Le studio Fantasy Flight Interactive ferme bientôt ses portes

La branche numérique de FFG, Fantasy Flight Interactive, fondée en 2017, va fermer ses portes en février prochain. Le studio avait développé un seul jeu, The Lord of the Rings: Adventure Card Game, sorti pendant l’été 2018 en accès anticipé sur Steam, puis sur consoles. Force est de reconnaître qu’il n’a pas vraiment rencontré le succès espéré auprès du public. Résultat, Tim Gerritsen, le patron de l’éditeur, vient d’annoncer sur LinkedIn qu’il cherchait du travail pour lui et son équipe. Designers, artistes, contrôleurs qualité et chefs de projets de FFI seront en effet bientôt sous le coup d’un licenciement économique. « C’est avec une grande tristesse qu’il me faut annoncer la décision prise de fermer Fantasy Fight Intreractive dès le mois prochain. Je suis fier de mon équipe et du jeu auquel nous nous sommes consacrés au cours des dernières années » écrit-il.

 

lotr_adventure_card_game_banner-9c567

Sur Steam, The Lord of the Rings: Adventure Card Game connait des évaluations plutôt positives, mais reste coûteux (19.99€). Difficile de tenir face à une concurrence souvent free-to-play. Asmodee Digital a néanmoins communiqué qu’ils maintenaient les serveurs du jeu : « Nous regrettons la fermeture de Fantasy Flight Interactive prévue le mois prochain et souhaitons remercier toute l’équipe pour leur travail et la fructueuse collaboration que nous avons apprécié ces dernières années. Nous allons continuer le support du jeu en assurant le maintien des serveurs, incluant le mode coop et ce même après la fermeture de Fantasy Flight Interactive afin de garantir une expérience optimale aux joueurs s’aventurant dans la Terre du Milieu. » 

 

1 Commentaire

  1. Daddystroyer il y a 20 jours
    Répondre

    Politique Asmo oblige sur le prix du jeu.. Je me rappelle que lorsque l’appli Pathfinder JCE n’était pas encore sous giron Asmodée, tu pouvais débloquer quasi tout le jeu rien qu’en jouant et avec beaucoup de temps. Asmodée est passé par là et a rendu tout le gratuit payant et il ne reste quasiment rien et surtout rien d’intéressant en gratuit.

Laisser un commentaire