Panic Island : la fin du monde ne passera pas !

Antonin Boccara est un jeune auteur prolifique avec toujours plein de nouvelles idées. Cette fois, il s’est lancé dans un jeu coopératif avec un temps extrêmement limité (2 mn chrono).

Panic_island_jeuxde_societe_Ludovox (2)

Ça sent le roussi

Sur l’île de Gouga, les Cro-Magnons vivent en harmonie avec les Dodos, mais un matin le volcan de l’île entre en éruption. Vous avez que deux minutes – le temps d’un sablier – pour vous échapper de l’île, et sauver un maximum d’habitants, que ça soit les dodos ou leurs oeufs, ou les humains.

 

Comment ça marche ?

Tout d’abord on place face cachée les cartes qui représentent l’île avec le volcan au milieu. Certaines cartes comportent des dodos, d’autres des oeufs de dodo, et les dernières, des humains.

Ensuite, après avoir lancé le chrono, on va révéler deux cartes chacun son tour. Si c’est un dodo et son oeuf, l’oeuf est sauvé. Si c’est un Cro-Magnon et un dodo, c’est le dodo qui est sauvé. Mais pour complexifier, il faut respecter les couleurs et qu’il s’agisse de paire rouge ou jaune. Comme dans un mémory classique, on remet ensuite face cachée les cartes qui n’ont pas pu s’accorder. À vous de vous souvenir, collectivement, où sont cachés dodo, oeufs et hommes. 

Enfin, pour sauver les hommes, il n’y a que la prière… Une fois dans la partie on peut appeler Gouga – le dieu de l’île qui peut sauver tout le monde (même les hommes, si si !) il suffit de nommer une carte avant de la retourner et elle est immédiatement sauvée si vous ne vous trompez pas. L’effet de Gouga continue jusqu’à ce qu’un joueur se trompe lamentablement.

En plus de ça, pour s’échapper avant la fin du sablier, il faudra aussi avoir trouvé le radeau et la pagaie (chaque élément n’est présent qu’en un seul exemplaire cette fois).

Ah j’oubliais ! Le volcan est au milieu de notre île, face cachée, on le sait qu’il ne faut pas y aller… mais dans la frénésie, l’agitation, les cris, il se peut que bêtement on la retourne et Boom ! Adieu veaux, vaches, cochons, oeufs, dodos et humains.

Panic_island_jeuxde_societe_Ludovox (3)

Piégé haha !

La vie serait un peu trop simple si l’île ne comportait pas quelques menus pièges ! Si vous tombez sur la ruche tous les joueurs doivent taper la carte. Un mirage ? Vous devez échanger cette carte avec l’autre que vous avez retournée. Quand à la Tornade elle vous entraîne dans la tourmente et tous les joueurs doivent faire un tour sur eux-même, ce qui n’aide pas à se concentrer pour ne pas oublier les emplacements des cartes et fait perdre du précieux temps au passage… D’autres pièges vous attendent, si vous trouvez ça facile !

Panic_island_jeuxde_societe_Ludovox (1)

 

Limité ?

Oui, mais non car une fois que l’on a réussi avec la disposition de départ, on peut pimenter en changeant de pièges, toute une progression est possible et quelques variantes sont proposées. Et quand on maîtrise bien le jeu on peut ouvrir le « paquet interdit » (Gouga seul sait ce qu’il va nous proposer). Antonin Boccara aurait-il jouer à Pandemic Legacy ?

 

Le jeu est sorti en boutique pour le prix de 15 € dans une petite boîte que l’on peut emporter partout. De plus, on peut en allant sur le site : http://panic-island.com/ télécharger sous format mp3 la bande son de 2 mn qui va rythmer la partie. 

 

Attention, ptit jeu familial diablement addictif !

 

Panic_island_jeuxde_societe_Ludovox

 

Fiche de jeu

Un jeu de Antonin Boccara
Edité par Oldchap Editions
Distribué par Paille
Pays d’origine : France
Langue et traductions : Anglais, Français
Date de sortie : 2016
De 1 à 8 joueurs 
A partir de 8 ans 

 

 

Laisser un commentaire