
Interaction omniprésente
Équilibre : viabilité des stratégies, martingale / retard irrattrapable, fin de partie, Kingmaking.
Grande variété de choix, on peut revenir dans la course
Contrôle sur le déroulement : équilibre opportunisme / planification
Dosage au poil, avec des bifurcations

J'aime beaucoup le jeu de base, mais il faut reconnaître une chose, c'est que le timing est prépondérant. C'est la mécanique du jeu qui veut ça et c'est aussi ce qui génère des dilemmes intéressants. Pour contrer ce timing, les merveilles permettant de rejouer étaient super importantes, jouées au bon moment on pouvait éliminer deux cartes qui risquaient de nous faire perdre. Avec l'extension, on peut faire appel aux dieux au lieu de prendre une carte, cela permet de temporiser quand on ne veut pas prendre une carte pour ne pas laisser la suivante à l'adversaire.

Mais ce n'est pas tout. En Age I on va placer les cartes mythologie sur le Panthéon et chacune a ses pouvoirs que l'on va pouvoir utiliser à partir de l'Age II : ainsi, cela va parfaire la stratégie que l'on souhaite développer. Si j'ai une stratégie militaire, j'aurais envie de placer Minerve ou Mars. Si au contraire je suis sur une stratégie scientifique ce sera peut être Nisaba qui me permet de copier un symbole scientifique qui va me convenir chez l'adversaire, ou bien Ishtar qui me donne un symbole loi supplémentaire.
Même Astarté qui arrive avec 7 pièces sur elle nous donne un petit revenu intéressant qui se transforme en points de victoire si on ne les a pas utilisées. Zeus fait parler la foudre et nous permet de détruire une carte pas encore accessible. Hadès va nous autoriser la récupération d'une carte dans la défausse. Vous voyez de suite les applications en jeu. Rien n'est jamais joué, il peut y avoir de jolis retournements de situation, plus encore qu'avec le jeu de base !



15,5
15,5
15,5
16
16,5

Photo du profil de atom

89%

L'avis de atom

Testeur Ludovox.fr

Publié le 31/08/2020

Si l'on adore le jeu de base, cette extension va modifier sensiblement cette expérience. Elle rend le jeu plus contrôlable, chaque carte divinité utilisée à bon escient peut faire la différence, elle entérine des stratégies. Certes, il faudra un peu de préparation, un petit temps d'adaptation, mais au final l'extension ne complexifie pas tant le jeu de base, elle le magnifie, offre de nouveaux dilemmes, les parties s'avèrent plus combatives et les victoires à l'arraché. Les retournements de situations sont légion.

Panthéon renouvelle totalement le jeu. Ici, on ne joue plus sans elle.

 

 


  • Renouvellement plus important
L'AVIS DES JOUEURS

3 avis pour ce jeu

Lire les avis

Connectez-vous

88%