Khôra l’apogée d’un Empire

Khôra Rise of The Empire est une création d’un collectif d’auteurs japonais baptisé le Head Quarter Simulation Game Club. Il s’agit en vérité d’une réédition de Improvement of The Polis, de ce même collectif, sorti initialement au Japon en 2017 chez Asobition et réédité en 2019 dans une version anglaise. 

 

 

Quelque part en Grèce antique …

Chaque joueur incarne le dirigeant d’une des glorieuses Cités-Etats grecques, Sparte, Athènes, ou Argos. Vous allez choisir dans quelle direction développer votre société : du militaire, de la politique, de la culture, du commerce, de la législation ? Vous allez avoir 9 tours pour rayonner sur le monde.

Chaque joueur débute avec son plateau joueur et une de ses tuiles cités, car oui le jeu est asymétrique. 

Dans Khôra vous allez pouvoir agir sur différentes pistes, la gloire représente vos points de victoire, l’armée vous permet de coloniser des territoires et de remporter des jetons connaissances, les impôts vous permettront de gagner des drachmes (la monnaie) que vous dépenserez pour jouer des cartes. Enfin, les citoyens vous permettront de jouer avec les valeurs des dés.

Les dés sont jetés.

Chaque manche se déroule comme suit : d’abord, on prend connaissance d’un événement qui se déclenchera à la fin de la manche. Puis, les joueurs vont récolter les impôts en fonction de l’avancée de leur piste éponyme, et lancer leurs dés. Chaque joueur sélectionne deux de ses tuiles actions et y attribue un dé. Si la valeur de votre dé est plus faible que le numéro de la tuile action, alors vous payez la différence en citoyens.

Chaque tuile action indique un numéro et une action : elles sont résolues par ordre de numérotation, en commençant par la Philosophie et en terminant par le Développement. Deux actions par tour, il faudra donc choisir si vous souhaitez gagner de la culture, piocher des cartes grâce à l’action Législation, les jouer grâce à l’action Politique, envahir un territoire, augmenter les impôts, faire du commerce, etc.

Pour jouer des cartes, il faudra avoir les jetons connaissances requis que l’on gagne dans une campagne militaire ou que l’on achète en payant le coût en drachme grâce au commerce. Certaines cartes donnent des effets immédiats, d’autres des effets permanents, c’est le petit côté combo. D’aucunes agissent en fin de partie.

 

En fin de manche, il faudra donc résoudre l’événement qui peut vous faire gagner des ressources s’il est positif ou en perdre s’il est négatif. 

Il faut savoir que la plupart des actions se joue en simultanée ou presque, si on excepte l’action militaire qui se joue dans l’ordre du tour. L’interaction réside dans une petite course aux objectifs : le premier (ou les premiers) atteignant un des 6 succès peuvent placer leur jeton et gagner un extra, au choix 1 point de victoire ou augmenter d’un niveau leurs impôts. 

En fin de partie, vous faites le compte des points en fonction des développements, des cartes politiques, des jetons connaissances (etc) pour désigner le ou la gagnante.

 

Khôra L’apogée de l’empire se présente donc comme un jeu de développement asymétrique avec un thème civilisationnel pour 2 à 4 joueurs. L’éditeur a travaillé le thème pour qu’il soit le plus proche possible de la réalité historique. N’oublions pas de louer le travail de David Chapoulet & Jocelyn Millet qui ont illustré le jeu.
Khôra début octobre chez nous, édité par Iello dans sa gamme « Expert » qui accueille déjà les trolls de L’antre du roi de la montagne et les explorateurs de Narak.

 

   

3 Commentaires

  1. DAvid il y a 14 jours
    Répondre

    Et c’est bien comme jeu ?

    • Shanouillette il y a 14 jours
      Répondre

      Et bien pour l’instant, on en sait encore rien, mais on va bientôt pouvoir y jouer et donc revenir dessus avec un avis 😉 patience 🙂
      En tout cas sur le papier ça me dit bien !

    • morlockbob il y a 11 jours
      Répondre

      Difficile de sortir de la direction induite par sa faction me dit mon ludicaire.

      Et pis je préfère Ôchan

Laisser un commentaire